Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mireille Darc : Avant son décès, le puissant témoignage qu'elle a signé

L'iconique actrice a pu terminer son documentaire sur l'excision peu avant sa mort. Il sera diffusé ce mardi 28 novembre sur France 2.

La silhouette magnifique de Mireille Darc dans sa robe noire face à Pierre Richard a marqué tous les esprits. Celle qui nous a quittés le 28 août à 79 ans était une actrice magnifique, mais pas seulement. La comédienne possédait différentes casquettes, notamment celle de réalisatrice de documentaires de société pour France Télévisions. Sur France 2 ce mardi 27 novembre est diffusé le film Excision : le plaisir interdit. Une oeuvre bouleversante et essentielle sur un fléau qui touche encore trop de femmes. Le Parisien revient sur son travail.

C'est au nom de la tradition que des petites filles sont encore victimes, en 2017, de l'acte barbare qu'est l'excision. Elles sont 200 millions à travers le monde à subir cela et Mireille Darc avait décidé de braquer les projecteurs sur leur souffrance. La coréalisatrice du documentaire, Nathalie Amsellem, s'est confiée au Parisien sur leur travail : "Mireille a voulu faire ce film après avoir rencontré le docteur Pierre Foldès [surnommé l'architecte du clitoris, ndlr] et appris qu'il existait une reconstruction. Elle voulait toujours montrer qu'on pouvait s'en sortir, explique Nathalie Amsellem, coréalisatrice du documentaire, qui travaillait avec la comédienne depuis quinze ans. Elle s'impliquait de A à Z. Son idée était de donner la parole à des femmes à qui on ne la donne jamais, d'aborder des sujets tabous. Ce film sur l'excision, elle l'avait en tête depuis un an. C'était son côté engagé pour la cause des femmes. Chaque documentaire était un défi et lui apportait beaucoup. Elle m'a dit ainsi avoir beaucoup appris sur sa propre féminité."

Le tournage s'est déroulé durant l'été 2016. Peu après, Mireille Darc a été victime d'hémorragies cérébrales. "À la fin, elle m'avait dit 'je pense que ce sera mon dernier film. Je sens que je suis fatiguée'", confie son amie et collaboratrice confie au Parisien. La chère amie d'Alain Delon n'aura pas pu superviser le montage mais elle a eu le temps de voir le résultat final : "Elle avait les larmes aux yeux." La voix que l'on entend dans les commentaires, c'est celle d'une femme qui lutte pour achever son oeuvre : "C'était très important pour elle : il fallait aller au bout."

Atteinte de malformation cardiaque qui l'a empêchée d'avoir des enfants, Mireille Darc s'est aussi énormément investie pour la Chaîne de l'espoir dont elle était l'ambassadrice. Un fonds spécial Enfants à coeur sera lancé demain par l'association, précise le quotidien.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Ashley Benson, elle vole la vedette à Selena Gomez !
Emma Watson : la jolie poupée débarque avec son "gang" à Cannes !
Catherine Zeta Jones et Bruce Willis, complices dans les rues de Paris
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel