Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

M.I.A. : Tigresse bling-bling et acidulée dans Bring the Noize, son dernier clip

8 photos
Lancer le diaporama

Près d'un an après l'explosif Bad Girls (dont le clip avait été réalisé par Romain Gavras), la déjantée M.I.A. revient cette année avec une nouvelle petite bombe, Bring the Noize, premier extrait de son cinquième et prochain album qui se fait décidément très attendre.

Le voici, le voilà, après des semaines de suspense, M.I.A. a fini par lâcher sa dernière création, petit concentré d'électro-rap décapant dont la vidéo vient tout juste d'être dévoilée. Avant-goût de son futur opus, Matangi (inspiré de son vrai prénom Mathangi), prévu dans les bacs d'ici peu, l'efficace et entêtant Bring the Noize offre un cocktail enivrant de ses diverses influences et revisite les thèmes qui lui sont particulièrement chers.

Artiste avant d'être star des dancefloors, la rappeuse anglaise d'origine tamoule nourrit sans cesse son univers visuel, entre grosses voitures, iconographies religieuses et tenues délirantes. Dans son dernier clip, mis en ligne sur YouTube mardi 25 juin, M.I.A. reprend quasiment les mêmes éléments et les mêmes symboliques mais opte néanmoins pour une relative sobriété.

Loin du faste ultrachargé et addictif de Bad Girls, dans lequel elle roulait des mécaniques affublée de chaînes en or en plein désert, la chanteuse de 37 ans (bientôt 38) s'affiche tout de blanc vêtue avec pour seule folie vestimentaire des cheveux d'un rose pétant ou tressés en crochet - le tout associé à une manucure bling-bling du meilleur effet.

Poupée d'un autre temps, mais surtout tigresse pop et rageuse, M.I.A. évolue au beau milieu de ce qui semble être une rave improvisée en sous-sol d'une obscure bâtisse en béton. Féline, la belle brune y claque son flow inimitable sur fond de beats ethnico-électrisant à la limite parfois d'un délicieux assourdissement épileptique. Qu'on se le dise, M.I.A. is back et ça risque de faire mal !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel