Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mélanie Laurent : "J'ai eu une grossesse espérée et heureuse"

Melanie Laurent (enceinte) - Photocall de la soiree "Amfar's 20th Cinema Against AIDS" a l'Eden Roc au Cap d'Antibes lors du 66eme festival du film de Cannes le 23 mai 2013  Call of "Cinema Against AIDS XX" to benefit amfAR, the foundation for AIDS Research at Eden Roc Hotel in Antibes, during the 66th Cannes Film Festival on may 23rd 2013.23/05/2013 - Cap d'Antibes
11 photos
Lancer le diaporama
Melanie Laurent (enceinte) - Photocall de la soiree "Amfar's 20th Cinema Against AIDS" a l'Eden Roc au Cap d'Antibes lors du 66eme festival du film de Cannes le 23 mai 2013 Call of "Cinema Against AIDS XX" to benefit amfAR, the foundation for AIDS Research at Eden Roc Hotel in Antibes, during the 66th Cannes Film Festival on may 23rd 2013.23/05/2013 - Cap d'Antibes
L'actrice et réalisatrice se confie sur son rôle de maman, en écho à son dernier film, "Plonger".

Le 29 novembre 2017, Mélanie Laurent sera à l'affiche des salles obscures avec Plonger, sa dernière réalisation. Alors qu'elle est repartie jouer les actrices devant les caméras dans un long métrage de Chris Weitz (Twilight 2), la star française a pris le temps de poser pour le magazine ELLE - dont elle fait la couverture - et se confie, sans fard. Il est notamment question de son rôle de maman, en écho à Plonger, où elle filme une femme enceinte (Maria Valverde). "Qu'une mère éprouve, même ponctuellement, le désir de s'échapper de sa famille reste évidemment un sujet tabou", annonce la réalisatrice, qui dit avoir trouvé "un exutoire dans l'écriture" pour contrer ce désir. "La maternité vient parfois figer une vie de mouvement", rajoute-t-elle en parlant du personnage de Paz, qui refuse cela.

Evoquant sa propre expérience, elle dit avoir "eu une grossesse espérée et heureuse", contrairement à sa Paz. "Ensuite, quand Léo est né, je l'emmenais partout avec moi, c'était pratique et c'était une joie. Mais Plonger parle d'un sentiment de claustrophobie lié à la maternité qui n'a rien de conjoncturel ", poursuit-elle. Elle parle également de ses insomnies, lesquelles lui ont permis d'écrire. "J'aimais bien, quand Léo était bébé et qu'il ne faisait pas ses nuits, car on se retrouvait dans le silence de la nuit. A 1 heure, 3 heures, 5 heures...", se souvient-elle.

Outre son film Plonger et son fils de 4 ans, il est aussi question d'écologie, sujet qu'elle avait largement abordé avec le documentaire Demain (récompensé d'un César). "Je me demande ce que je lui répondrai quand il aura 14 ans et que, comme tous les ados, il se questionnera sur le monde qu'on lui laisse", réfléchit la jeune maman, qui a déjà pris au moins une décision : elle a "acheté un terrain sur un caillou suffisamment haut, où il sera possible de vivre en autarcie, dans une maison chauffée à l'énergie solaire, avec un jardin potager en permaculture". "Au risque de passer pour une illuminée", revendique l'artiste, engagée et consciente.

Interview à retrouver dans le magazine ELLE, hebdomadaire du 10 novembre 2017.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Britney, ses deux fils fascinés par la Tour Eiffel
Jessica Alba et Cash Warren parents modèles, les tourteraux roucoulent avec leurs enfants au parc
Kim Kardashian enceinte : la bimbo voit rouge à Paris !
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel