Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Meurtre d'Hélène Pastor : Son mystérieux gendre crie son innocence

C'est le fait divers qui a secoué la principauté au printemps dernier, le double meurtre d'Hélène Pastor, richissime héritière des bâtisseurs du Rocher, et de son chauffeur le 6 mai dernier à Nice. Ils ont été assassinés en plein jour devant un hôpital, par des amateurs selon les enquêteurs. Plusieurs arrestations ont suivi, mais qui a commandité l'assassinat ? Quelques jours après ses aveux retentissants, l'énigmatique Wojciech Janowski, gendre de madame Pastor, s'est rétracté. Lundi 22 septembre, il était entendu au palais de justice près de cinq heures par le juge Christophe Perruault. Ses avocats ne sont "pas inquiets" ; leur client a "farouchement nié" les crimes pour lesquels il est mis en examen.

Selon Nice-Matin, à l'issue de l'audience hier soir, Me Jean-Claude Giudicelli, s'est montré optimiste : "Je ne suis pas inquiet pour l'avenir judiciaire de M. Janowski, il n'y est pour rien." En coeur, les deux avocats du compagnon de Sylvia Pastor, fille de la victime avec laquelle il a une fille de 18 ans, ont répété que leur client avait "farouchement nié" avoir commandité le meurtre d'Hélène Pastor malgré ses aveux : "Oui, il avait avoué mais il n'avait pas d'interprète ni d'avocat et nous allons introduire une requête en nullité, afin d'annuler sa garde à vue qui est illégale", martèlent les deux avocats. Pour appuyer leurs propos, la présence lors de cet interrogatoire d'un interprète justement. "Cela veut tout dire", a souligné Me Campana, le second avocat de M. Janowski. Durant cette audition, le gendre de la victime n'a "pas parlé au travers de l'interprète, mais de temps en temps, quand il ne comprenait pas trop certains mots, il demandait à l'interprète de traduire".

"Il n'y a pas de mobile"

Durant cet interrogatoire, le gendre de madame Pastor "a démontré qu'il n'avait pas de problème financier, qu'il n'avait aucun mobile". "Au contraire, poursuivent ses avocats. On a affaire à un homme qui a tout perdu et qui vivait très confortablement à Monaco. C'est un homme perdu, qui a tout perdu." Le mobile, c'est bien la question à laquelle veut répondre la justice. Car si Sylvia Pastor n'a pas épousé Wojciech Janowski, afin que ses deux filles (la première est née d'une précédente relation) touche l'intégralité de leur héritage (estimé à 6 milliards d'euros), elle lui reversait la majeure partie des 500 000 euros que lui octroyait chaque mois Hélène Pastor. "Il n'avait aucun intérêt financier à la faire tuer, ajoutent ses avocats. Il avait 500 000 euros par mois, une vie de rêve, il n'y a pas de mobile."

La justice entend démêler toute la situation financière de l'accusé : des commissions rogatoires visent une dizaine de pays (la Pologne, le Canada, le Luxembourg, Dubaï ou encore l'Île de Man) pour faire le point sur les comptes bancaires de Wojciech Janowski. A-t-il été ruiné par des investissements hasardeux ? La cupidité serait-elle le seul mobile ? Un proche du dossier a décrit à l'AFP Wojciech Janowski comme "un Maddoff qui avait une emprise sur les gens qu'il côtoyait, un escroc qui a endormi du monde". L'AFP cite cet exemple : lorsque le couple a commandé en 2012 la construction d'un yacht de 22 mètres, Wojciech Janowski a surfacturé d'un million l'achat à sa femme. Egalement elle lui aurait demandé d'acheter une maison à Londres, toujours au nom de ses deux filles et Janowski aurait mis la maison à son nom et l'aurait hypothéquée...

Tandis que ses avocats pourraient déposer une demande de remise à liberté - depuis six mois qu'il est à l'isolement à la prison des Baumettes, Wojciech Janowski n'a reçu que la visite de ses avocats et d'un de ses amis traducteur - le prochain rendez-vous est la confrontation avec son principal accusateur, son coach sportif Pascal Dauriac. Ce dernier est soupçonné d'avoir recruté les tueurs à la demande du gendre. et a touché pour cela - d'après les déclarations du coach et les mouvements financiers retrouvés... 200 000 euros - Cette confrontation pourrait avoir lieu d'ici "environ un mois et demi". Elle est attendue par les avocats de l'accusé qui dénoncent les "contradictions" de cet homme et ses "déclarations extravagantes, notamment celles où il accuse M. Janowski de vouloir attenter aussi à la vie" du son beau-frère, Gildo Pastor. Plus que jamais, affaire à suivre...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Images de l'enterrement de vie de garçon de Louis Ducruet au Japon en avril 2019. Instagram.
Céline Dion répond à BFMTV, depuis le Moulin Rouge à Paris, le 24 janvieer 2019

Tatiana Santo Domingo et Dana Alikhani tenaient le 22 janvier 2019 à Paris un pop-up store de leur marque Muzungu Sisters dans une suite du Meurice. A cette occasion, elles ont notamment accueilli L'Officiel pour parler créations. ©Story Instagram Muzungu Sisters.

Images de l'enterrement de vie de garçon de Louis Ducruet au Japon en avril 2019. Instagram.
Lara Fabian raconte son premier baiser avec son mari Gabriel Di Giorgio dans "Salut les terriens" rediffusé le 20 avril 2019.
Camille Gottlieb et son amie Laura se sont fait plaisir samedi 23 février 2019, avec un bon moment de détente aux Thermes marins de Monte-Carlo. Story Instagram.
Oscar de Suède
Lara Fabian dans TPMP, le 14 mars 2019 sur C8
Tatiana Santo Domingo et Dana Alikhani ont tenu le 22 janvier 2019 à Paris un pop-up store de leur marque Muzungu Sisters dans une suite du Meurice. A cette occasion, elles ont notamment accueilli L'Officiel pour parler créations. ©Story Instagram Muzungu Sisters.
Chiara Ferragni fête ses 32 ans en famille avec le sac "Peekaboo" de Fendi. Mai 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel