Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Marion Cotillard, Sophie Marceau et ces stars françaises... qui ont mis Hollywood à leurs pieds !

Lorsque Purepeople vous propose un article sur ces jeunes comédiennes américaines talentueuses qui envahissent progressivement nos petits et grands écrans, nous ne pouvons faire l'impasse sur nos stars françaises qui savent aussi faire parler d'elles outre-Atlantique !

La légendaire Catherine Deneuve en est l'une des plus grandes preuves vivantes.
La comédienne de 65 ans, qui débuta sa carrière au cinéma en 1956 dans Les Collégiennes d'André Hunebelle, compte l'une des filmographies les plus importantes du cinéma mondial, et a travaillé avec tous les plus grands cinéastes des quarante dernières années.
Très précoce, la jeune Catherine quitte rapidement le cocon familial pour vivre avec le réalisateur Roger Vadim, de quinze ans son aîné, pour une union qui donnera naissance à Christian, son premier enfant.
Deux ans plus tard, le réalisateur Jacques Demy lui offrira un de ses rôles les plus marquants dans Les parapluies de Cherbourg. Selon lui, elle était déjà, à vingt ans, "une star en puissance".
Ce film la révèlera au grand public : on ne parle alors plus que de sa beauté, de sa grâce et de son talent hors-norme.
Elle enchaîne alors de nombreux films, souvent des chefs-d'oeuvres du septième art comme Répulsion, Belle du Jour, Les Demoiselles de Rochefort ou Peau d'âne, pour ne citer qu'eux.
Le Dernier Métro, de François Truffaut, lui permet de décrocher le César de la meilleure actrice en 1981, alors qu'Indochine, de Régis Wargnier, lui en vaudra un deuxième. Elle remportera par ailleurs la Coupe Volpi de la meilleure interprète féminine, lors du Festival de Venise, en 1998, pour son rôle dans Place Vendôme de Nicole Garcia.
Ces dernières années, on a pu la voir dans les films Belle-Maman, Dancer in the Dark, Huit Femmes, Rois et Reine, Palais Royal, Un conte de Nöel et La fille du RER.
Considérée comme l'une des plus belles femmes et l'une des plus grandes actrices internationales depuis une quarantaine d'années, "notre" Catherine bénéficie d'une renommée mondiale qui lui a permis de tourner à Hollywood et d'apparaître au générique de films comme La Cité des Dangers, de Robert Aldrich, en 1975, I love you, Je t'aime, de George Roy Hill, en 1979, Les Prédateurs, de Tony Scott, en 1983, D'Artagnan, de Peter Hyams, en 2001, et même une apparition délirante dans le série Nip/Tuck en 2006 !

Modèle, chanteuse, actrice et muse adulée par un grand nombre d'artistes, la jolie et déjantée Arielle Dombasle est un personnage insaisissable qui ne cesse de nous fasciner.
Une carrière aussi passionnante et exaltante que les romans de son mari Bernard-Henri Lévy , qu'elle épousa en 1993.
Née le 27 avril 1953, à Hartford aux Etats-Unis, cette jolie petite sirène passe son enfance au Mexique, entourée principalement de ses grands parents.
En 1976, elle quitte le soleil sud-américain pour atterrir à Paris, où elle suivra des cours de chant, de danse et de comédie au conservatoire international de musique.
Arielle apparaît à l'écran en 1978 dans Perceval le Gallois, d'Eric Rohmer, qui deviendra l'un de ses réalisateurs fétiches. En effet, elle tournera pour lui dans de nombreux longs métrages comme Le beau Mariage en 1981, Pauline à la plage en 1982, ou encore Les Sept Hasards en 1993.
Avec son mélange unique de candeur et de sophistication, l'actrice devient l'égérie d'un cinéma d'auteur exigeant, et se trouve être très demandée par des réalisateurs singuliers comme Alain Robbe-Grillet et Peter Handke.
L'image de l'actrice intellectuelle sera quelque peu nuancée dans les années 90 où elle apparaît dans plusieurs comédies à succès : Un indien dans la ville d'Hervé Palud, ou encore Astérix et Obélix contre César, de Claude Zidi.
Personnalité hors norme, elle recevra de nombreuses récompenses tout au long de sa carrière pour ses différentes prestations.
En 2007, elle reçoit par ailleurs les insignes de la Légion d'honneur pour l'ensemble de sa carrière. La même année, elle triomphe comme chanteuse et danseuse au Crazy Horse, temple du nu et du glamour parisien.
L'année 2008 la revoit monter sur les planches aux côtés de l'iconoclaste Jérôme Savary dans Don Quichotte contre l'Ange Bleu, et revient cette année sur le devant de la scène musicale grâce à son album Glamour à Mort !
Ces succès internationaux sont nombreux, puisqu'on a pu la voir notamment dans la série américaine Deux flics à Miami ; La montagne sacrée, d'Alejandro Jodorowski ; Tess, de Roman Polanski ; Sauf votre respect, de Guy Hamilton ; Raging Angels, d'Alan Smithee ; Vatel, de Roland Joffé ; ou Hideous Man, de John Malkovich.

Issue d'une famille évoluant dans le milieu artistique, Juliette Binoche s'initie très tôt aux cours d'art dramatique dispensés par sa propre mère.
Après quelques expériences théâtrales, elle fait sensation avec son interprétation brûlante d'une écorchée vive dans Rendez-vous, d'André Téchiné. Elle obtiendra d'ailleurs le prix Romy Schneider pour ce rôle et sera acclamée telle une grande star lors de sa présentation au Festival de Cannes. Sa carrière est dès lors sur les bons rails !
En 1987, le film L'insoutenable Légèreté de l'être, de Philip Kaufman, aux côtés de Daniel Day-Lewis, la propulse sur la scène internationale.
Celle qui a su dire non à Steven Spielberg qui lui proposait le rôle finalement tenu par Laura Dern dans Jurassic Park, avait préféré jouer dans Bleu, de Krzysztof Kieslowski, en 1993. Une très bonne décision de l'actrice, puisque ce rôle d'une femme perdant mari et enfant dans un accident de voiture et cherchant à revivre, lui vaudra le César de la meilleure actrice.
Juliette continue sa folle ascension et tourne par la suite dans des films comme Le hussard sur le toit, en France, ou Le Patient anglais, aux Etats-Unis, pour lequel elle reçoit un Oscar, 37 ans après Simone Signoret, celui du meilleur second rôle féminin.
La comédie romantique Le Chocolat dans laquelle elle donne la réplique à Johnny Depp lui vaut encore une fois une nomination aux Oscars, dans la catégorie de la meilleure actrice cette fois, et installe définitivement la star française dans le coeur des Américains.
Depuis, on a pu la voir la comédienne de 45 ans dans des films internationaux comme In my country, de John Boorman ; Caché, de Michael Haneke ; Mary, d'Abel Ferrara ; ou Coup de foudre à Rhode Island, de Peter Hedges.

Autre star française a être présente des deux côtés de l'Atlantique, Julie Delpy, née le 21 décembre 1961, à Paris, est une actrice et réalisatrice française, qui a notamment fait ses études artistiques à la Tish School of the Arts de New York, dans les années 80.
Jean-Luc Godard lui proposa un rôle dans Détective, alors qu'elle n'avait que 14 ans, avant d'enchaîner avec d'autres films tels que Mauvais Sang de Léos Carax, ou La Passion Béatrice de Bertrand Tavernier, grâce auquel elle reçut une nomination au César du meilleur espoir féminin en 1988.
En 2005, elle remporte le prix du San Francisco Film Critics Circle et le Empire Award de la meilleure actrice pour Before Sunset, pour lequel elle retrouve, dix ans après, la même équipe que Before Sunrise - Richard Linklater à la mise en scène, et Ethan Hawke devant la caméra.
Parmi ses autres réussites hollywoodiennes, on peut évoquer Killing Zoe, Le loup-garou de Paris, True Love, Waking Life, Investigating Sex, Broken Flowers et 2 days in Paris.

La très belle Carole Bouquet illumine les grands écrans d'un parfum enivrant jusqu'à nous faire perdre la tête.
L'actrice est née le 18 août 1957 à Neuilly sur Seine, et, après une enfance solitaire et un détour chez les Dominicains, l'actrice en devenir se découvre très tôt une passion pour le cinéma.
Ainsi, après des études de psycho à la Sorbonne, elle franchit le pas un an plus tard en intégrant le Conservatoire supérieur d'Art Dramatique de Paris.
Les dés sont lancés... Elle démarrera sa carrière d'actrice en 1977 grâce au réalisateur Luis Bunuel, qui lui offre son premier rôle au cinéma dans Cet obscur objet du désir.
On la remarquera par la suite dès 1979, dans Buffet Froid de Bertrand Blier, avec Gérard Depardieu.
Cette beauté froide à la Deneuve, mais version brune, séduit largement le grand public. Sa réputation franchit les océans et en 1981, elle est choisie pour incarner le fantasme ultime, puisqu'elle devient la James Bond Girl de Roger Moore dans Rien que pour vos yeux.
C'est dans le film Rive droite, rive gauche qu'elle retrouve Gérard Depardieu (qui deviendra son compagnon en 1997), et ils seront tous les deux à l'affiche du film Trop belle pour toi de Bertrand Blier, en 1989, qui lui vaudra le César de la meilleure actrice.
En 2006, Carole a été choisie pour présider la 31e cérémonie des César, puis a tenu le haut de l'affiche du conte cinématographique Aurore, de Nils Tavernier.
Parmi ses autres réussites hollywoodiennes, on peut citer New York Stories, film à sketchs signé Francis Ford Coppola, Woody Allen et Martin Scorsese, dans le segment duquel elle est apparue.

Si le cinéma français l'a adoptée dès le plus jeune âge, il ne pouvait en être autrement pour le cinéma Hollywoodien.
Enorme coup de coeur pour l'une des actrices préférées des français, Sophie Marceau.
Révélée au grand public dans La Boum à l'âge de 13 ans, l'impressionnante Sophie a su se servir de ce tremplin pour donner en trente ans de carrière, la réplique aux plus grands noms du cinéma international.
Dès 1984, elle "auteurise" ses choix en jouant dans L'amour braque, d'Andrzej Zulawski, qui sera pendant dix-sept ans le mari de la belle actrice. De cette union naîtra Vincent, en 1995.
Forte de sa notoriété grandissante, elle donnera la réplique à Gérard Depardieu dans le film Police, à Jean-Paul Belmondo dans Joyeuses Pâques, ou encore à Claude Brasseur dans Descente aux enfers, avant qu'Hollywood ne lui fasse les yeux doux.
En 1994, Mel Gibson la choisit pour le rôle de la princesse Isabelle dans son film épique et oscarisé Braveheart.
Suivra notamment Par delà les nuages, Firelight, Le conte d'une nuit d'été, et Le monde ne suffit pas, en 1999, où elle incarne le rôle d'une James Bond Girl machiavélique.
Superstar absolue du cinéma français, Sophie est l'un de nos plus beaux joyaux à l'international !

Née le 14 août 1965, Emmanuelle Béart est indéniablement l'une de nos plus belles actrices.
Poussée par son père Guy, Emmanuelle entre dans une école d'art dramatique de Paris, à l'âge de dix huit ans. Il ne lui faudra que trois mois pour décrocher son premier rôle dans un film érotique de David Hamilton, intitulé Premiers désirs, en 1983. Un titre qui lui va bien...
C'est sur le tournage de L'amour en douce, d'Edouard Molinaro, en 1984, qu'elle rencontre Daniel Auteuil, avec qui elle tournera l'année suivante Manon des Sources (qui lui vaudra le César du meilleur second rôle féminin), et avec qui elle partagera sa vie durant une dizaine d'années. Sa carrière s'envole, la belle séduit et impressionne.
Le cinéma hollywoodien apprécie les comédiennes de son envergure, de sa beauté et de son talent. Ainsi, on la retrouve dans Mission Impossible, de Brian de Palma, en 1996, aux côtés de Tom Cruise.
Une expérience qui semble cependant avoir laissé un goût amer dans la bouche (toujours plus charnue) de la comédienne, qui ne retraversera plus l'Atlantique, malgré les sirènes hollywoodiennes...

Le cinéma français ne pouvait pas rêver d'un plus joli nom que celui de Cécile de France.
Pourtant, Cécile est une comédienne belge, née le 17 juillet 1975, qui a tenté l'aventure du théâtre dès l'âge de dix sept ans à Paris, où elle a suivi des cours d'art dramatique avec Jean-Paul Denizon, acteur et assistant du metteur en scène britannique, Peter Brook.
Le cinéma appelle Cécile rapidement et obtient son premier rôle dans L'art (délicat) de la séduction, réalisé par Richard Berry.
Pièces de théâtre et films s'enchaînent alors à toute vitesse jusqu'au triomphe de L'auberge Espagnole, où le grand public plébiscite son personnage d'Isabelle, une jeune lesbienne qui lui vaut le César du Meilleur Espoir Féminin et le Prix Louis Lumière.
Deux ans plus tard, elle obtient le Prix du Meilleur Second rôle Féminin pour la suite de ce succès - Les poupées russes.
La remarquable Cécile gravit petit à petit les marches jusqu'à Hollywood, où elle décroche un rôle dans le film Le Tour du monde en 80 jours, de Franck Coraci, avec Jackie Chan et Steve Coogan.
Inutile de dire qu'avec son talent, sa grâce et son charisme incroyable, la belle Cécile aura sans aucun doute l'occasion de briller à nouveau outre-Atlantique !

Elodie Bouchez naît le 5 avril 1973 à Montreuil. Elle est révélée par le film Les roseaux sauvages, d'André Téchiné, en 1994, pour lequel elle reçoit le César du meilleur espoir féminin, et elle confirme toutes les bonnes choses que l'on pense d'elle avec La vie rêvée des anges, d'Erick Zonca, en 1999, qui lui permet d'obtenir le prix d'interprétation féminine au Festival de Cannes, ainsi que le César de la meilleure actrice.
Depuis les années 2000, la jolie brune a entamé une carrière aux Etats-Unis, en apparaissant notamment dans Too much flesh, CQ de Roman Coppola, et dans Being Light.
On a également pu la voir au générique de séries à succès comme Alias ou The L Word... Entre Elodie et Hollywood, c'est donc une affaire qui roule !

Elle est bien loin l'époque où Marion Cotillard se cantonnait dans les rôles de filles sexy du cinéma français, comme dans Taxi par exemple.
Désormais, la star française, césarisée pour Un long dimanche de fiançailles et oscarisée-baftaïsée-goldenglobisée-césarisée pour La Môme, tourne sous la direction de Tim Burton (Big Fish), ainsi qu'avec Russell Crowe (Une Grande Année) qui dira même "qu'il avait l'impression de tourner à coté d'un ange", mais aussi avec Johnny Depp et Christian Bale pour Public Enemies, et Daniel Day-Lewis, Nicole Kidman et Penélope Cruz pour Nine !
Ses nouvelles fans, Sharon Stone ou Angelina Jolie ne jurent que par elle. En gros, notre Marion Cotillard nationale est devenue grâce à un film - La Môme - une star internationale incontestée et incontournable.
Le prochain challenge de la compagne de Guillaume Canet : donner la réplique à Leonardo DiCaprio dans Inception, de Christopher Nolan (The Dark Knight) !

Actrice française révélée avec son rôle dans Venus Beauté Institut, mais qui a explosé aux yeux du grand public grâce à celui d'Amélie Poulain, Audrey Tautou, 32 ans, est l'une des actrices françaises les plus demandées du moment.
Après deux expériences à l'étranger - Dirty Pretty Things, de Stephen Frears, et Happy End, d'Amos Kollek, elle retrouve Jean-Pierre Jeunet pour Un long dimanche de fiançailles, qui l'a fait exploser à l'international.
Elle décroche alors l'un des rôles les plus convoités du moment, celui de Sophie Neveu dans le Da Vinci Code, de Ron Howard, avec Tom Hanks. Enorme succès planètaire.
Depuis, on a pu la voir dans Coco avant Chanel, d'Anne Fontaine, avec Emmanuelle Devos et Benoît Poelvoorde.

Voici une comédienne bien de chez nous qui a décidé de bouffer Hollywood tout cru!
La magnifique Eva Green, née le 5 juillet 1980, est la fille de l'actrice française Marlène Jobert.
Bien qu'étant française, elle a la particularité d'avoir principalement tourné à l'étranger. Ainsi, à part son rôle dans Arsène Lupin, aux côtés de Romain Duris, on a pu la voir dans Innocents - The Dreamers, de Bernardo Bertolucci, Kingdom of Heaven, de Ridley Scott, A la croisée des mondes : la boussole d'or, de Chris Weitz, et Casino Royale, de Martin Campbell, dans lequel elle incarnait l'une des meilleures James Bond Girls de la saga.
On la retrouvera prochainement au générique de Shame, de Larry Clark, avec Mickey Rourke !

L'étalage du talent de nos brillantes comédiennes ne s'arrête pas là !
En effet, que dire de l'ascension fulgurante de Mélanie Laurent !
Il était une fois, une petite blonde aux yeux bleus qui naquit à Paris le 21 février 1983.
La bonne fée passa par là et d'un petit coup de baguette magique lui promit une jolie carrière dans le monde passionnant du cinéma. La bonne fée a tenu ses engagements puisque Mélanie se voit confier en 1998 le petit rôle dans le film Un pont entre deux rives, coréalisé par Frédéric Auburtin et Gérard Depardieu, et dans lequel elle donne la réplique au monstre sacré du cinéma français, ainsi qu'à Carole Bouquet et Charles Berling.
Après des rôles remarqués dans De battre mon coeur s'est arrêté, puis dans le mélodrame Je vais bien, ne t'en fais pas, qui lui offre le César du meilleur espoir féminin, Mélanie traverse la Manche avec Voyage d'Affaires, de Sean Ellis, avant de traverser l'Atlantique pour Inglourious Basterds. Sa carrière internationale est désormais bien lancée !

Anaïs Braga, avec Adam Ikx

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Eric Antoine en interview pour "Purepeople" - 1er avril 2019
Anthony des "Princes de l'amour 6" en interview "Power of love" pour "Purepeople" - décembre 2018
Nathalie Marquay adresse un message à Agathe Auproux dans "C'est que de la télé", jeudi 21 mars 2019
Leïla Bekhti a filmé son partenaire de jeu Philippe Katerine à la sortie de la 44e cérémonie des César, salle Pleyel à Paris, le 22 février 2019, lui demandant ce qu'il transportait dans sa sacoche. Son César, tout simplement ! Story Instagram.
Extrait de l'émission "N'oubliez pas les paroles" - France 2, mercredi 24 avril 2019
Power of love d'Antoine, candidat de "10 Couples parfaits 3" - mars 2019
Laeticia Hallyday en visite dans la première école construite par son association La bonne étoile à Ba Vi, l'un des districts d'Hanoï, avec ses deux filles Jade et Joy, Hélène Darroze, cofondatrice de l'association et ses deux filles Charlottte et Quiterie.
Cyril Hanouna révèle avoir reçu un nouveau courrier de l'avocat de Karine Ferri après l'affaire des photos volées lundi 4 février 2019 à l'antenne de "Touche pas à mon poste" (C8).
Virgil de "La Villa 4" en interview pour "Purepeople", décembre 2018
Pascal de Sutter de "Mariés au premier regard" répond aux critiques - "Purepeople", janvier 2019
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel