Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Melanie C chante Grégory Lemarchal : c'est magnifique

7 photos
Lancer le diaporama

Emporté en avril 2007 à l'âge de 23 ans, Grégory Lemarchal n'aura connu qu'une courte carrière, mais ses chansons et son souvenir subsistent. Lorsqu'il remporte la Star Academy, en 2005, il enregistre dans la foulée un premier album intitulé Je deviens moi. Le titre éponyme est une adaptation de Liebe ist alles (L'Amour est tout) du duo allemand Rosenstolz sorti l'année précédente. L'album se vend à près de 500 000 exemplaires.

Quatre ans plus tard, cette chanson renaît sur le nouvel album de Melanie C, ce sont nos confrères de Purecharts qui l'ont repérée. L'ancienne Spice Girls vient tout juste de sortir The Sea, son cinquième album. Après les entêtants Rock Me et Think about it, Melanie C livre sa version de ce titre magnifié par Grégory Lemarchal. En anglais, il s'appelle Let There be love et fait toujours son petit effet. Ce titre permettra-t-il à la chanteuse de tutoyer les sommets ?

Depuis quelques années, sa carrière musicale connaît des difficultés. Côté vie privée en revanche, elle connaît en février 2009 la joie d'être maman : son compagnon Tom Starr et elle accueillent une petite fille prénommée Scarlet.

Grégory Lemarchal continue de vivre dans le coeur de ses fans et dans le combat de ses parents et de son ancienne compagne Karine Ferri au sein de la fondation qui porte son nom.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel