Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Maud Fontenoy et la naissance prématurée de son fils : "Ça a été douloureux..."

Maud Fontenoy pose avec son nouveau-né, Côme, sur Twitter. Juin 2018
10 photos
Lancer le diaporama
Maud Fontenoy se confie sur son nouveau bonheur familial. Devenue maman pour la quatrième fois au mois de juin avec l'arrivée d'un petit Côme, l'ex-navigatrice a évoqué la naissance prématurée de son fils dans un entretien accordé à "Gala".

C'est lors de ses vacances en famille sur l'île de Porquerolles, qu'elle considère comme "le plus beau coin de France", que Maud Fontenoy a accepté de donner une interview au magazine Gala. L'occasion pour l'ex-navigatrice reconvertie dans la politique (elle est vice-présidente déléguée au Développement durable, à l'énergie et à la mer de la région PACA) d'évoquer son bonheur familial depuis l'arrivée de son petit dernier, Côme.

À lire aussi

Né prématurément au mois de juin 2015, le bébé est le fruit des amours de Maud Fontenoy avec son nouvel époux, Olivier Chartier. S'il s'agit du premier enfant du conseiller régional de la région Nouvelle-Aquitaine, c'est en revanche le quatrième pour l'ancienne exploratrice qui est déjà maman de Mahé (10 ans), Hina (5 ans) et Loup (3 ans et demi), nés de trois pères différents.

Tout le monde essayait de me rassurer

Revenant sur la naissance prématurée de Côme, Maud Fontenoy a donc expliqué ce qu'il s'était passé et pourquoi elle avait choisi d'accoucher à Paris. "C'était ma quatrième césarienne et elle menaçait d'être un peu compliquée, j'ai donc accouché à l'hôpital Necker-Enfants malades. (...) Et heureusement car Côme avait une immaturité pulmonaire qui le gênait pour respirer", a-t-elle confié. Côme est ainsi "resté dix jours en service de réanimation", lui qui pesait seulement 2,7 kilos à la naissance. Un moment difficile à vivre. "C'est vrai que cela a été douloureux de le voir sous perfusion, sonde, masque... Tout le monde essayait de me rassurer", a-t-elle ajouté.

Aujourd'hui, le bébé se porte beaucoup mieux. "Il est collé à moi du matin au soir et du soir au matin ! On a une relation totalement fusionnelle. Mon petit Côme est déjà un battant", poursuit-elle fièrement. Quant au prénom du nouveau-né, Maud Fontenoy assure qu'il s'agit d'un choix porté par les deux jeunes parents. "Ce n'est pas très commun, mais ceux de mes autres enfants ne le sont pas non plus !", a-t-elle conclu.

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Maud Fontenoy dans le magazine Gala en kiosques le 1er août 2018

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Eric Antoine en interview pour "Purepeople", 1er avril 2019
Franck Dubosc invité dans "Les terriens du samedi", sur C8, samedi 30 mars 2019
Jessica, ancienne maîtresse de Christian Quesada, livre un rare témoignage sur l'ancien champion des "12 Coups de midi" (TF1) jeudi 9 mai 2019 sur C8 dans le documentaire "Christian Quesada, du rêve au cauchemar".
De nombreuses personnalités se sont élancées en tyrolienne depuis le 2e étage de la Tour Eiffel grâce au Smash Perrier mis en place pendant la quinzaine de Roland-Garros. © HRVProd
Exclu - Chimène Badi au micro de Purepeople.com. Avril 2019.
Stéphane Bern évoque une phobie développée durant son enfance, le 17 avril 2019 sur France 2 devant Michel Cymes.

Exclu - Bob Sinclar au micro de Purepeople.com. Février 2019.

Manon Marsault et Julien Tanti en interview pour "Purepeople" - 13 février 2019
"Power of love" de Mélanie Dedigama - "Purepeople", décembre 2018
Franck Dubosc très ému en évoquant la maladie de sa maman dans l'émission "On se retrouve chez Sabatier" (C8) le 6 avril 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel