Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Harvey Weinstein : Accusé d'agression sexuelle, il s'excuse et porte plainte

D'influent producteur à paria d'Hollywood ?

On connaissait la puissance du producteur Harvey Weinstein à Hollywood, faiseur de films à Oscars comme Shakespeare in Love mais aussi distributeurs de longs métrages étrangers promis à la gloire, à l'image de The Artist. Cofondateur, avec son frère Bob, des maisons de production Miramax et The Weinstein Company, il fait partie des personnalités les plus importantes de l'industrie du cinéma. Décrit à la fois comme un dieu et un tyran, c'est une autre facette terrible de l'homme qui est désormais exposée au grand jour : celle d'agresseur, à la tête d'une entreprise dont l'environnement est particulièrement toxique pour les femmes. Il fait l'objet d'une série d'accusations de harcèlement sexuel révélées dans un article du New York Times, après avoir déjà été au coeur d'une enquête dès 2015. Face au scandale, il a présenté jeudi ses excuses, déclarant se mettre en "congé".

Les plaignantes déclarent qu'il a tenté de les masser, de les forcer à le regarder nu ou leur a promis de les aider dans leur carrière contre des faveurs sexuelles. Parmi elles se trouvent Ashley Judd (Le Masque de l'araignée, Divergente) et Rose McGowan (Charmed). La première affirme dans le New York Times qu'il y a vingt ans, alors qu'elle était venue le voir pour un petit déjeuner de travail, il l'avait fait monter dans sa chambre d'hôtel. En peignoir, il lui aurait alors demandé s'il pouvait la masser et si elle pouvait le regarder prendre une douche. Sur Twitter, elle a rapidement relayé l'article du NYT.

Le quotidien souligne aussi qu'en 1997, Rose McGowan avait passé un accord amiable de 100 000 dollars avec Harvey Weinstein à la suite d'un autre incident dans une chambre d'hôtel pendant le festival de Sundance. Elle n'avait alors que 23 ans et venait de jouer dans le film d'horreur à succès Scream. En 2016, elle avait révélé avoir été victime d'un puissant producteur hollywoodien, sans citer son nom, laissant les plus perspicaces deviner de qui il s'agissait. La comédienne vient de réagir sur Twitter : "Les femmes se battent. Et aux hommes présents, réagissez ! Nous avons besoin de vous comme alliés."


D'après le New York Times, citant des membres de la Weinstein Company, le producteur a passé au moins huit accords amiables avec des femmes. Parmi elles, une jeune assistante dans les années 90, une actrice, une assistante à Londres en 1998, un mannequin italien en 2015 et Lauren O'Connor, une employée de sa société, peu après. Weinstein s'était retrouvé dans la presse à scandales en mars 2015 après qu'un mannequin italien, Ambra Battilana, l'eut accusé de lui avoir attrapé les seins et d'avoir glissé ses mains sous sa jupe. Elle a appelé la police mais le procureur de Manhattan n'avait finalement pas engagé de poursuite pour des raisons qui n'ont pas été exposées.

Excuses et plainte pour diffamation

"Je réalise que la façon dont je me suis comporté avec des collègues par le passé a causé beaucoup de douleur, et je m'en excuse sincèrement", a déclaré Harvey Weinstein dans un communiqué reçu par l'AFP à la suite de la parution de cette enquête jeudi. "Il va falloir que je travaille sur moi maintenant pour apprendre à me connaître et à maîtriser mes démons. (...) Je prévois de prendre un congé de ma société et de m'occuper de ce problème en priorité, ajoute-t-il. J'ai grandi dans les années 60 et 70, quand toutes les règles sur le comportement et les lieux de travail étaient différentes."

Son avocate Lisa Bloom qualifie toutefois au nom de son client plusieurs de ces accusations de "totalement fausses". Elle le décrit comme "un vieux dinosaure qui apprend de nouvelles manières" et assure qu'il "lit des livres et suit une psychothérapie". Charles Harder, un autre avocat de Weinstein, considère l'article du New York Times comme "saturé d'affirmations fausses et diffamatoires". Il dit que son équipe prépare une plainte contre le quotidien.

Marié depuis dix ans avec la styliste britannique Georgina Chapman avec laquelle il a eu India (7 ans) et Dashiell (4 ans), il est aussi papa de trois enfants nés de son mariage précédent avec Eve Chilton : Remy (anciennement Lily, 22 ans), Emma (19 ans) et Ruth (15 ans). Harvey Weinstein affirme qu'il va dorénavant "canaliser sa colère" en militant contre le lobby des armes à feu, la NRA, et en réalisant un film "sur notre président", Donald Trump. Comment sera abordée la question, l'homme politique ayant lui aussi fait l'objet d'accusations d'atteintes sexuelles pendant la campagne présidentielle, la question reste entière !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Selena Gomez en cavale dans les rues de Paris !
Bruce Willis en cavale dans les rues de Paris
Leonardo DiCaprio incognito parmi la foule, arriverez-vous à le trouvez dans cette vidéo ?