Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

James Gunn (Les Gardiens de la Galaxie) viré après ses tweets odieux

James Gunn à la première de 'Guardians of the Galaxy Vol. 2' à Hollywood, le 19 avril 2017 © Chris Delmas/Bestimage
11 photos
Lancer le diaporama
James Gunn à la première de 'Guardians of the Galaxy Vol. 2' à Hollywood, le 19 avril 2017 © Chris Delmas/Bestimage
Eplucher un CV artistique est une chose, éplucher l'historique des réseaux sociaux d'une recrue en est une autre, et les studios Disney risquent de s'y mettre sérieusement après cette mésaventure, qui se solde par l'éviction de James Gunn... Lequel n'a pas hésité, droit dans ses bottes, à s'expliquer.

Le sida, l'Holocauste, le viol... Aucun sujet n'est donc trop sensible pour James Gunn, 51 ans, qui y a trouvé matière à plaisanter sur Twitter dans des publications qui ont dernièrement refait surface et ont conduit à son licenciement express : le scénariste et réalisateur des deux premiers volets de la franchise cinématographique Les Gardiens de la Galaxie, qui préparait le troisième épisode de la saga Marvel attendu en 2020, a été viré par la compagnie Disney.

À lire aussi

"Les attitudes et propos offensants découverts sur le compte Twitter de James Gunn sont indéfendables et en contradiction avec les valeurs de notre studio, et nous avons rompu notre collaboration avec lui", a indiqué vendredi 20 juillet 2018 le directeur du groupe, Alan Horn, quelques heures après l'éclatement du scandale.

Des tweets publiés entre 2008 et 2011, soit après les débuts de James Gunn en tant que réalisateur avec le bizarre film d'horreur Slither (2006), ont été exhumés par plusieurs médias, dont The Daily Caller. Dont certains s'avèrent particulièrement consternants : "Ce qu'il y a de mieux, quand on se fait violer, c'est qu'une fois que vous avez fini de vous faire violer, ça vous fait l'effet "wow c'est génial de ne pas se faire violer"", a-t-il pu écrire. Ou encore : "Je suis en train de faire une grosse adaptation hollywoodienne du livre The Giving Tree [L'Arbre généreux, NDLR] avec une fin heureuse : l'arbre repousse et taille une p*pe au gamin." Mais aussi : "J'aime quand les petits garçons me touchent à mon endroit loufoque."

L'irruption de ces propos outrageux a fait l'effet d'une bombe alors même que s'ouvrait le Comic-Con de San Diego, rendez-vous phare de la pop culture où les studios n'allaient pas manquer de vanter leurs superproductions en approche. Jeudi 19 juillet, James Gunn, connu pour ses prises de position contre Donald Trump, a réagi en faisant son mea culpa et en indiquant que "l'époque où [il disait] des choses et provoquai[t] dans le seul but de choquer et de faire réagir est révolue" : "Bien des personnes qui ont suivi ma carrière savent que lorsque j'ai commencé, je me considérais comme un provocateur, qui faisait des films et des blagues outrageux et tabous, a-t-il écrit - sur Twitter évidemment. Comme j'en ai parlé publiquement à maintes reprises, tandis que je me suis amélioré en tant que personne, mon travail et mon humour aussi. Ce n'est pas pour dire que je suis meilleur, mais je suis très, très différent de celui que j'étais il y a quelques années ; aujourd'hui, j'essaye d'enraciner mon travail dans l'amour et la connexion, moins dans la colère. L'époque où je disais quelque chose juste pour choquer et essayer de faire réagir sont derrière moi. Par le passé, j'ai présenté mes excuses pour cet humour qui a blessé des gens. Je me sentais sincèrement désolé et je pensais chaque mot de mes excuses. (...) Bref, c'est la vérité sans fard : j'ai fait des tas de blagues offensantes. Je ne le fais plus. Je ne condamne pas celui que j'étais alors pour cela, mais je m'aime plus aujourd'hui et me sens aujourd'hui comme un être humain plus complet et un créateur. A tous, je vous aime."

Le mal est fait. Son projet d'adaptation au cinéma de K2000 avec David Hasselhoff y survivra-t-il ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Retrouvez Rosanna Arquette dans "Holy Lands", le film d'Amanda Sthers, au cinéma le 16 janvier 2019.
Bruce Willis et sa femme Emma dans les îles Turks-et-Caïcos en mars 2019
Bruce Willis en famille dans sa villa sur les îles Turks-et-Caïcos en mars 2019
Naomi Watts a posté cette vidéo de son ancien compagnon Liev Schreiber s'amusant avec leur fils Samuel "Sammy" kai (10 ans) sur "Another One Bites the Dust" de Queen - dimanche 16 juin 2019.
Lindsey Vonn au micro de Nelson Monfort pour France Télévisions à Roland-Garros le 30 mai 2019 à Paris.
Brad Pitt arrive à l'anniversaire de Jennifer Aniston organisé au Sunset Towers Hotel, à West Hollywood, le 9 février 2019.
Notre interview "vénère" de Charlize Theron et Seth Rogen, à l'affiche de la comédie "Séduis-moi si tu peux !", le 15 mai 2019 au cinéma.
Les bébés de la famille Kardashian. 2018.
Baby fever chez Kardashian, la relève - par Purepeople, 2018.
Pour ses 45 ans, Victoria Beckham a reçu un paquet cadeau de Kourtney Kardashian et son site, Poosh. Avril 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel