Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Joe Jackson : Il parle de la mort de son fils : ''C'est un acte criminel'' ! Il veut vraiment exister le Joe !

Comme nous l'avons écrit un peu plus tôt, la police de Los Angeles, qui attend les résultats toxicologiques par rapport à la mort de Michael Jackson, a déclaré ne pas écarter l'hypothèse d'un homicide. Cette annonce qui a fait l'effet d'une bombe a été très rapidement reprise par le père de Michael, Joe Jackson.

Cet homme de 79 ans a la réputation d'être tyrannique et violent envers sa famille, ses enfants et notamment avec Michael, réputation qui a défrayé la chronique. Depuis la mort de son fils le 25 juin 2009, il se positionne désormais comme un père bouleversé qui veut honorer la mémoire de son fils, lors de l'hommage public et des funérailles privées.

Ainsi, lors d'une interview donnée sur la chaîne américaine ABC donnée dans la maison des Jackson à Encino et que vous pouvez voir ci-dessus, il parle "d'acte criminel" ! Il appuie son interprétation avec les propos du chef de la police de Los Angeles.

Il n'hésite pas à surfer sur les dernières déclarations du coroner et se permet de déclarer "Ces médicaments étaient destinés à l'aider à s'endormir. Mais il ne s'est jamais réveillé. Il est mort dans son sommeil" Il dit aussi qu'il ne savait pas quels médicaments prenait Michael... mais son fils ne le voyait jamais, il ne voulait pas le voir !

Les enquêteurs ont en effet demandé aux médecins de la star de remettre les dossiers médicaux du défunt et vont analyser les quantités importantes de médicaments qu'il prenait. Cela leur permettra d'orienter leur travail vers un acte criminel ou une overdose accidentelle.

Il n'en fallait pas plus pour que Joe Jackson fasse un "coup de gueule" pour faire encore plus de bruit : "Je crois au meurtre. [...] La seconde autopsie devrait apporter de nouvelles réponses également."

Le patriarche du clan Jackson parle aussi de ses petits-enfants, Prince Michael I, Paris et Prince Michael II alias Blanket. Il déclare : "Leur grand-mère Katherine et moi devrions les élever. Il n'y a personne d'autres que nous qui peut s'occuper d'eux. Nous devrions les garder réunis, les nourrir, les laisser se reposer et les faire grandir comme de vrais Jackson". Mais de quel droit il parle des enfants le vieux bonhomme ? Celui qui projeta sur la scène médiatique son fils à l'âge de cinq ans pense déjà à la carrière de ses petits-enfants, en particulier le dernier, qui "sait vraiment danser". Quand on connaît avec quelle dureté voire cruauté, il a mené les Jackson 5, ses projets font peur. Il explique au cours de cette interview que s'il a été très exigeant auprès de ses fils pour leur carrière, il estime avoir largement contribué à construire le succès de Michael. Ben voyons !

De plus, si Katherine Jackson a bien la garde des enfants en attendant l'audience lundi 13 juillet qui déterminera aussi la place de l'ex-femme de Michael, Debbie Rowe, mais aussi celle des exécuteurs testamentaires ne l'oublions pas, Joe Jackson n'a strictement aucun droit sur eux, - on peut donc donsidérer que ses déclarations sont celles d'un sale bonhomme qui veut mettre la main sur tout - tout comme sur les questions de gestion de l'héritage de son fils. Un expert en droit de la famille a d'ailleurs rappelé que si sur son testament, MJ souhaitait que sa mère ait la garde de ses enfants, la justice décidera en fonction de cela mais également et surtout en fonction du bien-être des enfants. Dans le testament du chanteur décédé , il n'y a pas un mot sur son père. C'est une claque que Michael lui a donné ça !

A travers les médias, Joe Jackson tente de montrer à quelle point il est traumatisé par la mort soudaine de Bambi, résultant selon lui d'un infâme acte criminel. Mais son passé trouble d'homme violent va le rattraper. Joe Jackson cherche manifestement à revenir dans les médias comme le chef d'un clan soudé... mais nous savons à quel point la famille Jackson était loin d'être unie, et encore moins derrière lui.

Qu'il se méfie le vieux Joe, car si on le sait trop proche de toutes les affaires et surtout des enfants de Michael, le juge de la Cour de Los Angeles et les éxécuteurs testamentaires pourraient changer d'avis pour la garde des enfants accordée à Katherine et mettre un tuteur pour les protéger du Joe !


SY

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel