Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kate Middleton : Un ventre qui s'arrondit... et un accouchement à domicile ?

La duchesse Catherine de Cambridge, enceinte et en manteau Seraphine, visitait le 24 janvier 2018 l'Institut de Psychiatrie, Psychologie et Neurosciences au King's College à Londres.
41 photos
Lancer le diaporama
La duchesse Catherine de Cambridge, enceinte et en manteau Seraphine, visitait le 24 janvier 2018 l'Institut de Psychiatrie, Psychologie et Neurosciences au King's College à Londres.
La duchesse de Cambridge, qui vit une grossesse désormais sans encombre, tient la cadence !

Si l'agenda 2018 de la famille royale britannique s'est enrichi de deux événements qui focalisent l'attention, avec les mariages à Windsor du prince Harry d'une part (le 19 mai, avec Meghan Markle) et de la princesse Eugenie d'York d'autre part (à l'automne, vraisemblablement en octobre, avec Jack Brooksbank), le quotidien et les missions officielles prévalent ! Enceinte de bientôt sept mois de son troisième enfant, Kate Middleton assumait à nouveau son rôle mardi 23 janvier.

À lire aussi

Après son déplacement avec le prince William à Coventry et sa séance de tennis dans une école primaire la semaine passée, la duchesse de Cambridge renouait avec son combat permanent pour la santé mentale, en particulier en milieu scolaire, dans un autre établissement du primaire de l'agglomération londonienne. À la Roe Green Junior School in Kingsbury, où elle s'est présentée dans un manteau bleu ciel signé Sportmax, une robe de grossesse Seraphine et une écharpe Beulah London (un total look bleu ravissant), Catherine, 36 ans, a assuré la publicité du lancement d'un site internet destiné à aider les enseignants à être des acteurs du changement : Mentally Healthy Schools, mis en oeuvre par Heads Together (le mouvement pour la santé mentale du prince William, de la duchesse Catherine et du prince Harry), leur fournit les outils et ressources utiles pour aider leurs élèves. "L'objectif ultime est qu'aucun enseignant d'école primaire, où que ce soit dans le pays, n'ait à l'avenir à se demander vers qui se tourner lorsqu'il s'agit du bien-être des enfants dont il a la responsabilité", a expliqué Kate dans son discours.

Le même jour, le duc de Cambridge (et sa nouvelle "coupe") en prononçait également un, devant la Charity Commission, organisme qui régule l'activité de quelque 167 000 associations en Angleterre et au pays de Galles.

Kate Middleton continuait sur sa lancée ce mercredi 24 janvier 2018, se rendant – dans un manteau gris clair également de chez Seraphine – à l'Institut de psychiatrie, psychologie et neurosciences du King's College, l'un des plus grands centres de ce genre en Europe, pour y aborder la question de la santé mentale des femme enceintes et jeunes mamans – un problème qui concernerait au moins 20% d'entre elles. Elle-même enceinte, elle a pu se renseigner notamment sur les phénomènes biologiques qui peuvent impacter le bien-être psychologique.

Dans son cas, tout semble se dérouler à merveille, après un premier trimestre tout aussi compliqué que lors de ses deux précédentes grossesses, où elle a souffert une fois de plus des violents symptômes d'hyperémèse gravidique.

Accouchement à la maison ?

La duchesse Catherine se sentirait même tellement bien qu'elle "envisagerait" d'accoucher à domicile, d'après les propos d'une "source royale" rapportés par The Express : "Catherine a dit qu'elle adorerait mettre au monde son enfant à domicile. Elle en a parlé à William et il la soutient totalement. Qui plus est, tous deux s'accordent à penser qu'un accouchement à domicile permettrait d'éviter l'intrusion massive dans le fonctionnement au quotidien de l'hôpital dans lequel elle irait accoucher", dit cet informateur. Une réflexion qui rappelle notamment que Kate et William avaient été passablement traumatisés par le suicide en décembre 2012, suite à un canular visant la duchesse, de l'infirmière Jacintha Saldanha, employée de l'hôpital King Edward VII où l'épouse du prince William avait été admise au tout début de sa première grossesse en raison de ses symptômes.

Si Kate décidait effectivement de délaisser l'hôpital St Mary de Pangbourne à Londres, où George puis Charlotte sont nés, pour accoucher au palais de Kensington ou même (plus improbable) à Anmer Hall dans le Norfolk, ce ne serait pas inédit : la reine Elizabeth II elle-même a vu le jour chez son grand-père maternel Claude Bowes-Lyon, dans Mayfair, et a accouché de ses trois fils au palais de Buckingham (la princesse Anne, elle, est née à Clarence House).

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Kate Middleton, les looks de la princesse la plus stylée !
Kate et William, Charlene et Albert de Monaco, les plus beaux mariages royaux depuis 2010
Kate et William fiers de nous présenter George, le Royal Baby
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel