Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mireille Darc "bâtarde" : Son enfance douloureuse, son véritable père...

Exclusif - Enregistrement de l'émission "Le Divan" présentée par Marc-Olivier Fogiel avec Mireille Darc en invitée, le 11 avril 2015. Elle sera diffusée le 28 avril 2015, sur France 3, en deuxième partie de soirée.
14 photos
Lancer le diaporama
Exclusif - Enregistrement de l'émission "Le Divan" présentée par Marc-Olivier Fogiel avec Mireille Darc en invitée, le 11 avril 2015. Elle sera diffusée le 28 avril 2015, sur France 3, en deuxième partie de soirée.
"J'étais un acci­dent dans la vie de ma mère", avait-elle confié.

Si, toute sa vie, Mireille Darc a dû se battre contre la maladie et a frôlé la mort à plusieurs reprises, elle a également traîné derrière elle un lourd passif, celui d'une enfance douloureuse, un véritable père qu'elle n'a pas connu, un beau-père qui a failli se suicider à cause d'elle et une mère incapable de prendre les devants.

À lire aussi

C'est en 2015, assise sur Le Divan de Marc-Olivier Fogiel qu'elle raconte longuement cet épisode méconnu de sa vie. "J'étais un accident dans la vie de ma mère, tout le monde était en état de souffrance", avouait alors la regrettée Mireille Darc à Marc-O. Née d'un père qu'elle n'a pas connu, la fillette a dû grandir avec le regard pesant de deux parents, Gabrielle et Marcel. "Mon père ne pouvait pas me supporter puisque je représentais une infidélité, et ma mère ne pouvait pas m'aimer parce que c'était comme si elle aimait un autre homme à travers moi", avait-déclaré.

"Gosse, il m'appelait 'la bâtarde'"

Puis elle a commencé à se poser des questions, à se demander si, finalement, son père était pas vraiment son père. "Parce que toute gosse il m'appelait 'la bâtarde'. Quand j'ai commencé à comprendre ce que c'était qu'une bâtarde, je me suis dit que je ne devais pas être la fille de mon père", se souvient-elle.

Et l'enfer continue pour la petite Mireille Aigroz. Son père non biologique reporte sur la petite une forme de haine et de profonde rancune, liée à la trahison de sa femme. Jusqu'à lui faire du chantage au suicide... "Il veut se pendre. Il veut se pendre à une poutre. Et il me dit : 'C'est à cause de toi.' Et moi, je dois avoir à peu près 6, 7 ans. Six ans. Et je le supplie de ne pas faire ça. (...) Je pleure, je crie, je lui demande pardon", se souvient Mireille Darc. C'est la danse, puis le théâtre, qui la sauveront de ce triste quotidien.

Discussion avec sa mère dans l'au-delà

De ces épreuves, Mireille sortira grandie. "Les épreuves sont là pour nous faire grandir... Elles sont souvent à la limite de l'acceptable, mais on y arrive !", disait-elle avec philosophie. En 2008, elle décide de poser son histoire sur une feuille blanche. En sortira un livre en hommage à son véritable papa. Elle y narre sa rencontre avec une journaliste-médium, Patricia Darré, qui lui soutient que son père biologique s'appelait Edmond, qu'il aurait été marin sur le bateau Amiral-Charner et qu'il serait mort de fatigue liée à une fièvre en Indochine, durant la Seconde Guerre mondiale. "En été 2006, Patricia, une femme que je ne connaissais pas, m'a assuré être entrée en contact avec ma mère, décédée il y a treize ans. Elle avait un message pour moi : 'Ton vrai père était un marin.' Au début, je me suis dit c'est du délire, j'ai résisté, mais cela faisait un tel écho en moi", se remémore-t-elle dans Gala.

Par le biais de Patricia, elle peut échanger avec sa mère décédée et découvrir le secret qui a justifié sa naissance. "Elle tenait une épicerie en dehors de Toulon et, comme elle avait très peu de temps, elle se levait très tôt pour aller rejoindre l'homme qu'elle aimait, ce qui était possible car elle ne dormait plus avec son mari", raconte-t-elle. Mais elle ne lui en voudra pas : "Je n'en veux pas à ma mère de ne m'avoir rien dit car c'est une période où on ne parlait pas de ces choses-là." Il en va de même pour Marcel, dont elle dit comprendre "sa jalousie et sa peine". "Ma rancoeur à l'égard de cet homme qui a manqué de tendresse à mon égard, qui n'a pas été un bon père, a disparu", assure-t-elle dans une interview à L'Avenir.

Hapsatou Sy dans "Touche pas à mon poste" sur C8, le 31 octobre 2018.
Nagui face à une anecdote sexy de la candidate Nadia, le 10 octobre 2018 dans "Tout le monde veut prendre sa place" sur France 2.
Mehdi (Pékin Express 2018 : La Course infernale, M6) présente sa ravissante fille, Kenza, sur Instagram le 16 septembre 2018.
Le chanteur Rex Orange County annule sa venue dans Quotidien - 10 octobre 2018 - TMC
Marie-Christine la championne de l'émission "Tout le monde veut prendre sa place" sur France 2. Elle a battu tous les records.
Nagui dévoile une anecdote sur le musicien Fabien - "N'oubliez pas les paroles", 22 septembre 2018, France 2
La bande-annonce de "Pékin Express : La Course infernale" (M6).
Vincent Cerutti confirme son départ de TF1
Catherine Ceylac très émue pour la dernière de "Thé ou Café" sur France 2, le 1er décembre 2018.
Clément Rémiens répond aux questions de Purepeople.com
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel