Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Juliette Binoche et Claire Chazal, réunies pour un moment de "Fraternité"

Claire Chazal et Juliette Binoche participent à une rencontre organisée par le mouvement "Fraternité Générale !" à la Fnac Saint-Lazare à Paris, le 2 novembre 2016. © Pierre Perusseau/Bestimage
26 photos
Lancer le diaporama
Claire Chazal et Juliette Binoche participent à une rencontre organisée par le mouvement "Fraternité Générale !" à la Fnac Saint-Lazare à Paris, le 2 novembre 2016. © Pierre Perusseau/Bestimage
Les deux figures féminines se sont retrouvées pour participer à un débat.

Créée au lendemain des attentats du 13 novembre 2015, et à l'approche du premier anniversaire de ces événements tragiques, l'association Fraternité Générale a organisé une rencontre le 2 novembre autour de ses deux fondateurs, Fabienne Servan-Schreiber, productrice, et Abdennour Bidar, philosophe et auteur du Plaidoyer pour la Fraternité.

Avec ces deux philanthropes bien ancrés dans la réalité, deux figures françaises étaient présentes. D'un côté, l'ancienne et toujours iconique présentatrice du journal télévisé de TF1, Claire Chazal. De l'autre, l'une des plus brillantes actrices du cinéma français, Juliette Binoche. Cette dernière, toujours engagée pour les bonnes causes, n'a pas manqué de répondre présente au rendez-vous, posant avec le sourire auprès de sa complice du jour. À la FNAC parisienne de Saint-Lazare, les quatre intervenants ont parlé de leur engagement au sein de ce mouvement et du sens qu'ils donnent au mot "fraternité". Ils ont également tenté de réfléchir aux différents moyens qu'il existe ou que nous pouvons, l'association comme les citoyens français, mettre en oeuvre pour l'incarner.

Instigatrice du mouvement, Fabienne Servan-Schreiber (qui n'est autre que la fille du célèbre homme politique et homme de presse Jean-Claude Servan-Schreiber) a ainsi pu rappeler les trois fondements de son association dont le but est de promouvoir la fraternité partout en France pour lutter contre les rejets, les replis communautaires et identitaires, de mettre la culture à la portée de tous à travers des actions nationales (ce qui semble pleinement justifier la présence de Juliette Binoche) et de susciter des initiatives portées par la société s'inscrivant dans le mouvement et les valoriser.

"Depuis le 13 novembre, nous mobiliser est une urgence mais autour de quoi nous rassembler ? Comment lutter contre les peurs, les rejets, les replis identitaires et communautaires ? Comment promouvoir la tolérance et rappeler les bénéfices que nous pouvons tirer de nos différences, de notre diversité ? En puisant dans nos racines pour réhabiliter la grande oubliée de notre devise républicaine : la fraternité, arguent l'association et son président Abdennour Bidar. À partir du 2 novembre 2016, avec en point d'orgue le 'Week-end de la Fraternité' des 5 et 6 novembre, mettons-la en acte au quotidien à travers des gestes simples et des engagements qui impulseront dans notre société un élan de mobilisation durable. Nous pouvons tous, et tout de suite, commencer à la faire exister !"

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Di Caprio : le Roi Léo découvre Versailles
Anne Hathaway : sa troublante ressemblance avec Audrey Hepburn
Naomi Watts en Lady Diana s'invite à Paris