Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mort d'André Laban, cinéaste et partenaire d'aventures du commandant Cousteau

Inventeur fou, compagnon d'aventures et grand artificier des sublimes images glanées au gré de leurs pérégrinations sur les océans, André Laban était l'un des piliers de l'équipe formée autour du commandant Cousteau. Il vient de mourir à l'âge de 90 ans.

Vingt et un ans après la mort de Jacques-Yves Cousteau, la célèbre équipe du Commandant perd un de ses piliers. Le plongeur, peintre et cinéaste André Laban, qui avait été pendant plus de deux décennies le second du Commandant Cousteau, est décédé à 90 ans, a annoncé jeudi 11 octobre 2018 sa famille à l'AFP dans un communiqué.

À lire aussi

"Mon père est décédé mercredi de vieillesse, à Saint-Antonin-Noble-Val" (Tarn-et-Garonne), a expliqué son fils Jean Brun. Il a également informé que la famille du cinéaste organiserait une commémoration non religieuse samedi 13 octobre à 11h, au crématorium de Montauban. La cérémonie est ouverte au public.

André Laban, né en 1928, avait embarqué en tant qu'ingénieur chimiste à bord de la Calypso en 1952. Cette rencontre signait le début d'une collaboration de vingt et un ans avec le commandant Jean-Yves Cousteau. Grand bricoleur, le plongeur marseillais conçoit et fabrique "la première caméra 35 mm en PVC" en 1954, munie d'un boitier résistant à la pression et protecteur de la lumière. C'est avec cette caméra qu'est tourné Le Monde du silence, mis en scène par Louis Malle. Le film est un triomphe : il reçoit en 1956 la Palme d'or à Cannes, ainsi que l'Oscar du meilleur documentaire.

Directeur de l'Office français de recherches sous-marines de 1956 à 1966, André Laban collabore encore avec Cousteau pour la réalisation de deux films, avant une rupture au début des années 1970 pour des raisons financières.

Toujours à l'avant-garde, il se lance ensuite dans un autre cinéma, destiné à "amener des sourires": réaliser des films dans lesquels les images seraient mises en valeur par la musique et les effets sonores. Un pari réussi puisque le réalisateur reçoit la Palme d'or au Festival mondial de l'image sous-marine avec Iris et Oniris (1996) ou encore le prix de l'humour au Festival d'Antibes avec le documentaire Neptunia (2007).

Dans ses dernières années, André Laban cultivait sa passion du Grand Bleu surtout via la peinture – tout en teintes de bleus, évidemment. "Ayant effectué des plongées hors de l'habitacle, il a éprouvé le besoin de retranscrire ce que l'oeil humain percevait", expliquent ses enfants dans un communiqué, rappelant que leur père avait inventé la peinture sous l'eau en 1966, lorsqu'il se mit à peindre entre 15 et 25 m de fond. "Ma cote est faible, mais quand je serai mort...", plaisantait en 2016 l'invétéré blagueur, lors d'une rencontre avec l'AFP.

Dans le film L'Odyssée, qui dépeignait notamment la relation du commandant Cousteau (Lambert Wilson) et de son fils Philippe (Pierre Niney), André Laban était joué par Marius Du Plooy.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Gwyneth Paltrow, sexy et souriante, elle vole la vedette à Iron Man !
Ashley Benson, elle vole la vedette à Selena Gomez !
Scarlett Johansson: les plus beaux looks de l'actrice la plus sensuelle d'Hollywood
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel