Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jane Birkin, ses drames : "On ne peut pas peser sur ses enfants tout le temps"

12 photos
Lancer le diaporama
Extrait de l'émission 7 à 8 de TF1 le 19 mars 2017, avec Jane Birkin comme invitée.
Elle revient sous la lumière, digne et vaillante.

Elle a connu l'immense douleur de perdre un enfant. Puis la maladie s'est ajoutée au deuil. Après une disparition momentanée de la scène artistique, Jane Birkin revient avec un nouveau disque, Birkin Gainsbourg. Le Symphonique, et, de sa voix douce teintée d'accent british, elle s'est confiée au cours de l'émission 7 à 8 le 19 mars sur TF1.

Dire que les dernières années de Jane Birkin ont été difficiles est un euphémisme, elle a fait face aux pires épreuves. En 2013, elle apprend la mort de sa fille aînée Kate Barry, photographe, à l'âge de 46 ans. Son clan est effondré. Puis, vient la maladie, déjà latente semble-t-elle dire : "J'ai eu une multitude de choses. Comme les gens qui sont malades, ça vient quand quelque chose ne marche pas. Moi, c'était le sang. Mais depuis des années. C'était quand même trois transfusions par semaine. C'était lourd. J'étais à l'hôpital Avicenne, c'était merveilleux, ils m'ont repêchée. Et puis l'année dernière, un truc, je ne sais pas, des embolies pulmonaires. Tout d'un coup, le coeur n'allait pas bien", explique la chanteuse qui avait révélé à Paris Match être guérie d'une leucémie. Son coeur, qui souffrait tant depuis la disparition de sa fille.

Jane Birkin refuse de se plaindre devant les caméras : "Il y a des gens qui ont eu infiniment pire que moi, qui perdent leur famille entière." Elle a expliqué ne plus avoir confiance en elle, mais toujours en la vie : "J'étais sûre de savoir toujours quoi faire en étant très instinctive. Je me débrouillais toujours, j'avais eu un enfant à 20 ans, je trimballais Kate partout, comme Charlotte [Gainsbourg] et Lou [Doillon]. J'étais un peu trop sûre de moi. À la mort de Kate, j'étais très déstabilisée pendant deux ans."

À découvrir en vidéos

Chanter les paroles de son poète Serge Gainsbourg à travers le monde lui fait du bien. Mais c'est moins du travail qu'elle avait besoin, que des rencontres avec le public qui en découlent : "On ne peut pas peser sur ses enfants tout le temps." Face à la tragédie, ses filles l'ont protégée tout en faisant face à leur propre chagrin. Charlotte Gainsbourg est partie vivre à New York, tandis que Lou a trouvé du réconfort dans la musique. Jane Birkin ne veut plus perdre de temps désormais, connaissant la fragilité de la vie : "C'est vrai que je ne veux pas perdre un instant maintenant. Pour mes autres enfants, Charlotte, Lou... La mort d'un enfant, c'est si inimaginable..." Dire aux siens qu'on les aime, faire tout ce qu'on peut. Telles sont les décisions qu'elle a prises pour affronter les douleurs de l'existence.

Birkin Gainsbourg. Le Symphonique, sortie le 24 mars. En tournée le 12 avril à Paris.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Janet tout sourire, malgré la tempête qui s'abat sur la famille Jackson
George Clooney : une Harley et une beauté, What Else ?
Scarlett Johansson: les plus beaux looks de l'actrice la plus sensuelle d'Hollywood