Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Maya Lauqué maman : Ce sacrifice qu'elle veut éviter pour ses enfants

Plus jeune, Maya Lauqué a suivi une formation de danseuse classique. Un sacrifice pour sa famille et elle ne s'en est rendu compte que bien des années plus tard. La coanimatrice de "La Quotidienne" espère donc que ses deux enfants ne suivront pas ses traces, même si elle ne les empêchera pas de le faire si tel est leur souhait.

Le journalisme n'a pas été la première passion de Maya Lauqué. Plus jeune, la coanimatrice de La Quotidienne (France 5) aimait la danse classique et a même eu la chance de passer par l'Opéra de Paris et le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Une formation qu'elle a suivie dès l'âge de 13 ans, jusqu'à ses 17 ans.

À lire aussi

Et, avec du recul, la maman de Lucien (3 ans et demi) et Jeanne (6 mois) s'est rendue compte de l'épreuve que cela a dû être pour ses parents comme elle l'a expliqué à nos confrères de Télé Loisirs : "J'ai quitté le cocon familial à 11 ans. C'était très dur. Je mesure le sacrifice que cela a été pour ma famille maintenant que je suis maman."

L'acolyte de Thomas Isle assure toutefois que si ses enfants souhaitent également se lancer dans ce domaine, elle les soutiendra quoi qu'il advienne : "Si mes enfants veulent faire une activité à haut niveau, je ne pourrai pas les empêcher, mais je les inviterai à y réfléchir à deux fois avant de se lancer. Ce sont eux qui décideront et je les soutiendrai quoi qu'il arrive. J'espère qu'ils feront une activité sportive et artistique, leur papa étant musicien [il a fondé une école de rock pour enfants, après avoir tourné pendant vingt ans aux côtés d'artistes comme Louis Bertignac, NDLR]".

En attendant, Maya Lauqué profite de ses boutchous autant que possible. Un frère et une soeur qui sont déjà très complices : "Nous pouvons faire toutes les grimaces du monde avec notre fille, essayer de la faire rire, cela ne fonctionne absolument pas. Mais si son frère entre dans la pièce, son visage s'illumine. Elle est folle de son frère et inversement. De son côté, notre fils lui donne à manger, lui parle... Il est très doux, bienveillant et protecteur avec elle. C'est très intéressant à observer. Le rôle de maman m'éclate ! Je le découvre et cela a été une révélation."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Le 18 février 2019, sur le plateau de "C à vous" (France 5), Laurent Ruquier s'explique sur sa blague sexiste et polémique concernant Vaimalama Chaves, notre Miss France 2019.
Les Miss France lors du 2e gala des "Bonnes Fées", le 20 mars 2019 au Pré Catalan à Paris.
Anaïs, militante vegan, neutralisée par la sécurité alors qu'elle tentait de se précipiter vers Cyril Hanouna en plein direct dans "Balance ton post" (C8) vendredi 11 janvier 2019.
Lundi 21 janvier 2019, dans "Les Reines du shopping" (M6), Sandrine a dû quitter prématurément l'aventure pour raisons personnelles, laissant sa belle-fille Rebecca continuer l'aventure seule.
Lundi 12 novembre 2018, sur le plateau de "Touche pas à mon poste" (C8), Matthieu Delormeau s'exprime après que Nikos Aliagas et Lio aient écorché le nom d'Aya Nakamura aux "NRJ Music Awards" 2018 (TF1).
Jessica Thivenin en interview pour "Purepeople". Février 2019.
Strauss Serpent d'"Incroyable Talent 2018" lors de la finale - mardi 18 décembre 2018, M6
Laurent Ruquier fait une grosse gaffe face à fary, le 1er décembre 2018 dans "On n'est pas couché" sur France 2.
Jessica Thivenin en interview pour "Purepeople". Février 2019.
Bande-annonce d'"Incroyables transformations", sur M6, à partir du 1er avril 2019
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel