Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jane Birkin, sa fille disparue : "J'ai eu la chance de l'avoir pendant 46 ans"

Jane Birkin très émue - Philippe Lerichomme (Parolier de Serge Gainsbourg) et Mathias Malzieu (Dionysos) reçoivent la médaille de Chevalier de l'ordre des arts et des lettres par Audrey Azoulay, la ministre de la Culture à Paris le 21 février 2017. © Denis Guignebourg/Bestimage
10 photos
Lancer le diaporama
Jane Birkin très émue - Philippe Lerichomme (Parolier de Serge Gainsbourg) et Mathias Malzieu (Dionysos) reçoivent la médaille de Chevalier de l'ordre des arts et des lettres par Audrey Azoulay, la ministre de la Culture à Paris le 21 février 2017. © Denis Guignebourg/Bestimage
Elle doit surmonter son chagrin.

Décembre 2013, c'est le choc, la douleur : Kate Barry, fille aînée de Jane Birkin et John Barry meurt. L'effroi est immense, sa mère plonge dans un deuil violent qui la pousse à ne plus chanter. Trois années plus tard, elle revient sur scène aux Francofolies de Montréal pour chanter Gainsbourg, entourée d'un orchestre symphonique. L'album Birkin Gainsbourg. La symphonique arrive et l'artiste s'exprime dans les colonnes de Paris Match, lors d'une rencontre à Hong-Kong où elle joue à guichets fermés. Ses mots sont bouleversants lorsqu'elle parle de son enfant...

"Être sur scène est une formidable échappatoire. Avant, j'étais complètement bloquée, aujourd'hui, les choses sortent. Je me dis par exemple que j'ai eu la chance d'avoir Kate pendant quarante-six ans...", explique avec pudeur et émotion Jane Birkin. C'est en récitant les textes de Serge Gainsbourg avec Michel Piccoli et Hervé Pierre que Jane Birkin a pu, en 2015, trouver un certain réconfort : "Je me suis rendu compte à ce moment-là que c'était finalement très bien de travailler. La compagnie des autres me manquaient beaucoup."

La chanteuse et actrice se remet également de la maladie auto-immune qu'elle a dû combattre en même temps qu'elle luttait contre la douleur terrible du deuil. Au Parisien l'an dernier, elle confiait : "La peine est tellement grande, le manque... Se dire que je vais être sans elle jusqu'à la fin de ma vie, c'est inimaginable. Elle est venue en France avec moi quand elle avait 1 an, les hôtels, la vie avec Serge après.... Elle me disait qu'elle me garderait quand je serais vieille. J'avais de la chance d'avoir une fille pareille ! Elle était terriblement humaine."

En tournée, Jane Birkin voit du monde et sort de Paris qui lui rappelle tant sa fille. Sa cadette Charlotte Gainsbourg, installée à New York, avait loué il y a quelque temps une maison pour réunir toute la famille, dans laquelle on compte aussi la benjamine de l'Anglaise au si joli accent, Lou Doillon, qui elle aussi fait face au chagrin grâce à la musique.

Retrouvez l'intégralité de l'interview dans le magazine Paris Match du 14 mars

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Bono, Chevalier de la Légion d'Honneur, rock star et artiste peintre à ses heures perdues...
George Clooney : une Harley et une beauté, What Else ?
Selena Gomez : séance dédicace avec ses fans déchaînés