Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Ligue du LOL : Daphné Bürki se désolidarise de Vincent Glad

La Ligue du LOL, c'est l'histoire d'un groupe Facebook privé composé d'une trentaine de journalistes et de professionnels de la communication, accusés d'avoir harcelé il y a quelques années d'autres journalistes, blogueurs et internautes. Alors que l'affaire prend de l'ampleur, des personnalités prennent partie.

Tout a démarré il y a quelques jours sur Twitter. L'affaire a pris de l'ampleur après une enquête menée par Libération sur son site de fact-checking, Checknews. Depuis, des journalistes ont été mis à pied et des personnalités de l'audiovisuel prennent partie.

Qui a été sanctionné ?

La Ligue du LOL fait en effet grand bruit depuis ce week-end. Comme révélé par Libé, dans les années 2000, un groupe Facebook privé baptisé Ligue du LOL a existé. Parmi ses membres, une trentaine de journalistes et de professionnels de la communication, accusés d'avoir harcelé il y a quelques années d'autres journalistes, blogueurs et internautes, surtout des femmes et des militantes féministes. C'est le cas d'Alexandre Hervaud, numéro 3 du web de Libération, et de Vincent Glad, collaborateur pigiste du journal et fondateur de La Ligue du LOL. Tous les deux ont depuis été mis à pied à titre conservatoire. Précisons que Brain Magazine a également suspendu sa collaboration avec Vincent Glad. Ce dernier, comme beaucoup d'autres, a d'ailleurs rédigé de longues excuses sur les réseaux sociaux.

David Doucet, rédacteur en chef des Inrocks, a également été mis à pied à titre conservatoire. Selon une source proche du magazine, il s'agit d'une procédure préalable à son licenciement. Stephen des Aulnois, fondateur du magazine en ligne de culture porno Le Tag parfait, a annoncé qu'il quittait son poste de rédacteur en chef. Guillaume Ledit, journaliste à Usbek & Rica, a également été mis à pied à titre conservatoire.

Le géant de la publicité Publicis a, quant à lui, mis à pied Renaud Loubert-Aledo. Enfin, le site de podcasts Nouvelles Écoutes a annoncé avoir "pris la décision de mettre fin, avec effet immédiat, à [sa] collaboration avec Guilhem Malissen et de suspendre momentanément la production de Bouffons", l'émission qu'il animait.

L'association SOS Racisme a demandé lundi 11 février à ce qu'une enquête préliminaire soit ouverte à propos des cas de cyberharcèlement perpétrés par la Ligue du LOL.

Plusieurs victimes témoignent

Du côté des victimes, plusieurs ont témoigné sur les réseaux sociaux. Parmi elles, l'ex-journaliste Capucine Piot qui a raconté avoir été la cible de montages photo ou vidéo "moqueurs", concernant notamment son physique. "Ça a été très dur dans ma construction de jeune femme", a-t-elle tweeté. La militante Daria Marx a pour sa part déclaré : "À chaque thread politique, à chaque gueulante féministe ou contre la grossophobie, je savais que j'allais payer le prix de ma liberté d'expression." Le blogueur Matthias Jambon-Puillet a raconté sur le site Medium les insultes anonymes et les photomontages le concernant, dont un pornographique envoyé en son nom à des mineurs. Le youtubeur star Cyprien a également dit avoir été ciblé.

Daphné Bürki et Karine Le Marchand sortent du silence

Lundi 11 février, Daphné Bürki qui a travaillé avec Vincent Glad au Grand Journal (Canal+) s'est désolidarisée de son ancien collègue. Sur Twitter, elle a posté le message suivant : "Je me souviens en 2012, après les directs du Grand Journal, je confiais à Vincent Glad que je me faisais harceler et menacer de mort sur Twitter. Je lui demandais quoi faire. Il me répondait : 'Laisse, ne porte pas plainte, ça ne sert à rien. Se faire troller, c'est la règle.' Aujourd'hui, je comprends mieux pourquoi. J'aurais dû porter plainte."

Si face à l'ampleur que prend cette affaire, Marlène Schiappa, secrétaire d'État chargée de l'Égalité, a rappelé qu'une loi condamnait désormais le cyberharcèlement et a évoqué la possibilité d'allonger des délais de prescription (remontant à plus de six ans, la plupart de ces faits sont prescrits), Karine Le Marchand en veut un peu plus. Sur Instagram, en légende d'un article évoquant l'affaire de La Ligue du LOL, elle a écrit : "J'ai quitté Twitter à cause de toute cette haine quotidienne qui y circule. Oui à la liberté d'expression lorsqu'elle est assumée et argumentée. Tuer par un 'bon mot', c'est possible sur des sujets fragiles. Ce n'est pas mon cas, et je suis un personnage public, donc j'encaisse. Mais devant la montée du racisme, de l'antisémitisme, de l'islamophobie et de l'homophobie, je ne comprends pas pourquoi on ne légifère pas sur la fin de l'anonymat sur les réseaux sociaux. Il est temps que toute cette haine virale s'arrête, car cela devient une épidémie de lâches. #pensée du jour."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Johnny et Laeticia Hallyday, love story éternelle.
Julien Clerc parle de son ancienne consommation de cocaïne dans "Les terriens du samedi", samedi 10 septembre 2018, C8
Laeticia Hallyday publie une vidéo de sa maman Françoise Thibault qui se fait tatouer pour la première fois. Instagram, le 4 mars 2019.
Ahmed Sylla en interview pour "Purepeople", octobre 2018
Thierry Ardisson raconte à Michel Cymès comment il a stoppé la drogue, le 6 avril 2019 sur C8.
Tiffany de "Mariés au premier regard" en interview pour "Purepeople" - 22 janvier 2019
Heidi Klum - Reine d'Halloween
Jean-Baptiste Guégan va enregistrer un album avec des chansons qui avait été prévues pour Johnny Hallyday. Confidences à BFMTV, le 12 novembre 2018.
Thomas Ngijol parle de Karole Rocher sur le plateau de Clique sur Canal+ le 10 février 2019
Nagui émeut Marie-Christine aux larmes dans "Tout le monde veut prendre sa place" sur France 2, le 1er décembre 2018.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel