Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Johnny Hallyday : Dix chansons validées par leur père, les aînés en difficulté ?

9 photos
Lancer le diaporama
La preuve que son album était prêt va-t-elle changer la donne ?

Jeudi 30 mars 2018, au tribunal de grande instance de Nanterre s'est tenue la première audience en référé suite à l'assignation de Laeticia Hallyday par les aînés de Johnny, Laura Smet (34 ans) et David Hallyday (51 ans). Ils demandent avant tout un droit de regard sur le dernier album de leur père et ont obtenu un renvoi au 30 mars. Le coeur du problème étant de savoir si celui-ci a été terminé de son vivant ou après sa mort. Un document, révélé par BFMTV, atteste que dix titres avaient été validés par Johnny Hallyday et sa maison de disques... en novembre !

À lire aussi

C'était le 22 novembre 2017 soit trois semaines avant sa mort. "Johnny Hallyday signait avec sa maison de disque, Warner Music, un document attestant que les 10 titres enregistrés par le chanteur avaient été validés et étaient commercialisables", nous apprend BFMTV. "À ce jour, sur l'ensemble des enregistrements produits lors de ces sessions, Warner Music, Bornrocker et vous-même avons validé d'ores et déjà les 10 titres suivants", écrit la Warner dans ce document. Les dix chansons sont Made in rock n'roll, Mon pays, C'est l'amour, L'Amérique de William, 4m², Back in LA, J'en parlerai au diable, Pardonne-moi, Je ne suis qu'un homme, Tomber encore et Un enfant du siècle.

Dans ce document, Warner Music s'engage ainsi à lui verser une avance sur ce dernier album puisque les dix titres enregistrés sont validés par l'artiste et donc commercialisables. BVFMTV note cependant que David Hallyday et Laura Smet s'appuie sur le même document et cet extrait pour plaider leur cas ; Warner y écrit : "Bien que la production du 3e album studio ne soit pas complètement achevée, vous avez souhaité toutefois percevoir dès à présent l'avance prévue à l'article 12 de notre contrat." Warner écrit également : "Notre société dispose à ce jour d'un nombre de titre suffisant pour pouvoir commercialiser ce 3e album studio." L'emploi de l'expression "pas complètement achevée" peut-elle cependant jouer en la faveur des deux aînés ? C'est la question à laquelle devra répondre la justice le 30 mars prochain.

D'après nos informations, l'expression "pas complètement achevée" ne concernerait que le mixage définitif de l'album, quelques cuivres et des choeurs qui auraient été "rajoutés" sur ces dix titres, et finalisé en janvier 2018 au studio Apogée à Los Angeles sous la direction de Maxim Nucci avec Bertrand Lamblot de chez Warner, en présence de Laeticia.

C'est néanmoins la preuve qu'il n'est plus possible de dire "album posthume" mais "album post-mortem"...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel