Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

La France a un incroyable talent : Scandale ! Les gagnants sont accusés de plagiat mais...

A peine consacrés, voilà que les gagnants de La France a un Incroyable Talent sont au coeur d'une polémique : les Echos-liés sont accusés... de plagiat ! Le Parisien de ce jour récupère une polémique faussement lancée par notre cher camarade Cyril Paglino (mieux connu sous le nom de Cyril-de-Secret-Story-2) : les Echos-liés auraient copié sur... les DDM (Drôles De Mecs), groupe qui a également postulé à l'émission !

Certes, il est indéniable qu'une ressemblance est à noter entre les deux groupes - ressemblance que Purepeople avait remarqué depuis plusieurs semaines déjà - mais de là à estimer qu'il y a plagiat...

Les Drôles De Mecs... ont perdu leur humour

Dans l'interview donnée à Cyril sur son blog, les DDM n'y vont pas avec le dos de la cuillère à soupe pour évoquer le groupe rival : "ON a développé un concept", "ça ne les dérange pas de pomper le style des autres", "on l'a en travers de la gorge", "Ils ont gagné Incroyable Talent avec NOTRE concept"... Oh, légèrement rancuniers, non ?

Les DDM, qui oeuvrent depuis une dizaine d'années dans le milieu du hip-hop, sont donc formels : ce sont eux qui ont eu l'idée de mêler danse hip-hop et humour, en s'attaquant à ce que produit notre petite lucarne. Depuis quatre ans, ces cinq petits rigolos se sont professionnalisés au point de multiplier les interventions télévisées (chez Patrick Sébastien notamment) et les spectacles de rue : ces danseurs, qui ont débuté par le hip-hop pour se diriger petit à petit vers l'humour, sont même déjà produits... puisqu'ils officient au théâtre du Temple. Déjà produits ? Voilà le problème.
Dans l'interview qu'ils donnent à Cyril, ils expliquent qu'ils n'ont passé aucun casting pour concourir à l'émission de M6... c'est la production qui est venue les chercher : pas étonnant puisque le groupe est signé chez... M6 (voir la bande-annonce de la production ci-dessus) ! Pour Gilbert Rozon (fondateur du festival Juste pour rire et producteur) et le reste de la production, il n'y a aucun intérêt à médiatiser, via ce programme, des artistes qui sont déjà professionnels et qui n'ont rien à prouver. Mais à en croire les DDM, la prod' se serait rendue compte un peu tard du niveau de professionnalisme de ce groupe : d'où leur discrète éviction aux portes de la demi-finale. Une éviction qui s'est faite au profit des Echos-liés...

Les Echos-liés ont dépassé le maître

Les gagnants de cette nouvelle édition d'Incroyable Talent ont produit un show de qualité pour la finale (show que vous pouvez revoir ci-dessus) et se sont différenciés avec un concept original. Jérôme Ortega, leader, assume volontiers la ressemblance frappante des deux groupes... mais sur un court format de deux minutes. Sur le temps d'un spectacle, la différence est manifestement plus palpable : là où les DDM font le show avec des mimes, les Echos-liés jouent la comédie. Une valeur ajoutée insuffisante pour les pro-DDM qui ne voient qu'un scandaleux plagiat. De plus, ils sont outrés de constater que les copieurs bénéficient d'un gain qui en ferait saliver plus d'un : 100 000 euros et surtout une tournée avec le transformiste Arturo Brachetti. Fair-play sur le travail de leurs concurrents, les DDM admettent tout de même que les Echos-liés font des prestations "sympa" et pleines "d'énergie". Même s'il manque de technique, à les entendre...

Enfin, si le talent des DDM est aisément remarquable, la production a, semble-t-il, préféré laisser sa chance aux Echos-liés car, pas encore considérés comme professionnels. N'est-ce d'ailleurs pas là le concept de l'émission, que de donner un coup de pouce à des "amateurs" ? Les Drôles de Mecs ont vraisemblablement moins besoin de cette exposition médiatique que les Echos-liés.

Et surtout... si les DDM avaient gagné, sachant qu'ils ont été sponsorisés par M6, les médias n'auraient-ils pas encore trouvé à redire ? Bien sûr que oui, et pas qu'un peu !!

AJC

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel