Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Marlène Duval (Loft Story) en larmes : "J'ai été séquestrée au Maroc"

14 photos
Lancer le diaporama
Marlène Duval (Loft Story 2) raconte un événement traumatisant de son enfance dans "Télé-réalité : que sont-ils devenus" (TFX) le 7 février 2019.
Il y a trente ans, Marlène Duval, révélée dans "Loft Story" en 2002, a été séquestrée. Un lourd secret qu'elle raconte devant les caméras de TFX dans le documentaire "Télé-réalité : que sont-ils devenus ?".

Marlène Duval a bien changé depuis sa participation à Loft Story 2 en 2002. Devant les caméras de TFX dans le documentaire Télé-réalité : que sont-ils devenus ? diffusé le 7 février 2019, la jeune femme de 38 ans revient sur son expérience d'une semaine dans le jeu et se livre sur une blessure d'enfance encore vive.

À lire aussi

"Avec mes frères et ma mère, on est très lié", confie-t-elle. Mais cette complicité familiale cache une lourde affaire. Lorsqu'elle était bébé, son père les a emmenés elle, son grand frère et leur maman en vacances dans son pays d'origine, le Maroc. "En vrai, il nous a enfermés, comme séquestrés, dans une pièce", raconte la chanteuse en larmes. Seul son frère avait le droit de jouer quotidiennement dehors.

Sa mère a eu l'idée de lancer un appel à l'aide via un bout de papier que le jeune garçon a glissé dans une boîte aux lettres. "Le mot est arrivé à destination, on est venu nous sauver", poursuit Marlène. Mais au Maroc, le papa ayant autorité sur les enfants, seule la mère de famille pouvait être libérée. "Maman a dit qu'elle ne partirait jamais sans sa fille. Ils ont trouvé une solution, je suis passée sous un autre nom. Arrivé en France, on a dû déménager...", ajoute-t-elle. Aujourd'hui encore, on s'en doute, elle garde des séquelles de cet événement traumatisant.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel