Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Manon Ardisson aux anges : La fille de Thierry remporte la victoire !

guest, Manon Ardisson la productrice du film 'Seul la Terre' qui reçoit le Hitchcock d'Honneur - Clôture du 28ème Festival du Film Britannique de Dinard le 30 octobre 2017. © Denis Guignebourg/BestImage
32 photos
Lancer le diaporama
guest, Manon Ardisson la productrice du film 'Seul la Terre' qui reçoit le Hitchcock d'Honneur - Clôture du 28ème Festival du Film Britannique de Dinard le 30 octobre 2017. © Denis Guignebourg/BestImage
Le Festival du film britannique de Dinard a dévoilé son palmarès.

Seule la terre de Francis Lee, une histoire d'amour entre deux hommes dans une ferme du Yorkshire, s'est vu décerner le Hitchcock d'or au 28e Festival du film britannique de Dinard le 30 septembre. Le film, qui doit sortir en salles le 6 décembre, a aussi décroché le Grand Prix du jury, présidé par l'actrice et réalisatrice Nicole Garcia, ainsi que le Hitchcock "Coup de coeur" décerné par l'association La Règle du jeu. Il met en scène l'histoire de Johnny, qui travaille dans la ferme de ses parents perdue dans le brouillard du Yorkshire, et de Gheorghe, un saisonnier qui arrive à la ferme pour lui prêter main forte. "C'est un grand film d'amour", a résumé à l'AFP la présidente du jury. De quoi ravir Manon Ardisson, productrice et fille de Thierry !

À lire aussi

Bande-annonce du film Seule la terre, en salles le 6 décembre 2017

L'Hitchcock du meilleur scénario a été attribué à Daphné de Peter Mackie Burns, sur le quotidien tourbillonnant d'une jeune femme drôle mais malheureuse, qui réalise la nécessité de changer de vie. La mention spéciale du jury et l'Hitchcock du public sont revenus à Pili de Leanne Welham, qui narre l'histoire d'une ouvrière tanzanienne séropositive qui peine à nourrir ses enfants avec 2 dollars par jour.

Nicole Garcia a salué "une sélection formidable" avec des films "souvent à la fois émouvants et drôles", des "héros qui cherchent à sortir d'une gangue qui les surdétermine". Une présidence qu'elle a assurée entourée de ses jurés Roger Allam, Michael Ryan, Annette Levy-Willard, Philippe Besson, Vincent Elbaz – qu'on a pu voir la même semaine à l'avant-première du Sens de la fête – et Clémence Poesy. L'irrésistible et talentueux Jim Broadbent (Iris, Bridget Jones) a remporté un prix saluant sa carrière.

La 28e édition se termine dans l'enthousiasme général et en présence de Mélanie Thierry. L'actrice, qui devait être membre du jury, avait dû se désister pour cause de conflits d'emplois du temps. Elle a pu venir pour le final, applaudissant avec plaisir les lauréats. Ses admirateurs seront également ravis de l'écouter sur le disque de son compagnon, Raphaël, puisqu'elle a posé sa voix sur le titre La question est why.

L'an dernier, le festival avait remis le Hitchcock d'or et du prix du scénario Sing Street, une coproduction irlando-américano-britannique réalisée par l'Irlandais John Carney.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel