Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

LOL, les Ch'tis... Remakes de films français à Hollywood : Une bonne idée ?

6 photos
Lancer le diaporama
Le nouveau record d'Intouchables à l'étranger, devenant le film français le plus vu en dehors de nos frontières, rappelle l'enthousiasme du monde pour nos productions. Il reste quand même des contrées où les longs métrages français ont du mal à s'imposer, les Etats-Unis en font partie. Plutôt que de distribuer les films étrangers dans un circuit normal - les productions étrangères sont souvent reléguées dans quelques salles de cinémas indépendants -, l'Amérique achète les droits des films pour les formater selon les préférences du public américain, c'est-à-dire avec des comédiens qu'il connaît et en anglais, les sous-titres ou le doublage, non merci. Un marché du film spécial remake (The Remakes Market) est même organisé à Los Angeles.

Calibrer le film au public américain...

Avec la sortie de LOL USA le 12 septembre, revu par Lisa Azuelos elle-même de sa comédie à succès avec Sophie Marceau et Christa Théret, le magazine Marianne du 8 septembre étudie la ruée vers le remake. Dans la version américaine, les actrices sont remplacées par Demi Moore et Miley Cyrus. Ce ne sont pas les seuls changements : "Les Etats-Unis sont un pays où il est illégal de boire de l'alcool avant 21 ans et où le retour à la virginité fait réellement son chemin," explique la réalisatrice Lisa Azuelos. L'alcool et le sexe ne sont qu'un problème parmi d'autres : en effet, dans la version américaine, la scène de joints est davantage suggérée, quant à celle où Sophie Marceau et Christa Théret prennent un bain ensemble, elle était tout bonnement impensable aux Etats-Unis, équivalant à un appel à l'inceste.

... Au risque de retirer l'âme du film ?

Les spectateurs américains n'étant habitués, pour la plupart, qu'aux productions anglo-saxonnes, ils ne sont pas réceptifs à des productions étrangères où les codes culturels seront différents. Cela vaut même pour une comédie ultrapopulaire comme Intouchables. Distribuée dans un circuit limité, elle fera inévitablement l'objet d'un remake. Colin Firth remplacera François Cluzet, tandis que l'acteur qui incarnera le personnage d'Omar Sy est encore à l'étude. "C'est à nous que Philippe Pozzo di Borgo a confié son histoire. Je ne voudrais pas que la version américaine soit cheesy [mielleuse]", dit Eric Toledano, l'un des deux réalisateurs. Pourtant, quand on sait comment le film a pu être ressenti par la presse américaine, il y a fort à parier que de nombreuses situations seront lissées.

Un business suffisamment lucratif

Francis Veber, dont neuf films ont été adaptés par les Américains, se souvient : "Après avoir vu Le Dîner de cons, Steven Spielberg m'appelle et me dit : 'On va faire ce film.' Comme si je ne l'avais pas déjà fait !" Le réalisateur estime que les remakes qui font un bide sont bien plus nombreux que ceux qui marchent. LOL USA a d'ailleurs été flop. Certes, mais comme l'indique Isabelle Simeoni, coauteur du livre Be Kind, Remake, le film n'est pas forcément un succès, mais son exploitation à l'étranger et à la télévision rapporte.

Comment seront transformés L'Arnacoeur, Ressources humaines, Martyrs et 36, quai des Orfèvres, dont les droits ont été acquis en Amérique ? Dany Boon a souhaité s'imposer face à Will Smith, acteur et producteur qui a acheté les droits pour le remake de Bienvenue chez les Ch'tis. La star française en est à son troisième veto sur les scénarios proposés. Welcome to the Sticks ("Bienvenue chez les bouseux") ne verra-t-il donc jamais le jour ? Il y a tant de films étrangers qui, après avoir un temps intéressé les producteurs hollywoodiens, finissent dans un tiroir...

Retrouvez l'intégralité du sujet dans le magazine "Marianne" du 8 septembre
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel