Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Lana Del Rey, abusée et violée dans un clip choquant avec Marilyn Manson

Âmes sensibles s'abstenir. Réalisée par le turbulent Eli Roth avec le concours du collectif Sturmgruppe (qui en a signé la photographie, le montage et les effets spéciaux), cette vidéo choc n'avait jusqu'ici jamais été dévoilée. Tourné il y a plus d'un an – Eli Roth l'avait alors révélé à Larry King dans une interview –, ce court métrage aussi esthétique que dérangeant met en scène Marilyn Manson, l'un des amis d'Eli Roth, et la controversée Lana Del Rey. La chanteur n'avait pas encore sorti son deuxième album Ultraviolence.

De l'ultraviolence, il y a en pourtant dans ce clip. En fond sonore, une musique macabre et pesante. À l'écran, une fête vire au chaos total. Les objets volent dans le salon, une jeune femme explose tout dans la pièce à l'aide d'une batte de base-ball pendant que Marilyn Manson, stoïque, protège une adolescente, le regard vide. Dans la chambre voisine, Lana Del Rey est abusée par un homme. Vêtue d'un T-shirt à l'effigie du film Massacre à la tronçonneuse, la star pop est violée sans que personne ne lui vienne en aide. Mais pire encore, l'esthétique du film tend même à glamouriser le viol, à coups de ralentis et de plans soignés. De quoi éveiller les consciences en quelques secondes.

Plus loin dans le clip, une femme en sang est en train de se noyer dans une eau teintée de rouge. De dos, un homme qui ressemble étrangement à Manson manipule une puissante arme à feu du haut d'un toit et semble même mettre en joue un inconnu. Une séquence qui a de quoi raviver les ardeurs du lobby anti-arme, le même qui avait épinglé Manson, le rendant coupable d'influencer de jeunes adolescents perturbés après le drame de Columbine.

Alors que Marilyn Manson effectuera son retour sur scène et dans les bacs avec un nouvel opus, The Pale Emperor, la dépressive Lana Del Rey a signé deux morceaux qui figureront sur la BO du prochain film de Tim Burton, Big Eyes. Ce n'est pas la première fois que la jeune femme joue dans ce registre, notamment après des titres pour Gatsby le Magnifique et Maléfique.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Lana Del Rey a la langue bien pendue...
Lana Del Rey, assaillie par des fans à l'aéroport