Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Interview exclusive : Angélique Sansonnetti, la directrice artistique de Secret Story 3... répond aux polémiques !

Secret Story
7 photos
Lancer le diaporama

Depuis quelques jours et en particulier depuis vendredi soir, moment où Cindy a déclaré à l'antenne qu'elle n'avait reçu aucun courrier de son amie Maria, les critiques pleuvent par rafales sur l'émission Secret Story 3. Si nous connaissons les règles et savons qu'il n'est pas prévu que des nouvelles de l'extérieur parviennent aux candidats -sauf cas particuliers-, nous étions néanmoins étonnés. Nous avons donc essayé de joindre, d'abord sans succès, la production d'Endemol.

Hier soir, par miracle (ou agacement provoqué par nos appels et messages intempestifs ?), nous avons réussi à joindre Angélique Sansonnetti, aujourd'hui directrice artistique de Secret Story 3. Elle est depuis le début des émissions de real tv chez Endemol, et a gravi les échelons pour accéder aujourd'hui à ce poste à hautes responsabilités.

Depuis le début des critiques sur les dérapages ou encore la mise en garde du CSA, personne n'a souhaité s'exprimer sur ce sujet chez Endemol, la jeune femme a accepté de prendre la parole. Elle a cédé à nos arguments et nous a donné une interview exclusive. Que voici !

Purepeople : Pouvez-nous nous expliquer quels sont tous ces problèmes que rencontre l'émission, et plus particulièrement ce qu'il en est du courrier que reçoivent les habitants dont ils n'ont pas connaissance.

Angélique Sansonnetti : J'aimerais juste rappeler que l'essence même d'un programme de télé-réalité est l'enfermement. La règle numéro un est : aucun contact avec l'extérieur et ce avant même qu'il soit question des secrets ou autres choses essentielles. Ainsi, qu'il y ait aujourd'hui une polémique à ce sujet est aberrant car pour les candidats à l'intérieur, elle n'existe pas ! Sur cette affaire de courrier, vous comprendrez aisément qu'il y a le problème des secrets et qu'on ne va pas s'amuser à analyser, décrypter tous les courriers qui parviennent aux candidats pour vérifier qu'ils ne contiennent pas de messages subliminaux. Donc tout est limpide : pas de courrier, pas de téléphone pour les habitants de la maison.

Purepeople : Mais il peut y arriver un problème important voire grave d'ordre familial, administratif ou autre. Comment gérez-vous ces cas là ?

A.S. : Mais enfin, ce n'est pas le goulag non plus ! Il y a des cas exceptionnels. Il faut savoir que tout est géré en amont : chaque candidat nous donne au moment de la signature de leurs contrats le nom et les coordonnées de la personne responsable de leur choix, qui s'occupera de faire le lien avec nous pour quelque problème que ce soit (familial, médical, administratif ou autre). De notre côté, nous avons une personne bien précise à la production qui ne s'occupe que de ça : elle est en rapport avec chaque responsable désigné. Tous les candidats sont très au courant que pendant leur absence, la vie continue.

Purepeople : Avez-vous déjà contrevenu pour des raisons importantes à cette règle d'or qu'est l'enfermement ?

A.S. : Absolument. Pour Kevin, par exemple. Fin juillet, la nounou (le nom donné à la personne responsable de faire le lien entre la famille et les candidats) m'a passé un appel de la maman de Kevin qui m'a annoncé un grave problème familial : le décès d'une personne très proche (d'après nos informations, son grand-père ndlr). J'ai bien entendu immédiatement appelé Kevin et je lui ai passé sa maman au téléphone. La psychologue attachée à l'émission l'a rencontré et quarante-huit heures plus tard, un matin très tôt, sous le sceau du secret, en voiture avec vitres teintées, il s'est rendu à l'enterrement. Il a embrassé sa famille et est resté un moment avec elle. Une personne de la production l'accompagnait juste pour assurer la règle du jeu, et rester dans le cadre du respect de la confidentialité des autres candidats. Le pauvre n'était pas en état de penser à autre chose qu'à cet événement douloureux. Nous lui avons donné le choix de quitter l'aventure mais il a préféré rester en pensant que c'était mieux pour lui et que ce serait plus facile à vivre au milieu des gens qui ne sont pas au courant. Nous avons respecté son choix, sa famille et lui-même et avons fait au mieux pour l'accompagner dans cette douleur. Il n'était pas question, en aucun cas, que ce décès soit médiatisé. Ce n'est tout simplement pas dans notre éthique, malgré les horreurs qu'on peut lire ici et là.

Purepeople : Vous avez d'autres exemples de ces circonstances dans lesquelles vous avez transgressé cette règle d'or d'absence de communication avec l'extérieur ?

A.S. : Oui, pour Jonathan. Quand Daniela est partie, il était très abattu et c'est moi-même qui ai demandé à Daniela de lui écrire une lettre. Ce qu'elle a accepté. Je lui ai donc fait suivre la lettre en attendant le prime suivant au cours duquel il a pu la voir quelques minutes dans le confessionnal. Quand j'estime que c'est nécessaire, je transgresse cette règle c'est tellement évident. D'ailleurs à la suite du départ de Léo (le vendredi 24 juillet) causé par la bagarre avec François-Xavier, l'ambiance était électrique et certains étaient très déprimés par les événements de la semaine. Le dimanche soir (le 26 juillet), j'ai organisé une soirée "courrier des familles" qui n'a pas été montrée à l'antenne. Il m'a semblé que c'était nécessaire. Ce soir-là, tout le monde a eu son courrier. Mais je tiens à préciser qu'il n'y a pas de service de poste à Secret Story 3 : la non-transmission du courrier est un deal connu dès le départ et d'en faire une polémique aujourd'hui est insupportable !

Purepeople : Reconnaissez que, décider vendredi dernier de proposer comme thématique "la semaine des familles" [qui a lieu cette semaine] tombe à pic !

A.S. : Ce n'est pas du tout ça. Nous avons ce qu'on appelle dans toute émission de télé-réalité, une "bible" [qui planifie les événements à venir, ndlr] et il a toujours été prévu qu'au bout de dix semaines les habitants aient du réconfort. En effet, normalement, tous les secrets sont déjà connus des habitants, sauf que là, il reste celui de Cindy. Vous pensez bien que nous organisons les choses en amont : ce n'est pas parce que Maria (la meilleure copine de Cindy et qui est aussi son contact entre la production et la candidate) a déclaré avoir écrit à Cindy et que cette dernière n'a pas reçu son courrier, que nous avons pris la décision de proposer cette "semaine des familles". Nous n'avons pas attendu Maria ! D'ailleurs dans le cadre de cette thématique, Cindy -comme les autres- aura son courrier cette semaine lors d'une distribution de courrier qui passera à l'antenne. Il était prévu que nous diffusions aux candidats des attentions de leur famille, cette semaine 10, (messages audios notamment).

Purepeople : Venons maintenant au cas d'Angie. Elle est officiellement sans nouvelle de Romain et de sa petite Manon. Qu'en est-il ?

A.S. : Je ne souhaite pas entrer dans une polémique par rapport à Romain et son attitude. Je peux vous donner ma parole que nous n'avons reçu aucun courrier et aucun appel de Romain pour Angie depuis sa sortie le 7 août. La dernière fois que j'ai parlé à Romain, c'était le dimanche 9 août, suite à "l'opération hamburgers". Je lui ai dit ma façon de penser, il en a convenu et a reconnu que de mettre des messages pour Jonathan et Emilie était une sottise, mais faite sans penser à mal. Je l'ai cru. Il devait me rappeler le lendemain soit le 10 août et commencer ses interviews pour la presse. Depuis, nous sommes sans nouvelle de lui : Nous et... Angie.

Je tiens à préciser que le cas d'Angie a été traité de façon bien particulière dès le début. Très au courant des règles strictes de ce programme d'enfermement, elle a eu une dérogation pour appeler sa fille la veille de son entrée sur le prime, alors que 72 heures avant, tous les candidats sont au secret et n'ont plus de portable. elle a fait un coucou à Manon juste avant de rentrer dans le jeu, sur le tapis rouge, où elle était au bras de Romain, d'ailleurs. La nounou, spécialement nommée entre la famille d'Angie et la prod', était en contact avec les parents d'Angie et tout fonctionnait pour le mieux. Après, concernant les dissensions avec le papa de Manon, Cyril, et tout ce qui concerne leur vie privée : je n'ai pas à m'exprimer ou à faire des commentaires. Pour que les choses soient très claires, c'est moi personnellement qui donne des informations concernant Manon à Angie, chaque jour : je considère donc qu'elle a eu un traitement de faveur. Je lui ai même fait passer un doudou et des dessins de sa fille. Vous pouvez lire au dessus du lit d'Angie des messages qu'elle adresse à sa fille comme "Manon je t'aime".

Purepeople : Il vous a été reproché ici et là de vouloir faire souffrir Angie...

Angélique Sansonnetti : C'est quand même incroyable de devoir se justifier, dix ans après le début de la télé-réalité et de ses principes fondateurs ! Je le répète, il n'y a pas de service de poste sur Secret Story 3 comme sur les éditions précédentes d'ailleurs. Mais il n'est néanmoins pas question de faire souffrir qui que ce soit. Qu'Angie soit triste de ne pas avoir de nouvelles de Romain, ce n'est pas de ma faute et je vous rappelle que la demande en mariage était quand même son idée à lui ! Mais des nouvelles de Manon, elle en a toujours eu et je vous rappelle que c'est une vraie dérogation. De plus, Angie ne s'est jamais plainte de ne pas avoir de nouvelles de sa petite fille !

Purepeople : Angie a t-elle eu la visite de Manon comme annoncé sur différents sites Internet ?

A.S. : Absolument. Manon rentrait de vacances et avant la rentrée des classes de la semaine prochaine, il était convenu que la petite fille et sa maman se voient. Manon est donc arrivée ce dimanche à 12h30, accompagnée de sa grand-mère maternelle et de son papa, et a pu voir sa maman. Cela s'est passé en off, hors caméra, dans le jardin de l'ex Maison des Intrus, qui n'est plus couvert par les caméras. Tout cela s'est fait dans la plus grande confidentialité, même vis-à-vis des habitants et ce, à la demande d'Angie. Je déplore que certains se soient autorisés à diffuser cette information... bref ! Elle ne veut absolument pas que sa fille soit médiatisée, qu'elle soit photographiée ou passe à l'antenne. Raison pour laquelle l'enfant n'est pas sur le prime, à la demande expresse de sa maman. Angie et sa fille se sont donc vues pendant deux heures et tout s'est admirablement bien passé, des câlins, des bisous, des confidences, un moment fort pour elles. Bien sûr des larmes d'émotion quand elles se sont quittées mais vite, le sourire est revenu pour la fillette et sa maman. On nous accuse de toutes les manipulations et de vouloir "faire pleurer dans les chaumières", mais ne pensez-vous pas que la rencontre Manon-Angie aurait pu faire de l'audience ? Cela n'a jamais été notre intention, ni celle d'Angie.

Purepeople : Donc pour vous, tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes ?

A.S. : Absolument. Chaque candidat est un cas particulier et nous faisons le maximum pour que tout se passe bien et il faut arrêter de raconter tout et n'importe quoi.

Il est vrai que ce principe d'enfermement est strict et est la règle numéro 1 de la télé-réalité. Pour rappel, lors du Loft Story 1 l'histoire de Loana, maman d'une petite Mindy qu'elle avait abandonnée, avait fait les choux gras de la presse (même la couverture de Paris Match). Loana en avait été informée par la production mais lorsqu'elle a voulu attaquer de l'intérieur tous les journaux, les avocats des magazines s'étaient appuyés sur cette règle numéro 1 : aucun contact avec l'extérieur pour les programmes d'enfermement. Ils ont donc pu prouver que Loana n'avait pas lu les dits-magazines et elle a été déboutée... ! Un principe de base... qui nécessite d'être assoupli dans des circonstances particulières.

Merci à Angélique Sansonnetti d'avoir accepté de répondre à la polémique via Purepeople.com.

Toute reproduction interdite, même partielle sans citer Purepeople.com

 

Mark Wahlberg, une superstar bien dans ses baskets
Michelle Williams : adorable baby doll aux allures de femme fatale
Hayden Panettiere complètement accro au nail art !
Scarlett Johansson : une belle américaine à Paris qui ne passe pas inaperçue...
Uma Thurman sculpturale pour sa montée des marches à Cannes
Zac Efron : un playboy débarque sur la Croisette !
Métamorphoses de stars : les préférez-vous avec les cheveux courts ou longs ?
Ces enfants stars qui ont bien grandi...
Britney Spears, Mariah Carey, Nicole Richie : les changements de poids spectaculaires des stars
Ces couples de stars qu'on avait oublié !
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel