Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Laurent de Secret Story 2 s'attaque méchamment à Endemol et... à Benjamin Castaldi ! Ecoutez ce règlement de comptes !

Laly de Secret Story 1
3 photos
Lancer le diaporama

Alors que le monde de la télé-réalité est secoué par le violent séisme de la justice, les anciens candidats viennent ajouter un peu d'huile sur le feu, déjà vif.

Invités dans l'émission Le grand Buzz sur Hit & Sport, Laurent Lenne (le prêtre anglican et chanteur approximatif de la saison 2 de Secret Story, la preuve) et Laly (l'ancienne flic-gogo danseuse qui s'est lancée avec motivation dans le porno) taclent l'émission qui les a fait connaître et plus particulièrement... Endemol. La puissance société de production responsable de bon nombres de programmes sur nos petits écrans en prend pour son grade dans ces interviews. Et Benjamin Castaldi aussi...

Les deux anciens candidats regrettent la disparition du live 22h/24 qui permet maintenant à Endemol de gérer les histoires qui se déroulent dans la Maison des Secrets et de créer des montages pour la quotidienne. Pour les deux ex-habitants, c'est un moyen de manipuler de ce qui s'y passe. Un "détail" qui ne fait qu'accroître la colère de Laurent qui n'hésite pas à balancer sur Endemol, déclarant qu'ils font tout "pour que les candidat(e)s soient le plus salauds/sal**** possible". Le prêtre anglican annonce d'ailleurs que la prod' lui aurait clairement fait comprendre que cela aurait été une bonne idée "qu'il se tape la croque-mort" (Isabelle, la blonde fan de heavy-metal dont l'ambition était de faire des photos de charme)... De la manipulation dans un programme de télé-réalité ? Ca, on ne l'aurait jamais imaginé ! Nom d'un petit bonhomme !

Outre leur critique de la manipulation, les deux anciens candidats (et perdants) reviennent sur leur statut dans le jeu, statut qui était à l'origine même du procès qui a opposé les tentateurs à TF1. Une affaire juridique qui fait le bonheur des anciens candidats désireux d'empocher quelques sous, puisqu'il y a maintenant une jurisprudence qui abonde dans leur sens. Dans cette interview "lynchage", et lavage de linge sale... il révèle également que lors des castings de Secret Story, Angélique Sansonetti, la directrice de production, lui avait proposé de rejoindre plutôt le casting de la Star Academy. Fier comme un paon (et sans doute un peu lâche), Laurent a vertement refusé, craignant d'être éliminé en deuxième semaine, de ruiner 20 ans de carrière et de passer pour un has-been. Sans commentaire !

Laly précise que pour la saison 1 de Secret Story, les participants étaient considérés comme candidats de télé-réalité. L'année dernière pour la saison 2, il en était de même sauf pour un reportage qui était consacré aux habitants, qui a été considéré comme un CDD et rémunéré à hauteur de 10 000 euros. Cette année, en raison de cette récente jurisprudence tombée avant Secret Story, les règles du jeu des programmes de real TV changent en faveur des candidats. Ce qui déplaît fortement à Laurent (qui était dans la saison 2) qui n'a donc pas bénéficié de cette protection juridique : Laurent compte donc bien mettre les choses au clair. Il annonce au micro du Grand Buzz que son avocat se chargera de l'affaire dès septembre afin de "comprendre" un peu mieux ce dont il s'agit en ce qui concerne la nature du statut, le type de contrat et surtout la rémunération... Laurent n'accuse pas Endemol mais laisse clairement sous-entendre qu'une plainte est plus que probable à la rentrée. Laurent se complait à dénigrer la production... comme Matthias (Secret Story 2) précédemment. A croire que le crachage dans la soupe devient un sport national...

Et pour être sûr de n'épargner personne, Laurent s'acharne aussi... sur le présentateur de Secret Story, Benjamin Castaldi. Il qualifie le rigolo Benji de "lecteur de prompteur surpayé" et annonce : "Je l'apprécie... il lit très bien son prompteur !".

Aïe ! Ça balance, ça balance... La société va t-elle répondre ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel