Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Législatives 2017 : Un réalisateur césarisé a été élu député !

François Ruffin est la nouvelle voix du monde ouvrier en colère.

Parmi les figures de l'opposition aux partis traditionnels et à Emmanuel Macron, il y a Jean-Luc Mélenchon et il y a François Ruffin. Ce Calaisien de 41 ans ne cesse monter en puissance ces derniers mois. Et c'est tout logiquement qu'il a été élu député de la circonscription de la Somme ce dimanche 18 juin. Sous la bannière Picardie Debout, il a remporté son siège face au candidat de La République en marche (LRM), le maire d'Abbeville, Nicolas Dumont, en obtenant 55,97 % des voix.

Une victoire qui offre à François Ruffin sa première expérience de député à l'Assemblée nationale. "Ruffin député ! Le peuple à l'Assemblée ! #PicardieDebout", s'est félicité le gagnant du soir sur Twitter. Grande gueule depuis toujours, François Ruffin a grandi à Amiens, d'un père employé chez Bonduelle et d'une mère femme au foyer, avant d'obtenir une maîtrise de lettres et de se tourner vers le métier de journaliste. Engagé sur le terrain social, il n'hésite pas à faire entendre sa voix, comme en 1999, où il se lève contre la délocalisation d'une usine Yoplait et la mise au chômage de ses 89 salariés, son premier fait d'armes. C'est alors qu'il créé le journal Fakir, qu'il vend à la criée. Dix ans plus tard, ce journal local est devenu national.

Voix des ouvriers

C'est encore cette grande gueule que l'on retrouve en 2003 lorsqu'il publie, un an après sa sortie du Centre de formation des journalistes (CFJ), Les Petits Soldats du journalisme, un livre à charge contre les méthodes de maljournalisme enseignées par cette fameuse école, à savoir "recopier l'AFP, produire vite et mal, imiter les concurrents, critiquer les livres sans les lire, ne surtout plus penser, trembler devant sa hiérarchie".

En 2015, il tente de dénoncer par un autre type de média, et se lance dans la réalisation d'un documentaire. Son premier film, Merci patron !, critique acerbe à l'encontre Bernard Arnault, devient l'un des symboles du phénomènes Nuit deboutauquel il participe. Le 24 février 2017, il remporte le César du meilleur documentaire et se distingue en profitant de la remise de son prix pour critiquer vertement la politique gouvernementale face aux délocalisations des entreprises et interpeller le président de la République sortant François Hollande. Quelques jours plus tard, il remettait symboliquement son trophée aux ouvriers de l'usine Whirlpool, opposés à la délocalisation de leur usine en Pologne. Des ouvriers dont il sera la voix populaire, notamment face à Emmanuel Macron, à qui il tient tête lors d'une rencontre le 26 avril dernier et qu'il qualifiera de "futur président déjà haï" dans une lettre publiée dans Le Monde.

Premier député payé au Smic

Autant dire que dans l'hémicycle, entre lui, Mélenchon d'un côté et Marine Le Pen à l'extrême-droite, l'ambiance risque d'être assez électrique lorsqu'il s'agira de s'opposer au gouvernement d'Édouard Philippe. Mais avant de donner de la voix, François Ruffin a déjà pris une décision ô combien symbolique : "J'ai pris trois engagements auprès des électeurs : me payer au Smic, ensuite avoir un mandat révocable, et si 25% des inscrits de ma circonscription souhaitent que je dégage, eh ben je m'en irai", a-t-il expliqué au micro de RTL.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
George Clooney : une Harley et une beauté, What Else ?
Michael Douglas, ému à Deauville devant la cabine de plage à son nom
Bérénice Bejo triomphe à Cannes !