Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Meurtre d'Hélène Pastor : Son fils raconte ses obsèques surréalistes

C'était il y a quatre ans. La riche héritière des bâtisseurs du Rocher était exécutée. Alors que s'ouvre le procès de dix personnes à Aix-en-Provence, son fils Gildo Pallanca-Pastor raconte l'ambiance dramatique de ses obsèques... Quelques jours seulement avant les aveux du gendre.

Ce lundi 17 septembre 2018 s'ouvre à la cour d'assises d'Aix-en-Provence le très attendu procès pour l'assassinat de la femme d'affaires et milliardaire monégasque Hélène Pastor et de son chauffeur Mohamed Darwich. Le gendre de madame Pastor, Wojciech Janowski, compagnon de Silvia Pastor, est suspecté d'avoir commandité cette exécution qui a eu lieu le 6 mai 2014. Neuf personnes comparaissent à ses côtés. Pour la première fois depuis la mort de sa mère, Gildo Pallanca-Pastor s'exprime longuement dans les médias.

À lire aussi

Dans Le Parisien, ce passionné d'automobile d'électrique (fondateur de l'écurie Venturi Automobiles) expliquait attendre de ce procès des réponses, notamment sur le mobile de son beau-frère. Dans un grand dossier signé dans L'Express, Gildo Pallanca, 51 ans, revient sur des aspects méconnus de cette affaire suivie de près la communauté monégasque. Il raconte notamment les obsèques sous haute surveillance de sa mère et la phrase terrible de celui qui avouera dans la foulée avoir commandité le meurtre.

Le Rocher bouleversé

Hélène Pastor succombe à ses blessures le 21 mai 2014. Elle aura eu le temps de parler à ses enfants ainsi qu'aux enquêteurs, sans toutefois pouvoir tout leur dire. Sa famille est alors entendue et interrogée par la police. Gildo Pallanca, qui sortait à peine d'un double AVC, se souvient de la difficulté de son interrogatoire et, sans trop savoir pourquoi, avoir glissé aux enquêteurs de jeter un oeil du côté de Janowski. Ce qui n'est encore qu'un pressentiment deviendra par la suite une certitude. Mais au moment des obsèques d'Hélène Pastor, rien n'est sûr. "L'enterrement de ma mère a eu lieu au cimetière de Monaco, dans une ambiance dramatique, raconte Gildo Pallanca à L'Express. Ce cimetière aux terrasses escarpées en surplomb du quartier de Fontvieille, où se trouve le caveau familial des Pastor, était encerclé par la police, qui filtrait les entrées. Le nombre de personnes autorisées à y participer avait été limité à 50, uniquement la famille proche et le prince Albert. Les journalistes étaient évidemment interdits d'accès. Nous ne savions toujours pas qui avait tué ma mère. Les rumeurs les plus folles circulaient dans la principauté. Le climat était extrêmement tendu. Mon fils aîné a absolument tenu à venir, il ne voulait pas laisser sa grand-mère partir sans lui faire un dernier adieu. Ma soeur était là, bien sûr, avec Wojciech, son compagnon."

Ce que raconte Gildo Pastor ensuite fait froid dans le dos : "J'ai appris plus tard que, devant la tombe de ma mère, il lui avait dit cette chose terrible : 'On va pouvoir enfin être tranquille.'" Selon un témoin, Janowski avait aussi prévu de cibler Gildo. Comme ce dernier le résume parfaitement dans Le Parisien : "C'est surréaliste !"

Le 27 juin 2014, dans le cadre de sa garde à vue, Wojciech Janowski avoue l'assassinat de sa belle-mère. Sa compagne Sylvia est bouleversée quand elle le raconte à son frère Gildo. Le Polonais reviendra par la suite sur ses aveux mais de nombreuses personnes impliquées ont parlé : à commencer par son coach sportif, Pascal Dauriac, à qui il aurait offert la somme de 140 000 euros pour organiser cette exécution. Aujourd'hui Gildo Pallanca s'interroge sur le véritable mobile de son beau-frère : ce dernier mettait la main sur près de la totalité de la rentre de 500 000 euros mois que versait Hélène Pastor à ses enfants. "Lorsque quelqu'un s'accapare 7 millions d'euros par an et qu'il ne reste rien... Qu'y a-t-il derrière ? Le pouvoir ? La quête de reconnaissance ?", s'interrogeait-il dans Le Parisien. C'est une question brûlante à laquelle le procès qui s'ouvre aujourd'hui à Aix-en-Provence devra sans doute répondre.

La maman de Jean-Luc Delarue réagit à la sortie du Livre "Jean-Luc Delarue, l'homme qui ne s'aimait pas" - "Touche pas à mon poste", jeudio 13 septembre 2018, C8
La bande-annonce de "Pékin Express : La Course infernale" (M6).
Matthieu Delormeau rend hommage à Julien Courbet dans "Touche pas à mon poste", le 12 juin 2018.
Nagui raconte une anecdote sur Manu Levy dans "Tout le monde veut prendre sa place" - Samedi 8 septembre 2018, France 2
Marella, gestionnaire de patrimoine et blogueuse, participe aux "Reines du shopping" (M6) la semaine du 18 juin 2018.
Ludovic et Samuel, participants de "Pékin Express : Itinérance Bis", en interview exclusive avec "Purepeople.com"
Jeanfi Janssens (DALS 9) répond aux questions de Purepeople.com
Extrait de l'émission "Les Terriens du samedi" diffusée samedi 15 septembre 2018 - C8
Carla Bruni et Bénabar chantent pour le duo "La musique est trop forte", dévoilé en exclusivité pour Purepeople.com le 7 novembre 2018.
Carla Bruni
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel