Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Les Guignols de l'Info : Retour gagnant des impertinentes marionnettes de Canal+

Une semaine après leur retour à l'antenne, l'heure du premier bilan a sonné pour les "Guignols de l'Info"...

Lundi 14 décembre, les Guignols de l'Info faisaient leur retour sur Canal+ dans une nouvelle version, en crypté à 20h50. C'est sur décision de Vincent Bolloré que le programme n'a pas fait son retour dans la case en clair de la chaîne à péage. Un choix vivement critiqué, d'autant qu'il était associé à un licenciement des auteurs historiques, parmi lesquels Lionel Dutemple ou Benjamin Morgaine. C'est dire si les observateurs avaient dans leur collimateur les Guignols nouvelle génération lors de leur rentrée.

Grande nouveauté de cette saison : la présence plus épisodique de Patrick Poivre d'Arvor qui n'est plus être le personnage central du programme. Fini le décor du plateau de JT, qui cède sa place à celui d'une salle de rédaction, un décor jugé sans doute plus moderne. L'actualité médiatique et la politique étrangère sont également abordés de manière plus récurrente.

Parmi les marionnettes qui nous ont fait rire en cette rentrée, nous avons pu faire la connaissance des doubles de latex du couple Kim Kardashian et Kanye West. La journaliste Elise Lucet a également rejoint la bande des Guignols, tout comme l'un des visages marquants de la présidentielle américaine, le très controversé Donald Trump.

Ceux qui s'inquiétaient de voir disparaître la politique française ont été rassurés : Sarkozy, Hollande et autre Le Pen en ont pris pour leur grade, dans la bonne tradition des Guignols. Et force est de constater que les marionnettes n'ont rien perdu de leur mordant. Même si, sur les réseaux sociaux, les internautes n'étaient pas toujours tendres, certains sketchs ont fait le buzz. A l'image de la parodie de la télé-réalité Les Ch'tis vs Les Marseillais, mettant en scène les figures de l'extrême droite française au lendemain des élections régionales. Les rires sont toujours aussi francs, mais comme toujours, les marionnettes de Canal alternent le bon et le moins bon... L'enjeu principal sera donc de gagner en constance pour ces auteurs qui sont encore en phase de rodage et de familiarisation avec le poste.

Des audiences très satisfaisantes

Du côté de la chaîne, on se félicite des audiences enregistrées par cette première semaine de diffusion en crypté. En moyenne sur la semaine, l'audience se chiffre à 1 million de téléspectateurs, soit 19,3% des abonnés de Canal+. Une moyenne tirée vers le haut par l'excellent score enregistré lundi soir pour la première (1,5 millions). Dans le sillon du Petit Journal, ils profitent de cette excellente locomotive, l'émission de Yann Barthès ayant réalisé de belles performances en cette semaine riche en actualité politique.

Après cette première semaine d'antenne, en guise d'introduction, Les Guignols se retirent le temps des fêtes de fin d'année et reviendront lundi 4 janvier prochain pour s'installer, durablement cette fois, sur cette case qui est désormais la leur.

Joachim Ohnona

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
PPDA, Michel Drucker, Sophie Davant : leurs looks improbables à leurs débuts
Neil Patrick Harris : papa gâteau, il s'éclate avec son homme et ses jumeaux Harper et Gideon
Sébastien Cauet met le feu pour un concert au Champ de Mars !