Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Georges Tron, face aux accusations d'agression sexuelle et viol, démissionne !

Georges Tron (membre de l'UMP) vient de démissionner du gouvernement au sein duquel il exerçait le rôle de Secrétaire d'Etat à la Fonction publique depuis le 22 mars 2010, a annoncé l'AFP, ce dimanche 29 mai.

Une décision qui intervient peu après que le Ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, l'a implicitement invité à le faire. "C'est une question d'éthique personnelle. Je n'ai pas de leçon à donner mais il y a des moments où il faut savoir prendre ses responsabilités soi-même", a-t-il déclaré à l'antenne de Canal+.

Cette démission fait suite à une enquête préliminaire pour agression sexuelle et viol au coeur de laquelle se trouve l'homme politique, après la plainte de deux ex-employées à la mairie de Draveil, dont il était l'élu. Cette enquête effectuée par la police scientifique à la demande du parquet d'Evry, aura pour objet de vérifier s'il y a eu "agression sexuelle et viol" conformément aux affirmations des deux plaignantes. Jusqu'alors, Georges Tron est bien entendu présumé innocent.

Pour ce dernier, il est évident que les faits similaires reprochés à Dominique Strauss-Kahn sont à l'origine de ces accusations qu'il qualifiait de "balivernes", le mercredi 25 mai. "Je ne suis pas naïf, on cherche à faire écho à une affaire qui se passe de l'autre côté de l'Atlantique...", a-t-il lancé. Georges Tron a de son côté indiqué, par voie d'avocat, qu'il allait engager une procédure pour dénonciation calomnieuse.

Georges Tron a également adressé, ce dimanche 29 mai, une lettre au président Nicolas Sarkozy dans laquelle il assure qu'il fera "une affaire personnelle de faire reconnaître (son) innocence en combattant les accusations vindicatives de deux anciennes collaboratrices, dont l'une a été licenciée pour avoir détourné les deniers publics qui lui étaient confiés et l'autre a quitté ses fonctions en raison d'un comportement indigne". Il poursuit : "Si une faute, aussi minime soit-elle, avait entaché ma vie de citoyen, d'édile ou de député, je n'aurais jamais accepté les hautes fonctions ministérielles que vous avez bien voulu me confier. (...) Quoi qu'il en soit, la campagne de presse que (ces accusations) ont provoqué - avant toute intervention de l'autorité judiciaire - a reçu un tel écho dans les médias, que nos concitoyens peuvent me considérer comme coupable avant que mes droits aient pu commencer à être mis en oeuvre."

Un courrier qu'il conclut en écrivant : "Je retrouverai rapidement ma ville et ma circonscription qui demeurent, malgré les tourments, un stimulant point d'ancrage."

Le JDD - visionnaire ou juste bien informé ? - écrivait dans son édition en kiosques ce dimanche 29 mai, que la démission du secrétaire d'Etat à la Fonction publique était "imminente". Notons cependant que Me Schnerb, avocat de Tron, affirmait, samedi 28 mai, que son client ne démissionnerait pas du gouvernement, sauf sur demande de Nicolas Sarkozy ou de François Fillon. Doit-on en déduire que le Chef de l'État ou son Premier Ministre ont émis le souhait de le voir partir ? Si c'est le cas, les voilà exaucés.

Enfin, l'Elysée annonçait à l'AFP, il y a quelques minutes, que c'est François Baroin, actuel Ministre du Budget et Ministre de tutelle de Georges Tron, qui reprend les fonctions abandonnées par ce dernier.

Joachim Ohnona

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Exclu - Amel Bent répond à l'interview VNR pour Purepeople.com. Mai 2019
Moundir se confie sur la deuxième grossesse de sa femme Inès à "Purepeople", le 7 mai 2019
Audrey Crespo-Mara réagit au départ de son mari Thierry Ardisson de C8
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel