Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Marie-Christine (Tout le monde veut prendre sa place) victime de misogynie

8 photos
Lancer le diaporama
Interviewée il y a quelques jours à la radio sur le record mondial qu'elle a battu, Marie-Christine, candidate de "Tout le monde veut prendre sa place", a évoqué les quelques mauvais côtés de sa participation au jeu de France 2.

Mardi 13 novembre, Marie-Christina a bien failli perdre son titre de championne dans l'émissionTout le monde veut prendre sa place (France 2). Afin de conserver son fauteuil, elle a proposé 10 000 euros ce midi à son adversaire qui a accepté. Celle qui a obtenu le record mondial de longévité dans un jeu télévisé – record détenu auparavant par Christian Quesada (Les Douze coups de midi) – reste donc imbattue. N'en déplaise à certains de ses détracteurs... La joueuse qui cumule aujourd'hui pas moins de 195 victoires et 196 400 euros de gains a toutefois dévoilé il y a peu ne pas recevoir que des encouragements.

À lire aussi

La mère de jumeaux a en effet expliqué à Romain Ambro dans la matinale de France Bleu être victime de misogynie. "Le négatif ? Les gens sur internet qui vous jugent sans vous connaître et les réflexions misogynes. J'en ai eu mais je ne regarde plus maintenant. Ça a l'air de déranger certains hommes qu'une femme soit en tête, donc il y a encore du travail à faire ! Du coup, je ne regarde plus les réseaux sociaux", a-t-elle confié.

À Télé Loisirs, Marie-Christine a justement expliqué que ce qui la touchait le plus dans cette victoire, ce n'était pas le fait d'être championne mais celui de "montrer qu'une femme peut arriver première dans un jeu". On y est.

La candidate a bien raison ne pas donner d'importance à ses détracteurs, elle préfère penser à ce qu'elle fera de ses gains. En plus d'avoir déjà voyagé et "mis de l'argent de côté pour ses enfants", notamment pour leurs études, Marie-Christine a commencé à faire des travaux chez elle.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel