Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Lady Gaga : Traits tirés et lèvres gonflées, la star est méconnaissable

Lady Gaga assiste à l'événement "TimesTalks Presents Hunting Ground" au Times Center  de New York, le 10 décembre 2015.
24 photos
Lancer le diaporama
Lady Gaga assiste à l'événement "TimesTalks Presents Hunting Ground" au Times Center  de New York, le 10 décembre 2015.
L'ancienne sensation pop, qui s'est réjouie de sa récente nomination aux Golden Globes pour son rôle dans la nouvelle saison d'American Horror Story, a affiché un visage particulièrement figé lors d'une soirée organisée par le New York Times, cette semaine.

Qu'est-il arrivé au visage de Lady Gaga ?

La chanteuse et actrice américaine de 29 ans assistait ce 10 décembre à la soirée TimeTalks, en partenariat avec le New York Times, qui visait à promouvoir le documentaire The Hunting Ground qui met en lumière les atroces viols parfois commis sur les campus américains. Un événement qui a permis à l'interprète de Til it Happens to You d'évoquer sa propre dramatique expérience, elle-même violée à l'adolescence. Mais la fiancée de Taylor Kinney n'a pas choqué qu'avec son récit, puisque sa tête a elle aussi particulièrement marqué les esprits. Le visage figé, les traits tirés et une bouche de mérou qui n'avait rien à envier à celle de Kylie Jenner, Lady Gaga semblait avoir quelque peu abusé de la chirurgie esthétique.

Outre cet hypothétique excès de Botox et d'injections, la star a tenu un brillant discours sur les ravages que peuvent causer les agressions sexuelles à l'encontre des jeunes dans les campus américains, et ailleurs.

"C'est quelque chose qui a bouleversé ma vie, changé la personne que j'étais et transformé mon corps. Quand on subit ce genre de traumatisme, les conséquences physiques n'apparaissent pas forcément tout de suite. C'est en vivant à nouveau et au fil des années que les traces peuvent apparaître, une détresse physique qui touche certaines personnes souffrant physiquement en plus d'être blessées mentalement et émotionnellement après avoir été violées, abusées ou traumatisées", a-t-elle expliqué.

Si elle n'a pas précisé quelles parties de son corps avait souffert de cette affreuse expérience, la star d'American Horror Story : Hotel a fermement insisté sur le fait que peu importe comment les femmes s'habillent, elles ne devraient en aucun cas être tenues responsables des agressions physiques dont elles font l'objet. "J'ai cru que c'était de ma faute parce que j'étais plutôt provocante, à cause de la façon dont je m'habillais. D'une certaine manière, je pensais que, peut-être, je l'avais cherché", a-t-elle rajouté. Avant de conclure : "Il faut se débarrasser de ce genre de cliché."

Coline Chavaroche

 

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Lady Gaga ultra moulée, défile sur une décapotable à Paris
Lady Gaga, sa plus mauvaise performance à Cannes
Lady Gaga : comment ses fans lui volent la vedette à Paris