Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

La musique n'a plus d'âge... 15 ans et déjà de véritables rockstars : voici les bébés rockeurs !

La musique n'a plus d'âge... En 1992, Jordy nous chantait Dur, dur d'être un bébé, alors à peine âgé de quatre ans. Un tube qui le propulsa en tête du Top 50 pendant plus de 15 semaines. Si, à l'époque, ce gamin - trop jeune pour tenir un micro correctement - avait déclenché une si grande polémique, aujourd'hui cet événement est presque courant. La passion artistique les prend de plus en plus jeunes. Nos futurs chanteurs seront-ils arrachés à leurs berceaux ?

John Powers, ancien guitariste de The La's disait : "Le rock ne peut pas mourir car, à chaque fois qu'un gamin se saisit d'une guitare pour la première fois, il le réinvente. A sa façon !" Une vision qui pourrait illustrer la nouvelle vague qui s'est emparée de la scène rock. Ils ont en moyenne 18 ans, et ne veulent qu'une chose... : voir le rock revivre comme dans ses plus belles années. Ils puisent dans les décennies passées et/ou copient leurs idoles récentes, des Strokes, aux Libertines en passant par The Clash. Quant au style ? C'est à Pete Doherty que beaucoup doivent tout.

Retour sur un phénomène actuel qui semble rajeunir d'années en années : les bébés rockeurs !

La musique n'a plus d'âge... l'heure est aux bébés-rockeurs !
Le phénomène a commencé il y a maintenant plus de trois ans. Enfants de parents mélomanes - écoutant les Beatles et Bob Dylan -, ces jeunes ados ont voulu monter leur propre groupe de rock pour un retour aux racines... explosif ! Ils sont jeunes, franciliens et souvent issus des beaux quartiers mais tous ont une passion commune : le rock ! Naast, BB Brunes, Second Sex, Violet ou encore Platiscines, ces bébés rockeurs n'ont qu'une seule et unique vocation : s'emparer de la scène et tout donner. Comment les reconnaître ? Ils ont un look bien à eux : Wayfarer, chemise blanche, slim, repettos vernies, mèche sur le côté et guitare à la main, une tenue vestimentaire adaptée aussi bien aux filles qu'aux garçons !

BB Brunes
Fondé en 2007, ce groupe de rock regroupe Adrien Gallo (chanteur, guitariste), Karim Reveillé (batteur) et Félix Hemmen (guitariste). Moyenne d'âge : 18 ans. Leur but : renouer avec les fondamentaux du rock'n'roll sur le modèle de leurs idoles british telles que The Strokes ou encore le déjanté Pete Doherty. Et ça marche... Dis moi, deuxième extrait de leur album Blonde comme moi, met le feu aux poudres. Les trois beaux gosses - petits protégés de Philippe Manoeuvre - séduisent un large public, en grande partie féminin, grâce à leur énergie juvénile et leurs compositions simples et efficaces. Attention, toujours aussi bruns mais moins bébés, les BB Brunes reviennent aujourd'hui avec... de la dynamite !

Naast
Comme toute cette vague de "bébés rockeurs", les quatre membres de Naast sont, à première vue, des teenagers aussi bien peignés que bien élevés, propres et sages dans leurs mocassins cirés. Mais lorsqu'on creuse un peu... "Tu te trompes, je ne suis pas celui que tu crois", voilà leur leitmotiv ! Lorsqu'ils sont lâchés sur scène, les gentils Naast se transforment en véritables psychopathes du rock. Les quatre jeunes marquis sont conscients de leurs charmes et, comme les BB Brunes, les Naast ont eu aussi leurs fidèles jeunes filles - aussi excitées que lookées - qui les suivent partout. Leur moyenne d'âge : 18 ans. Gustave (guitariste), Nicolas (batteur), Clod (basse) et Laka (guitare) n'ont qu'un seul but : faire renaître le rock'n'roll de ses cendres encore bien fraîches...

Plastiscines
Seules représentantes des bébés-rockeuses, ces quatre filles en veulent ! Originaires de l'école Saint-Cyr dans les Yvelines, Katty, Marine et Louise connaissent un succès fulgurant dès la sortie de leur premier album, LP1 en 2007. Avec les Plastiscines, comme chez tous bébé rockeurs qui se respectent, allure juvénile et fraîcheur sont au rendez-vous. Leur langue natale ne les satisfait plus, les filles décident alors d'enregistrer leur second opus aux Etats-Unis sous les ordres de Butch Walker (Avril Lavigne ou encore Pink) avec une nouvelle recrue, Anaïs (batterie). En introduisant les meilleurs ingrédients de la pop made in USA dans leurs compositions, les Plastiscines s'imposent aujourd'hui comme un groupe de dimension internationale. Bien joué, les filles !

Jonas Brothers
Depuis maintenant trois ans, les Jonas Brothers ont conquis le coeur des ados du monde entier. Avec leurs tubes pop rock sucrés, Joe, Kevin et Nick déclenchent des émeutes à chacune de leurs prestations. Leur moyenne d'âge ? 18 ans. A la différence des textes sulfureux et rebelles de nos petits Frenchies, les Jonas préfèrent la musique inoffensive, ce qui les amène directement en 1e place également dans le coeur... des mamans ! Un look bien sage mais pas seulement... Les trois beaux gosses aux cheveux ébouriffés sont des chrétiens évangélistes dont le papa est pasteur. En parfaits puritains, Nick, Kevin et Joe portent tous trois une bague de pureté, signifiant leur volonté de rester vierges jusqu'au mariage. Miley Cyrus - petite amie de Nick Jonas - devra donc attendre... Vous l'aurez donc compris, contrairement aux Frenchies, les Jonas Brothers - qui sont aujourd'hui victimes de plagiat - aiment le rock mais ne sont pas prêts à prendre la relève du déjanté Kurt Cobain ! Pourtant, on aurait adoré voir la jolie Miley en... Courtney Love !

Second Sex
Second Sex est le plus parisien des groupes de bébés rockeurs. Leur album, Petite Mort, est un objet musical surprenant et chacun de leurs concerts est une cure de jouvence. Tim (chant, guitare), Vincent (basse), Arthur (guitare) et Sacha (batterie), les quatre garçons, ont peut-être un look de rebelles, ils tiennent absolument à finir leurs études, n'en déplaise à papa-maman. "J'ai couché avec le diable", "je ne suis pas une fille facile", tels sont les titres de Second Sex... A l'image du titre de leur album et de leur patronyme - un hommage à toutes les stars androgynes -, ces pousses de rockeurs jouent la carte de la provoc'. Au programme, des filles en sueurs, des grosses motos, du lourd... du très lourd ! Sur scène depuis maintenant cinq ans, les quatre Parigots ont réussi à dépasser le rock garage binaire de leurs débuts et tentent doucement d'atteindre le niveau de leurs idoles... les White Stripes. Une chose est sûre, la hargne du début est toujours là et c'est le principal !

Ce label de bébés rockeurs, parrainé par le mensuel Rock & Folk, a fini par déclencher une pluie de critiques... Cette multitude de groupes apparaissant tous au même moment et semblant faire des choses identiques a fini par jeter un doute sur la crédibilité de toute cette nouvelle vague. Disques pas terribles, manque de maturité artistique, looks trop travaillés et surmédiatisation, Naast, Plastiscines, BB Brunes et les autres ont tous été mis dans le même sac... Alors, ces gamins sont-ils vraiment des rockeurs ou jouent-ils seulement à l'être ? Les meilleurs d'entre eux réussiront à mûrir et tirer leur épingle du jeu, les autres, eux, finiront par devenir des has-been ! Aujourd'hui âgés d'une vingtaine d'années, ces jeunes sont devenus "vieux" et une nouvelle vague semble envahir la scène rock française. Des mini Johnny Cash qui n'ont pas fini de faire parler d'eux...

 

Aujourd'hui le phénomène s'amplifie et s'empare de jeunes lycéens... Découvrez la "classe biberon" du rock !
Cette semaine, Libération consacre une double page à ces nouveaux arrivants de la scène rock française, un article intitulé "Les mômes piaffent".

Zak Laughed
Zacharie Boisseau est un jeune lycéen de 1ère L. Mais à 15 ans cet auvergnat est aussi Zak Laughed, traduction d'un joli jeu de mot "Zak a rit", un jeune rockeur qui a déjà sorti son premier album. Si The Last Memories of My Old House sonne comme un vieux 33 tours d'un rockeur en fin de carrière, il en va tout autrement. Ce petit trésor mélangeant parfaitement pop et folk est né dans un village près de Clermont-Ferrand. Depuis sa tendre enfance, Zak baigne dans un univers musical rétro, une culture à base de "vieux" artistes folk-rock, Ben Kweller, Neil Young, Bob Dylan ou encore les Beatles. C'est à 11 ans que le déclic se fait enfin lorsque le jeune prodige reçoit un ukulele. Tout s'enchaîne, guitare, piano et puis... cette rencontre avec le groupe Dyonisos. Mathias Malzieu lui-même conseille au petit Zak de se lancer dans l'écriture. Aujourd'hui c'est chose faite, et il a même créé son groupe : The Hobos Company. Déjà béni par les Inrocks - il a même été l'invité du Grand Journal -, l'ado de 15 ans choisit de préférer l'anglais à sa langue natale. Même s'il admire religieusement Jacques Brel, il préfère la pudeur de l'anglais qui lui permet de se cacher derrière ses textes. Son premier clip Each Day est une petite merveille très homemade. Casquette sur la tête, chemise vintage et blazer, sourire en coin et ukulélé à la main, pour l'instant le plus rockeur des teenager ne pense qu'à une chose "continuer à jouer et se faire plaisir" !

Coming Soon
Les Coming Soon viennent d'Annecy mais... attention, c'est un secret. A première vue, ce groupe de rock semble débarquer tout droit des States. Si leur premier album, New Grids, avait été bien accueilli, le deuxième, Ghost Train Tragedy, sorti le 7 septembre dernier, est encore meilleur. Formé en 2005, le groupe folk-rock réunit six jeunes de 16 à 26 ans, aux pseudonymes improbables : Howard Hugues, Leo Bear Creek, Ben Lupus, Alex Banjo, Billy Jet Pilot et enfin - un peu de féminité dans ce monde de brutes - Mary Salomé ! Eux aussi ont préféré l'anglais. Pourquoi ? Comme pour Zak, la plupart des références du groupe sont anglophones. Coming soon, c'est six personnalités, des sonorités folk complètement envoûtantes et une alchimie incontestable. Si l'avenir du rock doit être proportionnellement radieux à la bonne santé de sa classe biberon, le meilleur est à espérer.

Boxon
Cette bande de Lilasiens nés dans les années 90s - faisant partie de la grande famille des enfants "Club Dorothée" - et fans des "sixties" est composée de Valentin Marceau (guitare, harmonica, chant), Marlon Rouet (batterie, chant), Jérôme Serey (basse) et Timothée Marceau. Découverts sur Le Mouv', BoXoN a pour but de mettre le bazar sur la nouvelle scène rock. Leur nouvel album s'intitule Baptême du feu parraîtra le 19 octobre prochain et nous vous avons déjà proposé il y a quelques jours de découvrir leur nouveau clip. Ces nouveaux-nés risquent de faire entendre parler d'eux...

Le mot est passé... les lycéens du rock débarquent en masse !
A peine sortis de la puberté - avec encore les restes physiques de cette douloureuse période - ces ados veulent déjà devenir de véritables rockstars... Surmotivés, ils font du porte à porte jusqu'à trouver une salle qui voudra bien les accueillir. Fini le tennis ou encore le karaté, ce que ces jeunes veulent faire de leur temps libre extra-scolaire... c'est de la musique et rien d'autre ! PZK, The Suspects, Hepatite X, Mad House, Shine On ou encore The Creepers, voilà les noms que la scène rock va devoir retenir... Parmi eux, The Pupils, un groupe formé de Emile (chanteur, guitare), Etienne (batterie) et Raf (basse). S'ils cherchent encore un label, il se peut que leur titre de "révélation teenage garage rock de Saint-Ouen" les aide à ne pas galérer longtemps. Du haut de leurs 18 ans de moyenne d'âge, ils gardent la tête sur les épaules. Pour eux la musique ne doit en aucun cas devenir un travail, sinon "ça serait le début de la fin", déclare Emile, 16 ans. Alors, pour honorer leurs trois dates à l'étranger, Emile et ses copains devront compter sur les vacances scolaires... et c'est bien mieux comme ça !

 

Alors peut-on compter sur ces "gosses" pour apporter à la scène rock française un vrai changement... Peut-on laisser la musique entre des mains si jeunes, si naïves ? Des textes écrits par des jeunes gens tout juste entrés dans la puberté auront-ils assez de force pour nous entraîner ? John Lennon disait que le rock français valait le vin anglais... Est-ce qu'aujourdhui Zak Laughed, Coming Soon et les autres réussiront à changer la donne ou bien leur carrière ne se limitera qu'à un phénomène éphémère ? Si nous n'avons pas encore de réponses, une chose est sûre : ces mômes du rock sont à suivre de près... de très près !

 

Zak Laughed, CD The Last Memories of my Old House (3e Bureau). En tournée pendant les vacances d'octobre.

Coming Soon, CD Ghost Train Tragedy (EMI), en concert au Café de la danse (75011), les 7 et 8 octobre.

The Pupils, en concert au Point Ephémère (75010) avec Bob Log III, le 5 octobre.

Chloé Breen

Beyoncé déchaînée, elle se lance dans un booty shake avec des fans !
Chris Brown : le bad boy pris en flagrant délit de tags sur les murs de Los Angeles
Lana Del Rey, assaillie par des fans à l'aéroport
M met le feu dans le métro parisien !
Katy Perry : la diva pop débarque à Paris !
Ariana Grande, le nouveau phénomène au pays des teen stars
Harry Styles assailli par la foule, il console une fan bousculée !
Robbie Williams se prend pour Luke Skywalker !
Céline Dion se met au yukulélé pour ses fans !
Jamiroquai incognito, il parcourt Paris en vélo, incognito
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel