Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Les films en compétition le 21 mai... Demandez le programme de Cannes !

Après l'exceptionnelle montée des marches d'Inglourious Basterds, hier, qui a vu déambuler sur le tapis rouge du Palais le Tout-Hollywood, le Tout-Paris et le Tout-La-Grande-Motte, le 62e Festival de Cannes s'ouvre sur son huitième jour de compétition !

La journée commence avec le troisième film français de la compétition, A l'origine, de Xavier Giannoli, le réalisateur des Corps impatients, d'Une aventure et de Si j'étais chanteur (qui avait déjà été présenté à Cannes il y a trois ans).

Pour cette histoire de petit truand qui devient grand, le cinéaste français de 37 ans s'est entouré, une fois de plus, d'un excellent casting, avec notamment François Cluzet, Emmanuelle Devos, Gérard Depardieu et Vincent Rottiers.

Le deuxième film du jour est l'oeuvre d'un habitué de la montée des marches, qui avait triomphé il y a quelques années avec La Pianiste (qui avait valu un prix d'interprétation à la présidente du jury Isabelle Huppert) - Michael Haneke.

Le formidable réalisateur de Funny Games nous plonge avec Le Ruban Blanc dans un village de l'Allemagne du Nord protestante, à la veille de la Première Guerre Mondiale. L'histoire des enfants et adolescents d'une chorale dirigée par l'instituteur du village, et de leurs familles : le baron, le régisseur, le pasteur, le médecin, la sage-femme, les paysans. D'étranges accidents surviennent et prennent peu à peu le caractère d'un rituel punitif. Qui se cache derrière tout cela ?

Un film étrange et maîtrisé, à l'image de la plupart des oeuvres du cinéaste autrichien, qui, après plusieurs films en français et en anglais, est retourné dans son pays nous concocter cette histoire très personnelle.

Une journée de Festival qui ne devrait pas faire trop de remous... Après le Tarantino hier et avant le Noé demain... il faut souffler un peu !

Adam Ikx from Cannes

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Miley Cyrus : elle tourne le remake de LOL à Paris avec Douglas Booth !
Bruce Willis en cavale dans les rues de Paris
Bérénice Bejo triomphe à Cannes !
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel