Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Michael Jackson : Nouveau scandale sexuel, un autre homme accuse la défunte star

C'est décidément une histoire sans fin ! Cinq ans après sa mort, la liste des accusateurs de Michael Jackson s'allonge un peu plus chaque année. Un an après la sortie médiatique de Wade Robson, le chorégraphe qui a assuré ouvertement que le défunt King of Pop l'avait agressé sexuellement, une énième plainte pour des faits similaires (qui se seraient déroulés il y a vingt-cinq ans) vient d'être déposée par un nouvelle homme dont l'identité a été dévoilée par le journal Daily Beast.

Selon ce dernier, dans une plainte restée très confidentielle, James Safechuck, un développeur informatique de 36 ans résidant en Californie, déclare avoir été victime d'attouchements sexuels de la part du célèbre chanteur pendant pas moins de quatre ans. L'affaire remonterait à la fin des années 80 : âgé de 10 ans, James Safechuck participe au tournage d'une publicité pour les besoins de la marque Pepsi, à laquelle prend également part Michael Jackson. On y voit le jeune James se faufiler dans la loge du King of Pop et enfiler, des étoiles plein les yeux, ses vêtements de scène avant que le showman en personne ne débarque sur les lieux.

Détails troublants

D'après la plainte, cette rencontre fut le début d'une longue descente aux enfers pour James Safechuck qui raconte donc avoir été abusé par le chanteur jusqu'à ses 14-15 ans. Comme le rapporte le Daily Mail, après le tournage de ladite publicité, le jeune James, blondinet aux visage angélique, a d'ailleurs, été aperçu à de nombreuses reprises en compagnie de la popstar - qu'il a accompagnée aux quatre coins du monde (comme à Paris en 1988) lors de ses grandes tournées promotionnelles.

Vingt-cinq ans après, James Safechuck a donc décidé de briser le silence et de lever le voile sur une période résolument trouble. La question qui se pose aujourd'hui est la suivante : pourquoi avoir attendu si longtemps ? D'autant que, cité à comparaître lors du grand procès de Michael Jackson (qui avait dû répondre en 2005 d'accusations d'attouchements sur mineur), James Safechuck avait préféré se murer dans un silence pesant. L'année dernière encore, lors de la sortie médiatique de Wade Robson, le développeur informatique n'a pas cherché à se manifester... Pourtant les témoignages sous-entendant de tels attouchements sont nombreux : en 2005, des employés de l'ancien Roi de la pop ont ainsi raconté des scènes perturbantes impliquant le chanteur et le jeune James - une femme de chambre ayant notamment assuré les avoir surpris au lit ensemble.

De même, en 1994, la soeur de Michael Jackson, La Toya, avait par ailleurs confié être tombée sur un chèque de 1 million de dollars écrit par la popstar et destiné au père de l'un de ses petits protégés. Sans le nommer, la chanteuse avait lâché un élément de taille, déclarant que ce dernier travaillait dans une décharge - or le père de James Safechuck est bel et bien employé dans une décharge. Bref, autant d'éléments qui viennent relancer un scandale sexuel sans précédent. Quant à la question, pourquoi maintenant ? Des sources ont affirmé que c'est le fait d'être devenu père qui a amené James Safechuck à sortir de l'ombre pour, probablement, un énième procès qui va encore une fois agiter le clan Jackson.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Michael Jackson, traqué avec ses enfants Prince et Paris
Prince Jackson, loin de sa soeur Paris, il ne quitte pas le clan Jackson avec Blanket et Latoya
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel