Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Laeticia Hallyday et l'héritage de Johnny : Sa contre-attaque musclée !

Laeticia et Johnny Hallyday sur Instagram le 28 novembre 2013.
18 photos
Lancer le diaporama
Laeticia et Johnny Hallyday sur Instagram le 28 novembre 2013.
L'avocat du couple Hallyday, Maître Ardavan Amir-Aslani, s'est exprimé.

Deux semaines après le début des hostilités qui ne cessent de déchirer le clan Hallyday autour de la succession de Johnny, Laura Smet et David Hallyday ayant annoncé dans un premier temps qu'ils contestaient le testament de leur père avant d'intenter une nouvelle action en justice contre leur belle-mère Laeticia afin d'obtenir notamment un droit de regard sur l'album posthume du regretté chanteur, l'avocat du couple Hallyday a réagi jeudi 1er mars 2018 auprès de l'AFP, intervenant dans l'âpre bataille juridique autour de l'héritage du rockeur.

Selon Me Ardavan Amir-Aslani, Johnny Hallyday n'était pas "manipulé" au moment de la rédaction de son testament, comme ont pu le laisser entendre plusieurs personnalités qui se sont exprimées dans les médias au cours des récents jours. Bien au contraire, il avait "pris toutes les décisions concernant sa succession avec toutes ses facultés mentales et son libre-arbitre". Me Ardavan Amir-Aslani précise qu'il "ne laissera jamais dire que son défunt client ait pu être une personne manipulée et prendra toutes les mesures nécessaires pour faire respecter la dignité de sa mémoire".

Mise en garde

En outre, l'avocat de Laeticia Hallyday affirme qu'il "n'exclut pas" de poursuivre en diffamation toutes les personnes qui invoquent "un abus de faiblesse" de Johnny Hallyday dans la rédaction de ses dernière volontés, ciblant particulièrement les personnes non légitimes qui "n'étaient plus en relation" avec lui "depuis des années".

Sylvie Vartan, ex-femme de Johnny et mère de son fils David, avait notamment jugé impossible qu'il ait pu "renier son sang et son histoire" et déshérité "de son plein gré" ses deux premiers enfants. Le camp adverse oppose de son côté des donations dont ont bénéficié David Hallyday et sa soeur Laura Smet (fille de Nathalie Baye) du vivant du chanteur. Johnny Hallyday a ainsi "fait le nécessaire de son vivant pour mettre ses enfants majeurs à l'abri du besoin", affirme Me Ardavan Amir-Aslani, réfutant "totalement" l'idée que celui-ci ait "déshérité" ses aînés.

Laeticia "vilipendée et insultée"

Dans le communiqué de Maître Ardavan Amir-Aslani transmis à l'AFP que Purepeople.com a pu consulter dans son intégralité, l'avocat a également annoncé qu'il comptait "réagir fermement face à la vague de propos diffamatoires et de rumeurs nauséabondes qui se déversent sans relâche dans les médias depuis plusieurs semaines au sujet de sa cliente et de ses filles, Jade et Joy". Et d'ajouter : "Maître Ardavan Amir-Aslani ne peut tolérer que celle qui fût l'épouse de Johnny Hallyday pendant 23 ans, celle qui avait toute sa confiance et qui doit assurer aujourd'hui l'avenir de leurs deux filles mineures, soit ainsi vilipendée et insultée, par des personnes qui ignorent absolument tout du fond de l'affaire. Maître Ardavan Amir-Aslani condamne sans réserve les insultes à caractère raciste émises envers Jade et Joy, les enfants mineurs de Johnny Hallyday, et exprime sa plus vive préoccupation face à la vague d'invectives et d'injures, notamment sur les réseaux sociaux. Il se réserve la possibilité d'y apporter les suites judiciaires appropriées", annonce-t-il.

Le représentant a conclu son message en évoquant Laeticia Hallyday. Restée jusqu'à présent très discrète afin de protéger ses filles, la veuve du rockeur "ne cédera ni aux manoeuvres d'intimidation ni aux attaques injurieuses et attend que justice soit rendue afin de faire respecter les dernières volontés de son mari", conclut Maître Ardavan Amir-Aslani.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Katy Perry, une poupée pop très décolletée pour un concert édulcoré
Shakira sexy et décolletée, la bomba met le feu sur les Champs Elysées
Pete Doherty incontrôlable, sa folle virée parisienne
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel