Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Guns N'Roses, des copieurs ? Les rockstars accusées de plagiat pour un tube

Pharrell Williams, Khaled et désormais, Guns N'Roses ? Comme d'autres groupes avant eux, les légendes du hard rock FM se retrouvent en effet accusées de plagiat à leur tour. Pour son tube Sweet Child o' Mine, le groupe d'Axl Rose aurait ainsi copié Unpublished Critics des rockeurs australien de Australian Crawl, comme le révèle le site Max TV. Si pour l'instant, aucune action en justice ne semble avoir été engagée, les rockstars US pourraient devoir payer cher...

Car comme le montre un comparatif de deux extraits publié par TMZ.com, les ressemblances entre les morceaux semblent flagrantes. Structure, tempo, lignes de chant, mélodie... si Guns N'Roses avait vraiment voulu copier, il n'aurait pas vraiment pu faire mieux, seules les paroles, la tonalité et quelques - mémorables - notes de guitares de Slash viennent faire la différence. D'autant que la chanson des Australiens a été enregistrée en 1981, soit sept ans avant Sweet Child o' Mine.

Mais heureusement pour Guns N'Roses, les rockeurs d'Australien Crawl ne semblent pas leur en tenir rigueur. Un des membres du groupe serait ainsi déjà au courant depuis longtemps de la similitude entre les deux titres. Mais cela ne le dérangerait pas d'après TMZ.com. Les rockeurs californiens sont donc sauvés, ils ne connaîtront pas le même sort qu'un Pharrell Williams, récemment condamné à verser 7,3 millions de dollars à la famille de Marvin Gaye pour Blurred Lines, jugé comme un plagiat.

Guns N'Roses devraient toutefois se montrer un peu plus discret car ce n'est pas la première fois que le groupe est accusé de plagiat. En 2009, ils ont été poursuivis par deux labels pour avoir plagié le musicien allemand Ulrich Schnauss sur Riad N' The Bedouins, un titre qui figure sur l'album attendu pendant presque 20 ans, Chinese Democracy.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel