Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Johnny Hallyday : Qui était Léon Smet, ce père "alcoolique" qui l'a abandonné ?

6 photos
Lancer le diaporama
Le rocker disparu n'avait jamais connu l'amour paternel.

Il a souvent été reproché à Johnny Hallyday de ne pas s'être occupé de son fils aîné David lorsqu'il était enfant, accaparé par sa carrière qui lui semblait plus importante que sa vie de famille avec Sylvie Vartan. Cette absence, le rocker français décédé dans la nuit du 5 au 6 décembre d'un cancer du poumon en a lui-même souffert.

Alors que les chaînes ont logiquement choisi de bouleverser leurs programmes pour rendre hommage à l'icône du rock français le 6 décembre, C8 a proposé le documentaire La Story de Johnny Hallyday, de l'idole à la légende. L'enfance de Johnny Hallyday et l'absence de son père, Léon Smet, y ont été évoquées.

Né le 15 juin 1943 à Paris, Jean-Philippe Smet (le vrai nom de Johnny Hallyday) a été abandonné quinze jours après sa venue au monde par son père, Léon Smet. Fils d'une femme de ménage et orphelin d'un père cheminot mort deux mois après sa naissance en 1908, Léon Smet était "un artiste belge assez original, pas capable de se fixer quelque part", a indiqué Jean-François Chesnut, biographe, dans le documentaire. "Son père, c'est le drame absolu. C'est un homme extrêmement particulier qui a fait beaucoup de mal à Johnny, énormément", a également témoigné Michel Mallory, parolier et ami proche de Johnny Hallyday. Intraitable avec celui qu'il considérait comme "alcoolique et incontrôlable", blessé à tout jamais, Johnny Hallyday a également connu l'éloignement de sa maman. Mannequin de profession, Huguette a très rapidement repris son activité après l'accouchement, laissant à sa belle-soeur Hélène le soin de s'occuper de son fils.

Habitué à l'absence de son père, le jeune chanteur a construit sa vie sans lui, jusqu'à ce jour où Léon Smet est réapparu vingt ans après, sans prévenir. C'était dans les années 60, alors que Johnny Hallyday effectuait son service militaire. "On lui a dit : 'Y a ton père qui est à la porte de la caserne.' Alors Johnny s'est habillé, est sorti pour voir son père et il a cru qu'il serait seul. Mais il y avait 200 journalistes qui étaient là", s'est remémoré Michel Mallory.

La Story Johnny Hallyday, de l'idole à la légende a attiré 408 000 téléspectateurs, soit 1,9% parts d'audience.

Appel à la générosité

En refouillant dans ses archives, le journal Libération est, de son côté, retombé sur cet article du 18 juin 1993 consacré au père de Johnny Hallyday dans lequel on apprend qu'il lui avait, à l'époque de leurs retrouvailles malheureuses, réclamé de l'argent. Cette archive est publiée dans le numéro d'aujourd'hui, 7 décembre.

Alors âgé d'une cinquantaine d'années, en détresse à Bruxelles, Léon Smet confie quelques mots délicats au Soir : "Johnny pourrait bien faire quelque chose pour moi. Certes, il m'a offert une machine à éplucher. Mais c'est peu... Je ne demande rien à personne, mais avec tous les millions que gagne mon fils, il pourrait faire un petit geste de générosité, pour assurer ma vieillesse."

Léon Smet s'est finalement éteint à l'âge de 89 ans le 9 novembre 1989, dans un hospice de Bruxelles.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Voiture de course et Laetitia dans les bras d'un basketteur : Johnny se lâche à Los Angeles