Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Meurtres de Géraldine Giraud et Katia Lherbier : Jean-Pierre Treiber, évadé de prison, écrit à Marianne ! La lettre est authentique... (réactualisé)

Réactualisation du 18 septembre à 15h35 : La lettre de Jean-Pierre Treiber, reçue par l'hebdomadaire Marianne a été authentifiée. La carte du détenu qu'il a produite est bien la sienne, a déclaré le procureur d'Auxerre. Son avocat Maître Eric Dupont-Moretti a déclaré que c'était la missive "d'un homme désespéré". Il est certain, que cette lettre démontre une certaine culture de celui qui est considéré comme le meurtrier présumé de Géraldine et Katia. Les phases sont convenablement tournées et peu de fautes d'orthographe (4). Cet homme a toujours été présenté comme "un rustre" et un "homme des bois", un peu inculte... apparemment à tort. Il semblerait qu'avec cette évasion réussie depuis 10 jours (la police à l'air de ne plus savoir du tout où il est...), l'écriture et l'envoi de cette lettre avec les précautions qu'il a prises, les policiers, le juge d'instruction et les experts se soient beaucoup trompés sur son compte et ses capacités ! A suivre...

 

C'est une missive manuscrite, écrite au stylo bleu sur un banal papier à lettres blanc et signée de la main de Jean-Pierre Treiber, qui est parvenue à la rédaction du magazine Marianne. Après analyse des éléments et consultation de Me Eric Dupond-Moretti, avocat du présumé assassin de Géraldine Giraud et Katia Lherbier, en cavale depuis sa rocambolesque évasion le 8 septembre dernier, la revue a décidé de publier ce document qu'elle estime authentique - comme semble le corroborer une pièce jointe : la carte de détenu à piste magnétique au matricule 13855, celle de Jean-Pierre Treiber.

Postée le 14 septembre, en France, selon toute vraisemblance, la lettre entend dénoncer l'injustice dont le meurtrier supposé de la fille de Roland Giraud et son amie se dit victime, et délivre une information de première importance : bien qu'en cavale, Jean-Pierre Treiber affirme qu'il se présentera bien à son procès. Il est donc si certain que la police ne le retrouve pas avant ?

Mais, d'ici-là, il demande à ce qu'on prenne acte de ses griefs ("On ne m'a jamais accordé la présomption d'innocence") et à ce qu'on diffuse photos et portraits robots qui sont dans le dossier du juge. Justifiant son évasion par la nécessité d'échapper à la tentation du suicide et de faire entendre sa voix, il ponctue ainsi son courrier : "Cette lettre est un petit aperçu de l'injustice que je subis. J'ai donc choisi cette solution d'évasion qui n'est pas la meilleure, mais c'est peut-être le seul moyen de me faire entendre avant le procès où je serai présent."

Voici l'intégralité du texte de cette lettre - dont nous vous proposons également les images :

"Lettre à votre journal,
Je ne me suis pas évadé, j'ai repris une petite partie de [ce que] les assassins, "les vrais" m'ont volé, car je ne supportais plus la détention, étant au bord du suicide, ce qui aurait arrangé les affaires des coupables et des personnes qui ont instruit cette affaire à charge contre moi. J'avais confiance en la justice mais je me suis trompé, on s'est acharné sur moi, sur mon entourage, en oubliant d'approfondir les relations de Géraldine.
Le juge n'a jamais démenti les accusations fausses colportées par la presse, j'ai été interdit de parloir avec ma propre famille pendant 2 ans, et sans explication m'a fait profiter d'un séjour d'un an à Fresnes !
On ne m'a jamais accordé la présomption d'innocence.
Aujourd'hui, je veux que le juge ou le procureur donne l'intégralité des photos prises à Château lors des perquisitions à mon avocat.
Je veux aussi la diffusion dans la presse des 2 portraits robot.
Cette lettre est un petit aperçu de l'injustice que je subis.
J'ai donc choisi cette solution d'évasion qui n'est pas la meilleure, mais c'est peut-être le seul moyen de me faire entendre avant le procès où je serai présent.

Treiber J-Pierre"

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Giulia Sarkozy caresse un poney à Marrakech sous le regard de sa maman Carla Bruni. Le 2 janvier 2019.
Matthieu Chedid (M) et sa fille Billie interprètent "Massaï", extrait de l'album "Lettre infinie", dans l'émission de Laurent Delahousse "20h30 le dimanche", le 27 janvier 2019.
Brandon, qui avait participé à "L'île des vérités" (TF1) avec son ex-chérie Diana en 2002, est aujourd'hui serveur et maître d'hôtel comme il l'explique dans "Télé-réalité : que sont-ils devenus ?" le 7 février 2019 sur TFX.
Matthieu Delormeau effrayé depuis son coming-out - "TPMP", 10 janvier 2019
Jean-Pierre Pernaut de retour dans le JT de TF1, le 12 novembre 2018. Fermeture de son journal.
Amel Bent réagit à la mort de Charles Aznavour depuis Varsovie sur Instagram. Le chanteur est décédé le 1er octobre 2018 à l'âge de 94 ans.
Dylan des "Princes de l'amour 6" en interview pour Purepeople - 22 novembre 2018
Matthieu Chedid (M) et sa fille Billie interprètent "Massaï", extrait de l'album "Lettre infinie", dans l'émission de Laurent Delahousse "20h30 le dimanche", le 27 janvier 2019.
Maeva Coucke en interview pour "Purepeople", 25 octobre 2018
Laurent Ruquier ose une blague sexiste concernant Vaimalama Chaves, Miss France 2019. Emission "On n'est pas couché", France 2, le 19 janvier 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel