Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jennifer Lawrence et ses photos nues : ''Je n'ai aucune raison de m'excuser''

Silencieuse depuis la parution de dizaines de photos intimes de Jennifer Lawrence, sur lesquelles elle apparaît nue ou un tantinet provocante, l'actrice a brisé la glace et s'est longuement exprimée sur le scandale qui a suivi et les nombreuses réactions qu'il a provoquées. Contactée par le Vanity Fair américain pour lequel elle pose topless (!) en couverture, elle révèle tout d'abord avoir songé à faire des excuses, avant de changer d'avis : "Chaque chose que j'écrivais me faisait pleurer ou me mettait en colère. J'ai commencé à écrire une lettre d'excuses, mais je n'ai aucune raison de m'excuser !"

Elle révèle ainsi avoir envoyé ces photos à un garçon, que l'on présume être Nicholas Hoult, son désormais ex-boyfriend avec qui elle a partagé environ quatre ans de sa vie. "J'étais en couple, notre relation était aimante, saine et formidable. C'était aussi une relation à distance. Donc, soit ton petit ami regarde du porno, soit il te regarde toi", se justifie-t-elle.

En colère contre les réactions virulentes de certains observateurs, voire contre les médias, Jennifer Lawrence affiche clairement ses convictions. "Le fait que je sois une actrice, une personnalité publique, ne signifie pas que j'ai demandé à ce que ça m'arrive ! Ça ne fait pas partie du job ! C'est mon corps, et ça devrait être mon choix, et le fait que ça n'ait pas été mon choix est absolument écoeurant. J'ai du mal à croire qu'on vive dans un monde comme celui-là", a-t-elle expliqué à l'influent magazine américain. Et, rejoignant ainsi les propos de son amie Emma Watson qui l'avait défendue, elle ajoute : "Ce n'est pas un 'scandale', c'est un crime sexuel, une violation sexuelle". J-Law ne compte pas s'arrêter là et espère que "la loi sera modifiée" : "Ces sites web sont responsables. Le simple fait que quelqu'un puisse être exploité sexuellement, et le fait que la première réaction de quelqu'un soit de se dire qu'on peut en tirer un profit... ça me dépasse !", avoue, ulcérée, la star de 24 ans.

Pour la comédienne de Hunger Games, "les gens qui ont regardé ces photos se rendent coupables d'un délit sexuel" et "devraient avoir honte d'eux". "Même les gens que je connais et que j'aime et qui me disent : 'Ah oui, j'ai regardé les photos'", ajoute la comédienne. Avant de révéler qu'elle se trouve en plein dilemme : "Je ne veux pas me mettre en colère, mais en même temps, je me dis que je ne leur ai pas donné l'autorisation de regarder mon corps nu".

Actuellement en couple avec le chanteur de Coldplay, Chris Martin, J-Law a pu bénéficier de beaucoup de soutien et tourne désormais la page. "Le temps guérit tout. Ça ne me fait plus pleurer. Je ne peux plus être en colère. Et je ne peux pas baser mon bonheur sur le fait que ces gens seront peut-être arrêtés, parce que ce ne sera peut-être pas le cas. Je dois trouver moi-même la paix", conclut-elle.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel