Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

La sélection tchèque de foot au coeur d'un scandale national

3 photos
Lancer le diaporama

Décidément, le football aime les scandales.

A quelques mois de l'Euro 2012 qui se déroulera en Ukraine et en Pologne en juin prochain, l'équipe nationale de la République Tchèque est au coeur d'un scandale national comme le rapport l'AFP. Pour une fois, tous les joueurs sont impliqués, et non, il ne s'agit pas d'un scandale sexuel à la John Terry ou d'une affaire de racisme... à la John Terry.

Les joueurs sont en effet accusés d'avoir déshonoré la sélection et le maillot national après leur qualification suite au match de barrage remporté face au Monténégro le 15 novembre dernier (2-0 au match aller, 1-0 au match retour). Visiblement, les joueurs étaient légèrement trop enthousiastes suite à leur victoire, et leur trajet retour depuis Podgorica a été très animé.

C'est tout d'abord l'un des consultants les plus critiques envers la sélection qui en a pris pour son grade. Une partie de l'équipe a entamé des chants désobligeants envers l'ex-international Radek Drulak ponctués de quelques insultes. Ce dernier, vice-champion d'Europe en 1996 et auteur de 153 buts en championnat, avait notamment critiqué le niveau de jeu affiché lors d'un match nul étriqué (2-2) en Écosse le 3 septembre dernier à Glasgow. Bien évidemment, les joueurs ont pris le soin de faire tout cela devant caméras et témoins, et la scène s'est vite retrouvée sur le net...

Mais dans l'avion, les Tchèques sont allés plus loin, déchirant leurs costumes officiels pour débarquer en caleçon à l'aéroport de Prague. "Un tel comportement est incompatible avec celui de membres de la sélection," a déclaré le chef de la Fédération (FACR), Miroslav Pelta, avant d'ajouter qu"au lieu d'être en pleine euphorie, nous sommes plongés dans un problème. Notre succès est dévalorisé".

Résultat, 78 000 euros d'amende pour l'ensemble de l'effectif, même si certains joueurs comme Petr Cech, gardien emblématique des Blues de Chelsea, n'ont pas pris part aux "célébrations". Quant aux supporters, outrés, ils appellent au boycott de l'équipe nationale lors de l'Euro !

Une attitude comprise par l'ancien joueur de Lens et Liverpool et actuel manager de l'équipe Vladimir Smicer : "Je suis désolé que les joueurs aient tenté de régler leurs comptes d'une manière aussi malheureuse. En ce qui concerne l'attitude des supporters, je la comprends. Nous avons maintenant six mois pour améliorer l'image de l'équipe."

Une affaire qui n'est pas sans rappeler un autre scandale. En 2007, la sélection s'était déjà fait remarquer après une soirée trop arrosée où quelques prostitués auraient été aperçues dans une chambre d'un hôtel de Prague qui faisait suite... à une défaite. Là aussi la Fédération avait sévi en infligeant une grosse amende.

Malgré les excuses de Thomas Rosicky, capitaine de l'équipe et joueur des Gunners d'Arsenal expliquant par "une émotion incontrôlable et une immense euphorie qui l'[auraient] emporté sur le bon sens" le comportement des joueurs, Jaroslav Kolar a tout de même déclaré qu"à partir d'aujourd'hui, une tolérance zéro [serait] appliquée."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel