Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Le fils de Jean Carmet a des soucis avec la justice...

Olivier Carmet, un des fils du regretté comédien Jean Carmet, est soupçonné d'avoir trempé dans une affaire de corruption impliquant la mairie de Paris et la société Derichebourg, spécialisée dans le ramassage des détritus.

Le juge soupçonne que l'attribution d'un marché de 7 millions d'euros à la société Derichebourg ne se soit pas faite dans les règles. A ce stade de l'instruction, il semblerait que la mairie de Paris ait fait preuve de "favoritisme" envers Derichebourg. Il s'agirait en fait de corruption, puisque l'entreprise se serait vu accorder ce marché en échange d'une subvention de 200 000 euros au club Paris Levallois Basket.

Olivier Carmet, avocat de son état, aurait été mandaté par Derichebourg pour faciliter le rapprochement des deux parties. Il est actuellement mis en examen pour "Complicité de recel de favoritisme et de corruption active" par la juge Sylvia Legendre. L'élue parisienne PS, Mireille Flam a été mise en examen, pour sa part pour "Favoritisme". Ils sont naturellement présumés innocents.

C'est la série noire pour les enfants du comédien. Jean-François, son autre fils, âgé de 58 ans, a été condamné pour fraude au RMI au printemps dernier. Il avait omis de déclarer des droits d'auteur sur un livre consacré à son père (Carnet intime, paru en 2004 au Cherche-Midi), ainsi que l'argent qu'il perçoit à chaque rediffusion des films tournés par son père, pour un montant total atteignant 27000 euros.

Le tribunal correctionnel d'Avignon, où il résidait à l'époque des faits, l'a condamné à payer 2500 €. Par ailleurs, le conseil général du Vaucluse lui réclame le remboursement de la somme de 14 000 euros, correspondant au trop-perçu.

Jean-François Carmet, artiste peintre, n'a jamais vraiment réussi à vivre de son art. Il a connnu ces dernières années d'importantes difficultés financières. Lorsqu'il vivait dans les Landes, il était brancardier au CHU de Bordeaux pour boucler ses fins de mois. En 2007, était employé comme plongeur dans une brasserie des Pyrénées-Atlantiques.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Britney, une maman poule sexy et dénudée
Ben Affleck papa poule sexy et écolo, il emmène Violet Ann et Seraphina Rose au marché
Halle Berry enceinte et rayonnante au bras de son homme Olivier Martinez