Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kesha "folle et droguée" : De nouveaux éléments troublants la discréditent

Kesha à la soirée 2016 Billboard Women à New York, le 9 décembre 2016 © Future-Image via Zuma/Bestimage
14 photos
Lancer le diaporama
Kesha à la soirée 2016 Billboard Women à New York, le 9 décembre 2016 © Future-Image via Zuma/Bestimage
L'entourage de la popstar l'a descendue en flèche.

En guerre depuis trois ans avec son producteur Dr. Luke, que Kesha accuse de viol et de violence psychologique, de nouveaux éléments viennent contredire la version des faits de la chanteuse.

La semaine passée, les avocats de la popstar ont dévoilé des emails accablants, qui témoignaient de la violence verbale dont Luke Gottwald avait fait preuve à son égard. Les équipes du producteur avaient alors répliqué en assurant que d'autres messages prouvaient, au contraire, qu'il était l'un des rares soutiens de la chanteuse qu'elles accusaient de vouloir manipuler l'opinion en ne dévoilant qu'une infime partie du contenu des messages électroniques en question. Elles n'ont pas tardé à le prouver.

D'après les informations du site d'informations américaines TMZ, l'avocat du producteur de 43 ans vient de soumettre au juge de nouveaux emails, rédigés par le manager ainsi que l'assistant personnel de Kesha, qui l'ont descendue en flèche. "Elle est complètement incohérente, on dirait vraiment qu'elle prend de la drogue. Il y a quelques heures, tout allait bien, et maintenant, elle veut tout laisser tomber. Ce n'est franchement pas normal, même pour quelqu'un comme Kesha", balance l'un, tandis que l'autre lui répond : "Elle est folle !!!"

Il n'y a pas que sa consommation de substances qui inquiétait l'entourage de Kesha, très concerné par ses problèmes avec la nourriture. "Selon moi, il ne doit absolument pas y avoir de junk food là-bas", souligne l'un des managers de la popstar qui a fini en rehab il y a trois ans pour tenter de venir à bout de ses troubles du comportement alimentaire.

Si Dr. Luke a effectivement fait quelques réflexions déplacées au sujet du poids de sa petite protégée, d'une part il n'était pas le seul, et d'autre part, il était l'un des rares à tenter de la réconforter. "Je sais que tu trouves que tu ressembles à une lesbienne mais je ne suis pas d'accord avec toi : je te trouve belle et radieuse. Tu fais exactement ce que tu as toujours été censée faire. Tes rêves se réalisent. Je suis fier de toi et je t'aime très fort. Je t'embrasse", lui a-t-il écrit en 2010. Des sentiments qui ne sont plus guère d'actualité aujourd'hui.

Coline Chavaroche

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Shakira sexy et décolletée, la bomba met le feu sur les Champs Elysées
Pete Doherty incontrôlable, sa folle virée parisienne
Quand Taylor Swift se prend pour Bree Van de Kamp