Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mélissa Theuriau, maman qui culpabilise : "Je regrette de manquer de patience"

Mélissa Theuriau - Avant-première du film d'animation "Le voyage d'Arlo" au Grand Rex à Paris le 10 novembre 2015. © Veeren Ramsamy / Bestimage
13 photos
Lancer le diaporama
Mélissa Theuriau - Avant-première du film d'animation "Le voyage d'Arlo" au Grand Rex à Paris le 10 novembre 2015. © Veeren Ramsamy / Bestimage
La célèbre journaliste regrette parfois de ne pas être plus présente aux côtés de ses enfants.

Journaliste reconnue, productrice de documentaires et maman de deux enfants, Léon (7 ans) et Lila (4 ans), Mélissa Theuriau mène de front carrière et vie de famille. La sublime épouse de Jamel Debbouze se confie à La Parisienne.

Récompensée par un trophée de "La Parisienne les femmes influentes", Mélissa Theuriau peut se targuer d'avoir réussi dans son domaine. Malgré tout, la journaliste s'en veut. Comme elle le confesse, trouver l'équilibre pour gérer à la perfection travail et foyer n'est pas simple. "Je culpabilise, comme toutes les femmes qui essaient de concilier leur vie personnelle et leur vie professionnelle. Mais bon, j'ai une chance folle, celle d'être aidée. Donc je peux partir trois jours en semaine sans que ce soit trop contraignant. Et je peux emmener mes enfants à l'école et dîner avec eux le soir", confie-t-elle.

Aimante et proche de Lila et Léon à qui elle consacre la plupart de son temps libre, Mélissa Theuriau est pourtant loin de se définir comme une mère idéale, sauf quelques fois : "J'arrive parfois à me trouver remarquable, je me dis même 'quelle chance ont ces enfants d'avoir une mère comme moi !' Et je passe aussi par des moments moins glorieux où je regrette de manquer de patience, de n'être pas assez là quand ils ont besoin de moi. Bref, j'oscille entre ces deux sensations d'être une mère indigne et une mère géniale !"

En proie aux doutes à la maison, la jolie jeune femme de 37 ans mène sa société de production d'une main de maître. Après avoir produit un documentaire avec Florence Cassez sur les erreurs judiciaires, diffusé sur Planète +, elle en prépare un nouveau sur l'insertion de réfugiés politiques dans de petites villes de France. "On comprend les difficultés auxquelles les migrants sont confrontés, mais on réalise aussi qu'ils ont soif de survivre, de travailler et d'éduquer leurs enfants sans la peur de mourir", déclare-t-elle.

Deux autres films, un premier sur l'éducation Montfermeil et un second sur un génie des algorithmes verront également le jour. Enfin, Mélissa Theuriau écrit son premier film, une comédie "sur la difficulté que nous avons à vivre sans culpabilité", adapté du livre Pas plus de 4 heures de sommeil de Marlène Schiappa.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Neil Patrick Harris : papa gâteau, il s'éclate avec son homme et ses jumeaux Harper et Gideon