Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Joey Barton : Le bad boy du foot anglais a failli rater la naissance de son fils

On peut être l'un des pires bad boy du football anglais et se retrouver désarmé face à une petite chose...

Joey Barton, bien connu pour ses nombreuses frasques - on se souvient d'un cigare écrasé dans l'oeil d'un de ses partenaires - et tabassages en règle - le Français Ousmane Dabo peut en témoigner -, a tout de même réussi à choquer ses fans en laissant sa compagne en plein travail au moment de l'accouchement, pour aller disputer un match avec son club des Queens Park Rangers ce mardi 27 décembre 2011, au Pays de Galles.

Car oui, Georgia McNeil venait de rentrer depuis à peine quelques instants à l'hôpital pour mettre au monde leur bébé... Mais heureusement, le joueur de 29 ans, qui a passé 74 jours en prison pour avoir frappé son coéquipier Ousmane Dabo et 6 mois pour avoir tabassé un homme à la sortie d'un pub, a réussi à se présenter à temps au London's Portland Hospital et assister à la naissance de son fils Cassius.

Très tôt ce mercredi 28 décembre, Joey Barton présentait via son Twitter une photo de son fils quelques minutes après sa naissance, accompagnée d'un petit message : "Voici Cassius Joseph Barton, 3,2 kilos. Maman et bébé vont bien. Wow, quelle bénédiction..."

Puis le joueur s'est répandu en messages de bons sentiments, parlant de l'amour qu'il aurait pour son fils tout au long de sa vie, que plus rien n'avait d'importance, et que taper dans un ballon rond était une chose bien futile comparée à la naissance d'un enfant.

En espérant que le petit Cassius (en référence à Mohamed Ali, né Cassius Clay ?) calme un peu les ardeurs de son footballeur de père...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel