Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Les 12 Coups de midi, la nouvelle règle : Le couac qui agaçait la production

Elle s'est expliquée sur le changement de règle de l'étoile mystérieuse.

Surprise pour les fidèles des 12 Coups de midi (TF1). Depuis le 20 janvier dernier, les règles concernant l'étoile mystérieuse ont changé.

Auparavant, les candidats devaient deviner quelle personnalité se trouvait derrière les 130 cases violettes de l'étoile. Désormais, leur but est de découvrir les indices qui s'y cachent afin de trouver la célébrité auxquels ils sont liés. Un changement qui a surpris de nombreux téléspectateurs. La production a donc dévoilé à nos confrères de Télé Loisirs les raisons qui l'ont poussée à opérer ces modifications.

"Les 12 Coups de midi ont déjà bientôt huit ans. On essaye toujours d'adapter et de faire évoluer la mécanique, en créant des petites nouveautés. Et puis, on avait de plus en plus de fuites sur internet. Aujourd'hui, tout est accessible avec le web. Même une photo exclusive. On pouvait, avec des systèmes de logiciels inversés, retrouver la photo en trente secondes sur internet. Il suffisait que le candidat aille sur les réseaux sociaux pour avoir la réponse. Il n'y avait donc plus de jeu et d'enjeux pour le téléspectateur. On a donc fait le choix de changer la règle et de rendre ça plus ludique", a déclaré Thibaut Pupat, le producteur artistique de l'émission.

Il a ensuite répondu à ceux qui se demandaient pourquoi l'animateur Jean-Luc Reichmann n'avait pas annoncé ce changement de règle : "Ce n'était peut-être pas assez appuyé. Jean-Luc avait parlé d'indices, peut-être qu'on n'était pas assez clairs dans les explications. Je veux bien l'entendre. Après, il était difficile pour nous de dire : 'Attention, ces indices-là ont vraiment une relation avec la personnalité.' On a essayé d'installer les choses et de rendre ça compréhensible. Il n'y a pas là de volonté de faire durer les choses."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
PPDA, Michel Drucker, Sophie Davant : leurs looks improbables à leurs débuts
Neil Patrick Harris : papa gâteau, il s'éclate avec son homme et ses jumeaux Harper et Gideon
Sébastien Cauet met le feu pour un concert au Champ de Mars !