Recevoir les actus de mes stars préférées par email
OU
> voir un exemple > CGU
Gérard Lanvin : "J'ai été obligé de monter un bar à La Baule pour bouffer"

Gérard Lanvin : "J'ai été obligé de monter un bar à La Baule pour bouffer"

1/9
News publiée le Samedi 26 Janvier 2013 à 17:05
Lancer le diaporama

Gérard Lanvin, au micro d'Europe 1 et Nikos Aliagas. Dans cette photo : Gérard Lanvin

Le 25 janvier, on apprenait dans les pages du Figaro Magazine que l'acteur poil à gratter du cinéma français Gérard Lanvin avait refusé un cachet astronomique de 2 millions d'euros pour jouer dans le film Les Seigneurs. Honnête et cash, même quand il s'agit de parler d'argent, l'acteur était invité au micro de Nikos Aliagas sur Europe 1 pour l'émission Les incontournables d'Europe 1, ce samedi 26 janvier. Il est revenu sans langue de bois sur une mesure symbolique du président François Hollande : la taxe à 75% pour les hauts revenus. Une taxe qui lui avait fait dire qu'il avait "honte de son pays". Il n'en a pas fini avec le sujet, ni avec la manière dont les acteurs sont traités à ses yeux...

Gérard Lanvin tient à payer des impôts et tient à le faire savoir. Mais comme beaucoup d'autres, il ne souhaite par le faire à n'importe quel prix. Le seuil qu'il juge normal ? Un parfait 50-50, dit-il. "Je suis pour payer des impôts. Je suis pour l'égalité 50-50 à la limite. Dès que ça devient 75-50, c'est de l'inégalité", explique-t-il sans calcul. Une taxe élevée, qui ne touche que les revenus supérieurs à 1 million d'euros et qui a déjà fait fuir avec beaucoup de bruit Gérard Depardieu. L'acteur de 62 ans détaille son propos et explique pourquoi cette mesure est délicate dans le métier : "On a des vies qui ne sont pas régulières du tout. Moi, il m'est arrivé de ne pas travailler pendant deux ans." Ce qui veut dire que pendant cette période, l'argent ne rentre pas dans les caisses mais les impôts tombent quand même.

En pleine polémique sur les salaires des acteurs de cinéma, Gérard Lanvin se montre ferme face aux accusations. "J'ai été obligé de monter un bar à La Baule pour bouffer. Personne n'est venu m'aider. Il y a un moment ça suffit bien les plaisanteries, de nous montrer du doigt..." Ce qui l'amène également à soutenir d'autres artistes dans l'oeil du cyclone. "Il faut quand même avoir des mecs qui vont bien pour faire rêver ceux qui vont un peu moins bien. Maintenant, la réussite, le succès c'est quoi ? Jamel Debbouze, Dany Boon, Omar Sy, qu'on montre sur la première page d'un journal comme des enculés qui ont gagné de l'argent ? Non, ces gens-là ils viennent de famille très très très modestes et ils ont fait leur parcours avec leur talent. (...) Quand ils travaillent, ils font rentrer de l'argent dans les caisses. (...) À l'arrivée, ils valent un certain prix", dit-il.

Gérard Lanvin est attendu le 30 janvier dans le film Amitiés sincères.

Thomas Montet

L'actu du moment

Michael Douglas, ému à Deauville devant la cabine de plage à son nom

Faire un lien vers cet article

Laisser un commentaire

comments powered by Disqus

Actu people du jour

  • Serge Reggiani : La détresse de sa veuve Noëlle, menacée d'expulsion

    14:00 Serge Reggiani : La détresse de sa veuve Noëlle, menacée d'expulsion

  • 13:05 Heidi Klum, reine d'Halloween : Sa métamorphose 2014, toujours plus bluffante !

  • 12:39 Canal+ fête ses 30 ans : Les 30 séquences les plus cultes de l'histoire !

  • 10:00 Koh-Lanta 2014 : Teheiura éliminé, le départ de Martin émeut

  • 08:00 Emmanuel Petit : L'ex-footballeur s'est marié !

  • 31/10 Bertrand Cantat sur scène avec Shaka Ponk : Les hésitations du groupe

Plus d'articles sur ce thème

People dans l'actu

PURE FOCUS