Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

MasterChef : Des pleurs, un clash, deux candidats éliminés... et une très belle audience ! (Réactualisé)

Réactualisation : La mayonnaise MasterChef prend à merveille... Pour ce quatrième épisode, l'émission culinaire de TF1 a vu son audience grimper légèrement. En effet, MasterChef a été suivi par 4,5 millions de téléspectateurs pour une part d'audience qui reste stable avec 23,1% (contre 4,27 millions et 23% de PDA la semaine dernière). Avec une légère hausse pour la part d'audience sur les ménagères qui est de 32,8% à la grande satsfaction de la chaîne, tout va pour le mieux pour Masterchef de semaine en semaine. Apparemment, les téléspectateurs sont de plus en plus friands des bons petits plats de TF1 !

Jeudi 9 septembre 2010 : La semaine dernière, le troisième épisode de MasterChef était parfaitement ancré dans la lignée de l'émission : Tout comme le deuxième et le premier, cet épisode était rythmé mais toujours aussi long (voire interminable) !
Cette semaine, alors qu'ils étaient 18 000 à concourir pour le titre de MasterChef, ils ne sont désormais plus que 20. De 18 000 à 100 puis aujourd'hui à 20, ces candidats restants sont les meilleurs amateurs. Mais le jury composé de Yves Camdeborde, Sébastien Démorand et Frédéric Anton est plus intraitable que jamais...

Le mot d'ordre : "Vous êtes là pour gagner" !

Dès les premières minutes de l'aventure, nos vingt candidats encore en lice pour le titre de MasterChef (et le chèque de 100 000 euros !) font leur entrée dans l'Atelier. Agathe, Cyril, Joël, Corinne, Jérôme, Audrey, Frédéric, Virginie, Nathalie, Philippe, Anne, Thomas, Georgiana, Cédric, Julien, Romain, Baïa, Steve, Marine et Pia sont tous sous le charme de ce somptueux et vaste endroit composé d'un Atelier, d'un bar lounge, d'un restaurant et d'une épicerie géante (sorte de caverne d'Ali Baba à toque !).

De vrais poulets mouillés : La première épreuve semble simple : il s'agit de cuisiner un poulet. Mais Demorand est clair : "Fini la popote, fini le poulet rôti du dimanche en famille" ! Sauce, accompagnement, garniture, rien ne doit être laissé au hasard. Après 1 heure de travail sur cette épreuve de créativité, certains sortent rapidement du lot. Si Marine s'est très bien débrouillée, c'est finalement Virginie qui remporte une immunité pour la prochaine épreuve. Si Cyril et Jérôme arrivent ex-aequo en deuxième position, Romain a failli servir un poulet au plastique quant à Baïa, elle a carrément oublié l'accompagnement. Son tagine de poulet ne fait pas l'unanimité !

La phrase culte du jour : "J'suis au sport d'hiver, je reviens de 4 heures de ski, j'ai besoin de 8 000 calories, j'suis content de ton plat", Demorand à Julien.

1 pièce (bien) montée ! : La deuxième épreuve à laquelle sont soumis nos cuisiniers en herbe est une épreuve beaucoup plus technique que la première. Pour l'occasion, ils reçoivent la visite du grand chef pâtissier Christophe Michalak, élu champion du monde en pâtisserie. Les candidats découvrent avec peur cette nouvelle épreuve : une pièce montée ! Ayant fini longtemps avant tout le monde, et présentant une pièce parfaitement montée, Jérôme est le grand vainqueur de cette épreuve. Il reçoit même pour récompense un stage auprès de Michalak dans le grand restaurant de l'avenue Montaigne à Paris où celui-ci exerce ses talents. Baïa continue de faire n'importe quoi et obtient la palme de la plus petite des pièces montées au monde. Elle se retrouve donc à l'étape de rattrapage au côté de Nathalie et de Cyril.

L'anecdote du jour : Cyril a cassé la pièce montée à l'anniversaire de mariage de ses parents ! Presque aussi passionnant que les hurlements à répétition d'Amélie de Secret Story 4 !

N'est pas Yves Camdeborde qui veut... : L'épreuve de rattrapage ? Reproduire une recette de Yves Camdeborde sous ses yeux. La recette ? Des petits calamars farcis à la farce de légumes craquants à l'encre noire. Si Nathalie oublie la moitié des ingrédients, Baïa, elle, fait une nouvelle farce qu'à sa tête... quant à Cyril, il s'en sort avec brio.

Face à une Baïa en larmes, c'est finalement Nathalie qui est éliminée de l'aventure. La première à quitter cette nouvelle étape de l'Atelier. C'est un titre comme un autre, n'est ce pas ?

Une caille mystère : L'épreuve de la boîte mystère ? Une caille à vider et à cuisiner avec du foie gras et un os à moelle. Philippe et Joël, de loin les meilleurs de cette épreuve, deviennent alors des chefs d'équipe. Une équipe qu'ils pourront sélectionner pour la prochaine épreuve.

La phrase culte du jour n°2 : "Faut être intelligent pour cuisiner", Yves Camdeborde.

La drama queen façon Nouvelle star de la cuisine du jour : Il s'agit d'Audrey. Après les candidates qui ont mal à la gorge et ne peuvent pas assurer à la Nouvelle Star, Audrey nous offre un remake culinaire authentique : étant malade, elle n'a plus de goût ! Mais bien sûr... Et pour la caille, elle met l'os à moelle dans le papier d'alu !

L'équipe rouge (dite du coeur !) : Dirigée par Joël, elle est composée de : Agathe, Cyril, Georgina, Marine, Anne, Audrey et Baïa.

L'équipe bleue (dite stratégique !) : Sous la direction de Philippe, elle est composée de : Jérôme, Virginie, Thomas, Julien, Frédéric et Steve.

Tout est bon dans le cochon... : Cette épreuve en équipe se déroule à Paris au Pavillon Gabriel. Le produit à mettre en valeur ? De la viande, et plus précisément du porc et de l'agneau. Si les rouges connaissent quelques tensions, les bleus, eux, sont très précis. Mais alors que les deux premiers plats de l'équipe rouge sont plutôt désastreux (en allure), mais plutôt goûteux, ils font tout oublier lorsqu'ils amènent leur selle d'agneau.

La phrase culte du jour n°3 : "J'ai quasiment le souffle coupé sur ce plat. C'est ce que j'ai mangé de meilleur depuis le début de MasterChef", Sébastien Demorand. Ça c'est du compliment !

Grâce à cette selle d'agneau hors du commun (de la mort qui tue tout !), et grâce à la ficelle oubliée sur l'agneau du côté des Bleus, l'équipe rouge de Joël l'emporte ! Ils gagnent ainsi un déjeuner sur les toits du Palais de Tokyo.

Koh-Chef-Master-Lanta : Les perdants, les rouges, doivent désormais passer à l'épreuve du feu de camp (ou plutôt à l'étape de la plaque à induction) et éliminer l'un d'entre eux. Pour cela, ils doivent choisir deux d'entre eux, dont l'un d'eux sera sauvé par les soins du jury. Après une grosse dispute verbale avec Steve, c'est finalement Frédéric qui est sélectionné au côté du talentueux Jérôme. Mais contre toute attente, Jérôme, si sûr de lui, quitte l'aventure, en larmes.

La balance du jour : Agathe qui n'hésite pas à s'en prendre à Cyril ! Parfait esprit d'équipe !

Les deux éliminés du jour : Nathalie et Jérôme.

Les trois jurés on les adore toujours autant... quand à Carole Rousseau on comprend toujours pas à quoi elle sert dans cette émission ! Nous ne sommes pas les seuls à nous poser la question puisque Carole Rousseau répondait ce matin à d'une journaliste du Parisien qui lui demandait "pourquoi arborer cet air sévère alors que la cuisine évoque plutôt la générosité " ? Très bonne question que nous posons depuis trois semaines ! L'animatrice a répondu "A ma décharge, dans toute la partie qui précède l'Atelier (à savoir dans le grand hangar) il faisait... un peu froid !" Elle déclare aussi "qu'il n'est pas prévu dans l'adaptation qui a été faite de l'émission qu'elle soit dans l'empathie avec les candidats" ! "'Mon rôle c'est arbitre : je me dois d'être neutre, de recadrer les candidats, de les rappeler à l'ordre s'il le faut... mais c'est une réflexion que nous aurons avec la production pour la saison prochaine, si l'émission est reconduite "!

Carole, dans l'Atelier ce soir, où il faisait moins froid... on a pas du tout senti un réchauffement d'ambiance vous concernant, et pas non plus, plus d'humour ! Vivement l'an prochain alors pour avoir droit à un peu plus de... chaleur !


Chloé Breen

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel