Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Juanes : bientôt papa, la star colombienne... brave des menaces de mort !

Juanes a reçu des menaces de mort à cause de son concert prévu à Cuba
2 photos
Lancer le diaporama

En attendant Dante, prénom qu'il a choisi avec sa femme Karen Martinez pour leur garçon qui viendra très bientôt au monde, Juanes connaît pour l'heure... l'enfer.

Si on était jusqu'à maintenant habitués aux frictions politiques dont étaient victimes certains artistes notoirement "engagés", à l'image de Manu Chao (qui a failli avoir quelques soucis lors de son dernier passage par le Mexique), le chanteur de la Camisa Negra semblait relativement épargné. Ce n'est plus le cas, puisqu'il vient de recevoir des menaces de mort, via son compte Twitter, ce qui a entraîné la mise en place d'un important dispositif de sécurité autour de lui.

Déjà père de deux petites filles (Paloma et Luna) avec celle qui partage sa vie depuis 2004, Juanes aurait dans un premier temps envisagé d'annuler son concert à Cuba, visé par ces menaces, craignant pour la sécurité des siens. Mais il semblerait désormais que la star colombienne ait l'intention de maintenir ce fameux concert "Paix sans frontières" programmé le 20 septembre 2009 sur la place de la Révolution de La Havane, simultanément à la journée mondiale pour la paix organisée par les Nations Unies. De nombreuses stars (dont des célébrités cubaines) doivent y prendre part.

"Aller à Cuba, c'est une façon de montrer aux gens qu'il est temps de changer d'état d'esprit, c'est une occasion de montrer au monde qu'il faut changer", a-t-il fait valoir.

Accusé de soutenir, en donnant ce concert, le gouvernement communiste de l'île, Juanes a donc été pris pour cible par une poignée d'ultras, mais a également reçu d'innombrables messages de soutien, extrêmement enthousiastes.

Il y a quelques jours, Margarita Alarcon, fille du président de l'Assemblée nationale cubaine, déclarait : "Ces cinquante dernières années, les relations entre les Etats-Unis et Cuba ont fait passer La Guerre des Roses pour un jeu d'enfants... Des Cubains-Américains, victimes de leur amertume, reportent leur colère sur Juanes et ceux qui veulent l'épauler pour ce concert (...) Ce qu'ils font revient à vouloir limiter la liberté de la population cubaine."

Quatre ans après le concert cubain du groupe Audioslave, et un an après celui qu'il avait lui-même donné à la frontière entre Venezuela et la Colombie, dans un contexte difficile, Juanes ne désarme pas.

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Pete Doherty incontrôlable, sa folle virée parisienne
Bono, Chevalier de la Légion d'Honneur, rock star et artiste peintre à ses heures perdues...
Chris Brown, le bad boy flambe au volant de son bolide