Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

John Travolta: témoignage poignant durant le procès de ses maîtres-chanteurs... Il a admis que son fils était autiste... Regardez !

Réactualisation de 17h25 : Nous venons d'avoir la vidéo de John Travolta et sa femme qui arrivent pour témoigner au tribunal. Regardez !

Arrivé depuis lundi aux Bahamas, John Travolta, accompagné de sa femme Kelly Preston, s'est présenté hier devant la Cour juridique de Nassau, pour témoigner dans l'affaire d'extorsion de fonds dont il avait été victime, juste après le décès de son fils Jett, en début d'année.

L'acteur américain a décrit, calmement, comment la nounou de ses enfants avait découvert Jett en train de faire une crise, comment elle l'avait réveillé et comment ils avaient pratiqué, ensemble, une réanimation cardio-pulmonaire.

"J'ai été averti par notre nounou. Une femme du personnel de l'hôtel pratiquait déjà des gestes de premier secours. Je l'ai remplacé et nous avons exercé des compressions et de la ventilation sur son corps, avec la nurse. Nous étions dans la salle de bains de notre résidence de vacances. Ma femme Kelly nous a rejoint pour lui soutenir la tête. On a pu utiliser un défibrillateur jusqu'à ce que les infirmiers arrivent, quelques 40 minutes après le début de la crise de Jett. On l'a transporté dans l'ambulance et j'ai demandé au chauffeur de nous conduire à l'aéroport. A ce moment là, j'ai effectivement signé un papier que je n'ai même pas lu; gagner du temps contre la montre étant ma priorité." a déclaré le comédien devant la Cour.

Pour la première fois, John Travolta avoue que son fils était autiste, et qu'il faisait régulièrement des spasmes importants - d'une durée de 45 secondes en moyenne - puis qu'après, il lui arrivait de dormir jusqu'à douze heures d'affilées.

L'ambulancier Tarino Lightbourne, a affirmé devant le tribunal que le papier qu'il a fait signer à l'acteur était une décharge signifiant qu'il conduisait le fils de ce dernier à l'aéroport et non à l'hôpital.

C'est cette déclaration signée qui a servi de chantage et était au centre de l'extorsion de fonds, de l'ordre de 25 millions de dollars, dont a été victime le couple Travolta, dans un moment aussi tragique que la disparition de leur fils.

Un rebondissement est survenu à la fin de l'audience : La cour a annoncé détenir deux vidéos qui montrent l'ambulancier Lightbourne et la sénatrice Pleasant Bridgewater en grande conversation au sujet de la somme à extorquer à la famille Travolta...

Suite du procès, aujourd'hui...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel